Musique

Il n’y a pas une musique bretonne, pas une musique en Bretagne, mais des musiques bretonnes : pop, rock, folk, electro, hip hop, jazz… aucun style ne résiste au chaudron breton. Tous se côtoient et s’imprègnent les uns les autres. Le rock s’acoquine à la bombarde, le biniou prend des accents tsigane, la pop se décline en français, anglais ou breton. Une sacrée passion magique !

Photo 1 Musique Photo 2 Musique Photo 3 Musique Photo 4 Musique

Alan Stivell

Alan Stivell a contribué à moderniser le répertoire traditionnel breton et à le faire connaître au grand public.

En un demi-siècle de carrière, ce multi-instrumentiste a collaboré avec d’autres chanteurs bretons, mais aussi avec des artistes internationaux.

Bagad Kemper

Champion 2011 du concours national des bagadoù, Quimper a le bagad le plus titré de France, avec dix-huit victoires.

Créé en 1949 et composé de 40 musiciens, il se déplace partout dans le monde. En 2009, le bagad crée Breizh Balkanik, mélange audacieux de mélodies bretonnes et d’Europe de l’Est.

Brigitte Fontaine

Brigitte Fontaine a grandi près de Morlaix avant de partir à Paris pour devenir chanteuse, actrice et écrivain. Longtemps restée méconnue du grand public, cette artiste inclassable, proche de Jacques Higelin, voit son audience s'élargir à l'orée des années 2000. En mai 2011, elle affirme das le Journal du Dimanche : « Je suis Bretonne et fière de l’être» !

Dan ar Braz

Fan de Bob Dylan et Jimi Hendrix, Dan ar Braz s’est tourné vers la musique celtique après sa rencontre avec Alan Stivell à la fin des années 60. En 1993, il est à l’origine de L’Héritage des Celtes, réunion de musiciens celtiques rendue célèbre grâce à la chanson Borders of Salt. Guitariste d'exception, il représente la France au concours de l'Eurovision en 1996.

Matmatah

Dès la sortie de son single Lambé an Dro en 1997, le succès est immédiat pour le groupe de rock brestois.

L’album La Ouache a contribué à la vague de la musique celtique à la fin des années 90 en France.

Le groupe s’est séparé en 2008.

Miossec

Depuis Boire en 1995, Miossec fait partie de ces artistes qui mêlent habilement influences du rock anglo-saxon et textes en français. Il a sorti ensuite les albums Baiser, À prendre, Brûle, 1964, L’étreinte et enfin Finistérien. Car Finistérien il est né, et Finistérien il est toujours. Pour cet album, son ami Yann Tiersen a participé à l’écriture de toutes les chansons.

Nolwenn Leroy

Certifié disque de diamant, Bretonne, le quatrième album de la Star’académicienne a remis Tri Martolod et La jument de Michao à la mode.

En plus des mélodies qui ont bercé son enfance et qu’elle chante en breton, anglais ou gaélique, elle y reprend des titres de Miossec et Alain Souchon.

Tri Yann

Créé en 1970 à Nantes, capitale historique de la Bretagne, par trois musiciens prénommés Jean (Tri Yann signifie Trois Jean en breton), le groupe de rock est l’un des représentants les plus connus de la musique celtique.

Ils contribuent à la diffusion d’airs traditionnels tels que Les prisons de Nantes ou Les filles des Forges.

Yann Tiersen

Connue internationalement, la musique du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain a été composée par le Rennais Yann Tiersen, né à Brest. On lui doit aussi les BO de Good bye, Lenin ! et du film Tabarly consacré à la vie du navigateur Éric Tabarly. Dans ses albums, il collabore avec de nombreux artistes, dont Miossec.

Yelle

Révélé en 2005 avec le tube Je veux te voir, aux paroles très explicites dédiées aux rappeurs misogynes, Yelle a sorti son deuxième album en 2011 : Safari disco club.

Le groupe électropop est composé de Julie Budet, originaire de Saint-Brieuc, et de deux DJ : DJ GrandMarnier et DJ Tepr.

  Plus d’artistes bretons sur le site Vibrez en Bretagne !

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter