Circuit Tro vale ar Faoued

Pédestre à Le Faouët

12.5 km
Pédestre
3h 5min
Moyen
imgcarousel-name-misingSerge Lenay
  • Le Faouët tire son nom du mot breton « Faou » désignant un lieu planté de hêtres. Selon la légende, ces arbres recouvraient autrefois tout le territoire de la commune. Une autre légende raconte que Saint Hervé, saint patron aveugle de la commune, aurait jeté une boule de granit du sommet du Ménez Bré. Celle-ci serait tombée de l’autre côté de la vallée du Poul Jaudour en y faisant jaillir une source. On prétend que cette eau aux propriétés bienfaisantes apporte depuis soulagement aux personnes souffrant des yeux. Que de mystères en perspective sur cette boucle ! L'une des plus belles du coin paraît-il...Chemins glissants par temps humide. Balisage jaune. 2 variantes (9,3 ou 10,8 km).
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
Points d'intérêt
1 Départ
Face à l’église, suivre la D 77 sur 150 m et au n°12, prendre le chemin caillouteux à droite. Croiser la D 67 et continuer en face.
2 Croisement de Feunten Cam
Au lieu-dit Groas Ver, prendre le chemin à gauche. Au bout, suivre la D 96 en face et après 650 m, bifurquer à gauche vers Kerdonal.
3 Coat Souch
Après la première maison, obliquer à droite et à Coat Souch, prendre la route à gauche. Au calvaire, traverser la D 96 et s’engager en face dans le chemin herbeux. Monter à droite en sous-bois, traverser la sapinière et poursuivre à gauche.
4 Kerallain
Tourner deux fois à gauche et à Kerallain, virer à droite. Poursuivre sur le chemin herbeux. À la fourche, descendre à droite, poursuivre en sous-bois. Au croisement, tourner à gauche et longer le ruisseau de la Fontaine Kerognan. Prendre la D 67 à gauche puis aussitôt le chemin à droite (routoir). Passer Keruzal, suivre la route à gauche et au calvaire, à droite. Datant du XVIe siècle, le calvaire de Keruzal est le plus ancien calvaire de la commune. Il présente sur l’avers une crucifixion et sur le revers une descente de croix.
5 Lan Guen
Tourner à gauche. Passer Lan Guen (hêtre) et bifurquer à droite vers Kerfreuzer.
6 Kerfreuzer
Obliquer à gauche. Prendre à droite le chemin bitumé de Kervin et poursuivre à gauche par le chemin herbeux. Longer le Jaudour à droite sur 700 m (ruines du moulin de Milin Touf). Au ruisseau, monter à droite.
7 vers l'étang
Continuer en face. Descendre la D 96 à gauche et à l’étang, partir à droite en sous-bois.
De nombreux vestiges de la période gallo-romaine, enfouis autour du Faouët, rappellent que la commune est située sur la voie romaine qui reliait Saint-Brieuc à Tréguier. Des gisements de briques à crochets, caractéristiques de cette période, ont notamment été retrouvés dans les champs surplombant l’étang de Kerlouët (non loin de la chapelle de Kergrist).
8 Le Jaudour
Poursuivre tout droit le long du Jaudour. Après 900 m, monter à droite le virage en épingle. En haut de la côte, tourner à droite, puis à gauche. Remonter l’impasse et rejoindre l’église.
Dans la vallée de Poul Jaudour, au lieu-dit Milin Touf (« moulin du Fossé »), sommeillent les fondations de l’ancien moulin à blé de Kergoc (17-18e siècle), aujourd’hui revêtues de mousses et de fougères. Le long du ruisseau de Poul Jaudour, le parcours botanique invite à découvrir quelques espèces représentatives de la flore locale (chêne, hêtre, if commun, fougère aigle, jacinthe des bois…). À proximité de l’étang de Kerlouët se trouvent les ruines d’un moulin rattaché au domaine où naquit le célèbre navigateur Paul Antoine Fleuriot de Langle (1744-1787). Reconnu pour ses compétences en mathématiques et en astronomie, il entra dans la Marine royale dès l’âge de 14 ans et obtint le grade de capitaine de vaisseau en 1782. Trois ans plus tard, il fut nommé second de la célèbre expédition La Pérouse et commanda la frégate l’Astrolabe. Ce voyage fut le dernier du navigateur, tué par des indigènes lors d’une escale aux îles Samoa.
Site officiel du tourisme en Bretagne