Patrimoine rural

Quand authenticité rime avec charme

Pour les manoirs et les fermes, les Bretons ont d’abord pioché dans le granit. Cette pierre donne aux villages ce charme unique, tout à la fois sobre, massif et si chaleureux. Fontaines, lavoirs et fours à pain s’égaillent aux alentours. Même s’il se reconnaît au premier coup d’œil, l’habitat traditionnel réserve quelques surprises. Il change selon les matériaux disponibles et les terroirs.

Photo 1 Patrimoine rural Photo 2 Patrimoine rural Photo 3 Patrimoine rural Photo 4 Patrimoine rural Photo 5 Patrimoine rural

L’art et les matières de construire

Avant l’essor de l’ardoise, les toits se couvrent de chaume de seigle ou de roseau comme en Brière. Les toits de chaume du Morbihan sont les mieux conservés.

Dans le centre Bretagne ou du côté de Guichen, le schiste remplace le granit pour édifier les murs. Autour de Rennes, pierre et pans de bois peuvent cohabiter.

C’est quoi un Pen-ty ?

C’est LA chaumière typique. Le Pen-ty désigne un « chez-soi », une maison basse en pierre, dont la teinte varie d’un rose surprenant, près de Ploumanac'h, à un gris soutenu. Accueillante, elle se niche dans le bocage. Des moellons arrondis forment les angles. Il n’y a souvent que deux pièces et un grenier, éclairés par des fenêtres encadrées de pierres taillées. Restaurées avec soin, ce sont de plaisantes demeures, parfois maisons d’hôtes.

Pour une incursion au 19e siècle, rendez-vous au hameau de Lanvaudan, à Poul-Fetan ou encore à l' écomusée de Saint-Dégan dans le pays d'Auray.

Pour les marins à terre

Les pêcheurs apposent une ancre sur leur maison. Les façades de la côte sont souvent chaulées pour être protégées. Les chaumières des bords de l’Aven ou du Belon prennent alors un air enjoué, rehaussé par le bleu ou le vert des volets, et le rose des hortensias.

A portée de main

Au détour d’un chemin, on croise des fours à pain voûtés, coiffés de terre ou d’ardoise, des moulins à roues comme le superbe moulin du Boël à Bruz, des lavoirs aux larges dalles, des fontaines ouvragées. Une variété de constructions visible à Locronan ou Pont-Aven.

Les manoirs, signes sobres de richesse

Isolés dans les champs ou les bois, concentrés dans le nord-Bretagne, les manoirs s’enrichissent avec élégance de lucarnes à frontons, de linteaux à accolade et d’une tour d’escalier. En Finistère sud, la visite du Manoir de Kérazan vous permettra de découvrir l’art de vivre breton au 19e siècle.

Vous avez dit bizarre ?

Près de Névez, des chaumières intriguent. Elles sont en « pierre debout ». Rien à voir avec les menhirs. Leurs murs sont formés de dalles de pierre à la verticale. Un procédé unique.

Le saviez-vous ?

Toujours différent sur les îles ?

Sur les îles, on se protège dans un habitat digne de maisons de poupée, derrière de petites ouvertures, au cœur d’étroites ruelles juste suffisantes pour y rouler une barrique.

Lien utile

Les Communes du patrimoine rural de Bretagne

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter