Au cœur des Glénan avec Lulu

Partez pour une escapade nature sur l'île Saint Nicolas

Photo 1 Au cœur des Glénan avec Lulu Photo 2 Au cœur des Glénan avec Lulu Photo 3 Au cœur des Glénan avec Lulu Photo 4 Au cœur des Glénan avec Lulu Photo 5 Au cœur des Glénan avec Lulu Photo 6 Au cœur des Glénan avec Lulu Photo 7 Au cœur des Glénan avec Lulu Photo 8 Au cœur des Glénan avec Lulu

Nul besoin d’aller à l’autre bout du monde pour découvrir des îles paradisiaques baignées d’eaux turquoise et bordées de plages de sable blanc… Il vous suffit d’embarquer avec Lulu, guide chevronnée et passionnée, depuis Fouesnant, pour une balade iodée dans  l’archipel des Glénan. Au programme : des histoires de pirates et de vallée engloutie, de plante unique au monde et d’oiseaux mélodieux !

Bienvenue sous les tropiques bretons

Au coeur des Glénan avec Lulu

C’est sous un ciel couvert que nous quittons la petite cale de Beg Meil à bord d'un des bateaux des "vedettes de l’Odet". Cap sur Saint-Nicolas des Glénan, une île grande de 14 hectares tout de même - et« la seule ouverte au public »,nous dit Lulu, alias Lucienne Moisan. Comme souvent ici, au fil de la traversée, la magie de l’océan opère. Et c’est sous un soleil radieux que nous pénétrons dans la « chambre » des Glénan, un lagon d’un bleu tout en nuance à faire pâlir les Maldives.« Ce sont les eaux les plus claires de Bretagne,annonce Lulu. D’ailleurs, certains disent que Glénan viendrait de « glen », clair en breton ».

Une île tournée vers la nature

Au coeur des Glénan avec Lulu

Une fois à quai, Lulu prend le temps de nous raconter la vie d’ici rythmée par les allées et venues des stagiaires de l’école de voile et du centre de plongée, mais aussi des nombreux plaisanciers qui profitent des mouillages installés autour de l’île « mais toujours hors des herbiers qui font la richesse des fonds marins de l’archipel ». Ici, le respect de la nature est ancré dans les esprits et les pratiques.« Chacun doit ramener ses déchets et il est interdit de cueillir les fleurs »,nous rappelle Lulu avant de nous guider sur le seul sentier de l’île tout de bois construit afin de protéger les dunes des foulées des visiteurs… Autant d’initiatives essentielles à la préservation de ce petit coin de paradis !

Une fleur unique au monde

Au coeur des Glénan avec Lulu

Au fil de notre balade, Lulu nous apprend à reconnaître les arméries maritimes et leurs pompons roses, les jacinthes des bois et leurs coucous violets, les cristes marines et autres matricaires avant de nous présenter la star printanière des lieux : le Narcisse des Glénan. Cette fleur délicate ne pousse qu’ici, et le centre de l’île en est devenue l’unique réserve naturelle au monde.« Sur ce site d’1,5 hectare, quelques 286 460 pieds de narcisses ont ainsi été scrupuleusement comptés en 2015, contre 150 000 en 2010 »

La plus belle vue de l’île !

Au coeur des Glénan avec Lulu

Quelques enjambées plus loin, au détour du chemin, se dévoile une langue de sable d’un blanc éclatant s’étirant jusqu’à la petite île de Bananec. De part et d’autre de douces vagues azurées ajoutent au sublime des lieux. Lulu nous apprend que l’on doit la finesse et la blancheur éclatante de ce sable à une algue… rouge (!) appelée maërl. « Au bout de ce tombolo, de nombreux huîtriers-pies et gravelots à colliers interrompus nichent à même le sable. C’est pourquoi nous n’y allons pas au printemps afin d’éviter d’écraser leurs œufs ».De toute façon, c’est encore plus beau d’ici… et grâce à la longue vue de Lulu, on peut les observer sans les déranger !

Remontons le temps

Au coeur des Glénan avec Lulu

« Est-ce qu’il y a des trésors sur cette île ? », interrogent les jeunes curieux. « Très certainement. L’archipel fut longtemps un repère de pirates et de corsaires ». En témoigne le fort Cigogne construit en 1755 pour déloger ces pilleurs de bateaux. Une petite pause devant une tombe « très très ancienne », est l’occasion de remonter aux temps où l’archipel n’en était pas un. « Il y a 20 000 ans, on pouvait venir aux Glénan à pied. Puis, la mer a petit à petit envahit la vallée et les rhinocéros laineux ont ainsi laissé place au requin pèlerin qui visite régulièrement ces eaux ».

Il nous reste une petite heure avant de reprendre la mer et d’y guetter d’éventuels ailerons. Lulu nous propose alors d’en profiter pour flâner à notre guise. Mais déjà, nous nous promettons de revenir et de rester peut-être une nuit ou deux. Car il paraît qu’ici les couchers de soleil sont à l’image de l’archipel : de toute beauté !

Texte : Julie Danet 

Informations complémentaires :

* la création d'une réserve naturelle en 1974 protège l'espèce endémique, d'un exceptionnel intérêt botanique : le Narcisse des Glénan, que l'on observe en floraison sur l'île Saint Nicolas en Avril
* Site classé depuis 1973 et également classé Natura 2000 depuis 2004, l'archipel des Glénan qui couvre près de 500 km² d'espaces maritimes et insulaire, depuis le littoral fouesnantais jusqu'à environ 15km au sud des îles, a pour objectif de préserver sa diversité biologique exceptionnelle (faune, flore, habitats naturels .. )

* Les balades aux Glénan se déroulent sur une 1/2 journée (printemps) ou à la journée (été)
* Réservation obligatoire pour la sortie, auprès de l'Office de tourisme de Fouesnant les Glénan au 02 98 51 18 88 - info@tourisme-fouesnant.fr  
* N'oubliez pas de prévoir vos jumelles, des chaussures fermées & vêtements chauds

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter