Saint-Renan

Née d’une légende et toujours à la pointe…de la Bretagne

Photo 1 Saint-Renan Photo 2 Saint-Renan Photo 3 Saint-Renan Photo 4 Saint-Renan

C’est saint Ronan, ermite irlandais, qui a fondé cette petite ville vers l’an 500 en débarquant de son auge de pierre, selon la légende ! Entre  Brest et la pointe du Corsen, la cité s’est ensuite dotée de monuments et de maisons dignes de son statut de cour de justice et de ville de foires.

L’histoire, au fil des pavés

Ponctuant votre balade, des plaques de lave émaillée vous entraînent de la légende de Saint-Ronan à l’époque des mines d’étain du 20e siècle. Le parcours s’attarde plus particulièrement sur la place du Vieux Marché. Une maison à pans de bois du 15e siècle est chapeautée d’un étonnant toit dit « à casquette ». Sous les ardoises, des grotesques ornent le premier encorbellement. L’édifice est entouré d’autres maisons à pans de bois, en granit ou en pierre de Logonna. Les demeures les plus imposantes, avec lucarnes et portes ouvragées, rappellent que Saint-Renan a été sénéchaussée ducale puis royale, chargée de rendre justice. Avec leurs pittoresques appellations, les rues vous feront remonter le temps : rue du Pont de Bois, place aux Chevaux, rue Casse-la-Foi… En juillet, le Festival médiéval fait pleinement revivre cette faste époque.

Un marché de toutes les couleurs et de toutes les saveurs

La renommée de la cité a été décuplée par des foires et marchés, parmi les plus courus du Pays d’Iroise. Des halles accueillaient les marchands de bestiaux, de blé, de draps… Tous les samedis, un marché anime toujours la ville. Il s’agit du plus important du Finistère, avec 300 exposants en été. Avec ses produits locaux et ses artisans, c’est une promesse de découvertes et une joyeuse escale gourmande. Les traditionnels Kig Ha Farz, fars aux pruneaux, crêpes côtoient des saucisses aux algues ou des caramels au beurre salé. 

Se ressourcer autour des lacs

Après ces conviviales rencontres, l’exercice et le grand air vous appellent ! Autour de Saint-Renan, 7 lacs invitent promeneurs et marcheurs au long cours. Des carrières d’étain, exploitées jusqu’aux années 1970 dans les marais voisins, ont été transformées en agréables plans d’eau. Aujourd’hui, les rives aménagées de Ty Colo et de la Comiren accueillent les pêcheurs, les cyclistes, les randonneurs et tous les amoureux de la nature. Les plus hardis peuvent s’essayer au téléski nautique.

Le saviez-vous

Le Léon s’expose

Intrigué par les motifs, les coiffes et les broderies du Finistère ? Le Musée du Ponant présente du mobilier typique du Pays du Léon ainsi que des vêtements dans une sympathique muséographie.

Lien utile

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter