Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement

Une escale en toute intimité, au large de Perros Guirec

Photo 1 Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement Photo 2 Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement Photo 3 Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement Photo 4 Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement Photo 5 Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement Photo 6 Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement Photo 7 Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement Photo 8 Cap sur les Sept Iles à bord d'un vieux gréement

« Larguez les amarres ! ». A bord du Saint Guirec, magnifique voilier traditionnel, humez le vent de l'aventure. Pour vous donner le pied marin, vous pouvez compter sur le chaleureux accueil du capitaine. Denis le Braz met à l'aise les novices comme les avaleurs d'écume. Au départ de Perros Guirec, embarquez pour les  les Sept-Iles et leurs trésors !

Ho hisse !

A bord, nous participons aux manoeuvres

Dès la sortie du port, nous voici les mains sur les drisses pour hisser le tape-cul. En tout bien, tout honneur ! Il s'agit de tirer sur les cordages pour monter la voile de poupe. Sur ce vieux gréement, réplique d'un langoustier de 1920, les voiles aux couleurs rouille et caramel s'accordent à la coque verte. Delphine, la dynamique skipper nous distille nos premières notions de nautisme. Quel plaisir de tenir la barre, le regard fièrement posé sur l'horizon. Le navire a belle allure, avec son étrave droite. Denis le compare à une « biche sur l'eau ».

Un café, avec vue imprenable

Un café avec vue imprenable sur la mer

Les premières manœuvres effectuées, la cloche de bord nous réunit autour du café et de brioches, au milieu des vagues et d'un décor de rêve. On fait connaissance entre équipiers d'un jour. Le Saint Guirec ou Sant C'hireg file vers Bono, Malban, Rouzic, l'île Plate, l'île aux Moines, les Costans et le Cerf. Les loups de mer nous les désignent une par une. A bâbord, des cormorans sèchent leurs ailes sur les crêtes rocheuses.

Tout près de drôles d'oiseaux !

A bord de la vedette, nous nous approchons de très près des 7 îles

Près de la moitié de Bono est blanche. Une roche à la couleur inattendue ? Le guano des oiseaux ? Aucun des deux ! C'est la forte densité des fous de Bassan qui teinte l'île de blanc. 20 000 couples nichent dans les falaises. A bord du canot, on a le privilège de s'en approcher. Moteur au ralenti, on les découvre de près. Notre skippeuse nous apprend qu'ils ont des « pattes chauffantes », un « air bag » sur la tête,  qu'ils plongent de 20, 30 m… Elle nous raconte le redoutable baptême de l'air des jeunes, leur incroyable fidélité… Etonnants oiseaux ! Au sud de l'île, nous tombons nez à bec avec des macareux, « bohanig » en breton. Jumelles en main, nous admirons leur habit noir et blanc, leur bec rouge. Ces charmants oiseaux ont longtemps été chassés. Leur quasi-disparition a motivé en 1912 la création de la LPO (Ligue Protectrice des Oiseaux) et de la réserve ornithologique des Sept-Iles, la plus importante de France. Aujourd'hui, 120 couples de macareux profitent de leur territoire. D'autres espèces uniques les accompagnent. Quelle est la prochaine surprise ? Là, à tribord ! Quatre phoques gris se prélassent sur un rocher. Deux se laissent glisser dans l'eau. C'est une chance de les voir !

A l'abordage de l'histoire

Escale à l'île aux moines, Denis nous raconte l'histoire des 7 îles

Escale à l'île aux moines ; nous accostons en mouillant près d'un autre vieux gréement, l'Ar Jentilez. La marée étant très basse, quelques péripéties comiques animent notre débarquement. Après un déjeuner partagé face à la Côte de Granit rose, le tour de l'île révèle de splendides panoramas. Denis, en amoureux de cette région, nous raconte comment cinq îles se sont transformées en Sept-Iles, comment des moines gallois ont conquis les habitants de la côte et pourquoi La Pérouse recrutait ses équipages dans les environs. Le souffle de l'aventure et de l'histoire nous porte. La marée impose ses horaires, nous repartons. Des mouettes viennent nous manger dans la main. Le vent nous permet de gagner en vitesse et en sensations en augmentant la gîte du bateau. Du sel sur la peau et des images plein la tête, nous passons l'écluse en douceur. Ravis, admiratifs, nous applaudissons cette rentrée dans le bassin à flots. Un inoubliable voyage en mer et dans un superbe patrimoine !

Annick André

Informations complémentaires

Sortie organisée tous les jours d'Avril à Octobre, au départ du Port de Perros Guirec ou de Trégastel - Sortie à la journée
Départ de la sortie confirmé 24 à 48h à l'avance - Sous réserve de bonnes conditions météo - Prévoir un pique nique et des vêtements chauds
Tarif : 42 € par adulte / 26 € par enfant
Possibilité de bons cadeau

Réservation à l'avance fortement recommandée

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter