La magie de Brocéliande avec DamEnora

Laissez-vous envoûter

Photo 1 La magie de Brocéliande avec DamEnora Photo 2 La magie de Brocéliande avec DamEnora Photo 3 La magie de Brocéliande avec DamEnora Photo 4 La magie de Brocéliande avec DamEnora Photo 5 La magie de Brocéliande avec DamEnora Photo 6 La magie de Brocéliande avec DamEnora

Hors des sentiers battus, laissez-vous surprendre par la féérie de Brocéliande, un lieu chargé d'histoire et de légendes. Ceux qui y mettent les pieds, en ressortent à coup sûr transformés !

Ce n'est pas le loup qui nous attend devant l'étang du Chaperon Rouge mais DamEnora, conteuse de son état. Celle qui va « là où il y a des oreilles », invite notre petit groupe à la suivre sur le territoire des korrigans. « Ouvrez grands vos yeux, vous trouverez peut-être quelque chose auquel vous ne vous attendez pas », murmure-t-elle. Pas sûr que nous retrouvions le chemin du retour. « Je n'ai aucun sens de l'orientation », confie DamEnora en esquissant un petit sourire mutin.
Nous nous engageons dans la forêt déserte, baignée d'une lumière surnaturelle. La conteuse aux grands yeux noisette déplie délicatement un linge blanc. Elle en extrait un bol en étain doré qu'elle fait chanter grâce à un simple bout de bois. Ça y est, je suis totalement captivée. Prête à écouter ses histoires qui « ne sont pas que des contes pour enfants ». J’entends des bruissements suspects… Est ce que je ne viens pas de voir quelque chose bouger dans les fourrés ?
Ça et là, nous prenons le temps de nous arrêter pour écouter DamEnora. Ses merveilleux contes sont peuplés d’animaux, de sorcières, de fées et d’êtres humains piégés par des korrigans facétieux. « Banead, pauvre paysan bossu, n'avait pas assez de terre pour vivre. Un soir, un gros fermier vint le voir pour lui proposer de travailler dans un champ. Personne ne voulait y aller car on disait que les korrigans y étaient. Mais Banead avait besoin d’argent. Le lendemain matin, il prit sa fourche et alla jusqu’au champ… ».

Une expérience envoûtante

Tantôt douce, tantôt menaçante, la voix mystérieuse de notre conteuse nous conduit dans un univers fantasmagorique. Le chant du coucou résonne dans la forêt. Tous mes sens sont en éveil. Une bonne odeur de pin me chatouille les narines. Sur le chemin, entre deux contées, nous reprenons en chœur les ritournelles de DamEnora: « Quand ma femme va au bain, mon valet prend aussi le sien ! ».
Puis, nous sortons de la forêt pour pénétrer dans une clairière. Nous contournons l’étang du Queheon qui scintille comme si des milliers d’étoiles étaient tombées dedans. Nos yeux sont éblouis par le jaune intense des ajoncs. Et nos oreilles restent grandes ouvertes. « Dames et damoiselles, vous les toutes belles qui désirez que votre ami, votre amant, votre mari ou les trois à la fois selon l’appétit que vous avez, vous reste à jamais attaché, la recette que voici sera votre crédit. Il vous suffit de trouver un crapaud bien gras, bien pustuleux », explique DamEnora.
Les minutes, puis les heures défilent sans que je m’en rende compte. Le monde réel n'a plus d'emprise. Je frémis, je souris, je rêve les yeux grands ouverts. Grâce à DamEnora, la légendaire forêt d’Arthur, de Lancelot et de la fée Viviane prend forme sous mes yeux. Je suis transportée, comme envoutée par la magie de Brocéliande.
 

Texte : Solenne Durox

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter