Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe

Au cœur des rivières des Monts d’Arrée

Photo 1 Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe Photo 2 Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe Photo 3 Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe Photo 4 Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe Photo 5 Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe Photo 6 Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe Photo 7 Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe Photo 8 Initiez-vous à la pêche à la mouche avec Philippe

Sur les eaux pures et limpides des rivières du Léon, du Pays de Morlaix, et du Centre Finistère, Philippe Dolivet, moniteur guide de pêche diplômé et naturaliste passionné, vous fait entrer dans le monde magique de la pêche à la mouche, au cœur de territoires préservés. Leçons de gestes… et de choses.  

Fly Fishing en famille

La pêche à la mouche avec Philippe

Mon fils François et moi n’avions jamais pêché à la mouche. Les seules références de cet “art” que nous avions en tête étaient les très belles images du film de Robert Redford “Et au milieu coule une rivière”. Mon époux Christian, lui, possédait des notions de ”fly fishing”. Une occasion pour une leçon en famille.La rencontre avec le spécialiste, premier guide français de pêche à la mouche, a lieu sur les rives du lac du Drennec pour une initiation au lancer de la mouche. ”J’ai toujours été attiré par l’eau et les poissons. Transmettre ce véritable art de vivre est une puissante vocation ”. ”La Bretagne est un des rares sanctuaires français de la truite sauvage”. L’homme est affable, sa passion transpire.

Immersion totale

La pêche à la mouche avec Philippe

Un mouvement en 2 temps équivalents, tel le métronome, avec l’amplitude de 10h à 13h des aiguilles de l’horloge”. Les gestes s’enchaînent, le ”timing” s’installe, le professeur est d’une patience rare et en appliquant les conseils du maître, François et moi parvenons rapidement à faire voler une dizaine de mètres de  ”soie” dans l’air : magique et jouissif. “Suffisant pour aborder une rivière sauvage”. Équipés de pantalons de pêche étanches (waders), nous passons d’un monde à l’autre. Au milieu de l’Aulne rivière, tous nos sens sont en éveil. Les galets et graviers roulent sous nos semelles, le courant nous enveloppe, sa fraîcheur nous saisit. Lire la rivière, s’en imprégner, faire corps avec elle pour percer ses mystères et découvrir ses hôtes…“Un poste d’observation privilégié d’une exceptionnelle biodiversité ”.

La magie des gobages

La pêche à la mouche avec Philippe

Reconnaître et sentir une épreinte de loutre ”Une odeur de miel très marquée”, observer un martin-pêcheur, une bergeronnette des ruisseaux ”friande d’éphémères”, assister à l'accouplement des mouches de mai au-dessus de l'onde ”Ce ballet aérien est qualifié de vol pendulaire”. Philippe est incollable. Il soulève les pierres du fond de la rivière et nous convie à un spectacle confidentiel : nous découvrons, fascinés, un fourmillement de vie : ”Les larves aquatiques, petits dragons inoffensifs se métamorphosent en de jolis insectes ailés. Les truites s’en nourrissent lorsqu’ils flottent en surface”.  Médusés, nous observons en effet les petits voiliers en dérive disparaître dans de discrets remous : les gobages. ”Une fois la truite repérée, il convient, pour la leurrer, de lui présenter la mouche, imitation artificielle de l’insecte naturel, faite de plumes et de poils divers”.

Une pêche éco-responsable

La pêche à la mouche avec Philippe

Une belle truite vient de gober un éphémère”. ”Maintenant, Christian, tu dois poser ta mouche 50 cm à l’amont du gobage”. La soie et le bas de ligne se déroulent, la mouche se pose en douceur. Elle dérive puis disparaît dans un joli remous, Christian ferre, la ligne se tend, la canne fléchit. Après un combat homérique, la belle se rend, comme pour nous faire admirer sa beauté sublime : véritable peinture vivante. Délicatement décrochée, hameçon sans ardillon de rigueur, elle rejoint sa cache pour ”faire le plaisir d’un autre pêcheur à la mouche et pérenniser sa descendance”. La plénitude a envahi mon homme et je comprends alors mieux que l’on puisse être ”hanté par les eaux”. François capturera ses premières truites le lendemain sur l’Elorn. Le copieux et exquis pique-nique de produits biologiques du terroir de Philippe dégusté au bord de l’eau finira par me convaincre des bienfaits de cet art de vivre.

Informations complémentaires :

Considéré comme l’un des plus grands “réservoirs” à truites de France, le lac du Drennec est accessible aux pêcheurs à la mouche plus de 7 mois par an, avec la possibilité de pratiquer jusqu’au 30 Octobre.
Philippe y propose des formules à la carte avec initiation et guidage perfectionnement en barque irlandaise Sheelin boat de 19’ et/ou location de bateau motorisé (Sheelin 15’). Guidage en individuel : 250€ la journée

Vous êtes déjà un pêcheur en lac confirmé, et vous souhaitez, en toute autonomie, passer une belle journée de pêche sur le lac du Drennec.
Optez pour la location d’une barque irlandaise traditionnelle motorisée, toute équipée
Tarif : 90€ la journée. Sur réservation uniquement.
Renseignements complémentaires :
http://www.brittanyflyfishing.com/location-de-barque-irlandaise/

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter