Circuit des vallées de Plurit et du Resto

Pédestre à Le Sourn

  Voir les photos (3)
10.3 km
Pédestre
3h
Moyen
  • La nature vous ouvre ses portes à deux pas de la ville

    Cette balade vous fera découvrir la commune de Le Sourn, depuis ses hauteurs, surplombant ainsi par endroits la ville de Pontivy : les vallées et valons alimentent plusieurs ruisseaux, se jetant pour la plupart dans le Blavet.

    Balisage : jaune
    Topofiche du circuit en vente 0,20€ dans les offices de tourisme de Pontivy Communauté.
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
Points d'intérêt
1 La vallée de Plurit
Le nom de la vallée de Plurit pourrait être issu du toponyme « Purid », bien attesté en Bretagne, et qui signifie « pommeraie ». Une association s’engage à entretenir le site, gère la vallée de façon naturelle, pour favoriser la faune et la flore. Elle intervient peu en période de nidifi cation, laisse volontairement
tout un espace de ronces, garde le lierre sur certains arbres. Une haie bocagère permet aux oiseaux de nicher, un bassin de rétention les attire. La chasse y est interdite. Cette gestion de l’espace favorise ainsi depuis longtemps les oiseaux (mésanges, tarins des aulnes, rouges-gorges, grives musiciennes, faucons
crécelles...).
2 Village de Kerdisson
Le village de Kerdisson faisait autrefois partie de la paroisse de Guern et fut rattaché à Pontivy Napoléonville sous le premier empire. C’était le siège de la principale famille noble du pays, après les De Rohan, les Bahuno de Liscoët. L’un des plus illustres membres de la famille fut contrôleur général des finances sous Louis XV. Au carrefour, près d’une très belle allée d’arbres, se trouve unmagnifique calvaire sculpté.
3 Quartier du Resto et sa vallée
Le quartier du Resto surplombe sa vallée. Le terme « Rest » est très fréquent en toponymie bretonne, et peut revêtir deux sens : tout d’abord et surtout celui de manoir, demeure, et parfois celui de terres défrichées. Le Resto faisait autrefois partie de Malguénac.
4 Village et chapelle Sainte-Tréphine
Le village de Sainte-Tréphine conserve un beau manoir du début du XVIIe siècle et de nombreux fours. La chapelle date quant à elle du XVIe siècle et fut reconstruite au XVIIe siècle : des oeuvres contemporaines sont exposées chaque été à l’intérieur lors du festival « l’art dans les chapelles ». C’est l’occasion d’y entrer et d’admirer notamment la superbe voûte peinte, illustrant la vie de Sainte Tréphine. Elle fut l’épouse du cruel roi Conomor, qui lui coupa la tête parce qu’elle attendait un enfant.
Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions