Vallée de l'Aulne maritime

Un parfum d'ailleurs

Photo 1 Vallée de l'Aulne maritime Photo 2 Vallée de l'Aulne maritime Photo 3 Vallée de l'Aulne maritime Photo 4 Vallée de l'Aulne maritime Photo 5 Vallée de l'Aulne maritime

Quel bonheur d'aborder cette douce oasis ! La sérénité distillée par ce bout de terre qui courbe l'Aulne dans un dernier méandre invite à la méditation. Rien d'étonnant à ce que les bénédictins et saint Guénolé soient séduits ! D'autant plus qu'une végétation remarquable complète le décor qui se déploie de Châteaulin à Landévennec.

Une journée entre campagne et histoire

Dans le Parc naturel régional d’Armorique, la route touristique de l’Aulne maritime musarde entre landes boisées, pentes arrondies, grèves et trésors du patrimoine. Allier circuit voiture et balades à pieds permet d’admirer des paysages variés, de flâner dans un bourg ou de déguster une crêpe.

Parmi les villages et hameaux qui témoignent de l’histoire de la vallée, Le Faou fait partie des incontournables. Cette petite cité de caractère réunit de belles maisons à encorbellement du 16e siècle, une église au fin clocher Renaissance et un port. A proximité du bourg, l’église de Rumengol s’élève sur les restes d’un autel druidique.

Entre ciel, terre et eau

Sur l’autre rive, ancrée au bout de la rade de Brest, Landévennec s'épanouit sur un éperon rocheux. Entre les arbres, l'adorable village s'allonge de l'ancienne abbaye à l'église du 17e siècle d'où se dévoile une magnifique vue sur les boucles voluptueuses de la rivière, l'île de Térénez et le romantique cimetière de bateaux. Aux avant-postes de la presqu'île de Crozon, abrité des vents dominants, le site bénéficie d'un climat particulièrement clément.

Béni par la nature

Ce coin paradisiaque a été élu par saint Guénolé pour fonder vers 485 le plus ancien des sanctuaires bretons. Des bâtiments, il reste de superbes vestiges du 11e et 12e siècles. De hauts murs, des bases de piliers et des traces de la nef ont survécu au temps et à la Révolution. A l'orée du site, le Musée de l'ancienne abbaye retrace l'histoire de ce haut lieu tout en étendant ses expositions et ses animations à la construction de la Bretagne.

En 1958, les Bénédictins retrouvent Landévennec dans un nouveau monastère, construit en pierre de Logona, 500 m au-dessus de l'ancien. Du verger à l'accueil des visiteurs, ils mènent sereinement leurs activités.

Une végétation quasi-méditerranéenne

Dès le parc de l'abbaye, des senteurs ensoleillées, étonnantes sous ces latitudes, embaument vos promenades. Des cyprès de Lawson, des palmiers et des bois de lauriers poussent dans un micro-climat d'exception. Des figuiers, mimosas et camélias fleurissent aussi aux détours des sentiers. Un bouquet d'émotions !

Le saviez-vous ?

Vous ferez-vous prier pour une pâte de fruits ?

Il est possible de faire des retraites à l'abbaye. Si vous préférez les nourritures terrestres, vous pouvez vous contenter d'acheter les pâtes de fruits préparées par les moines.

Liens utiles

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter