Les bords de Vilaine - Férel

Pédestre, VTT à La Roche-Bernard

15.5 km
Pédestre
3h 45min
Moyen
15.5 km
VTT
Moyen
imgcarousel-name-misingG. VOIVENEL
imgcarousel-name-misingG. VOIVENEL
imgcarousel-name-misingFFRP
  • En Bretagne plein Sud, parcourez les rives de Vilaine, qui portent mal le nom tant les paysages sont magnifiques !
    Stendhal, lors d’une halte à La Roche-Bernard, décrira même « l’une des plus belles scènes de la nature jamais rencontrées ». Depuis le vieux port de La Roche-Bernard, rejoignez les rives du fleuve avant de plonger dans les sous-bois vallonnés de Férel. À travers le feuillage, profitez de merveilleuses fenêtres ouvertes sur le plan d’eau. Sillonnez ensuite la campagne férélaise avant de regagner la Petite Cité de Caractère, célèbre pour ses artisans d'art. En avant pour une grande bouffée d'air de 15 km !

    Ce circuit est balisé en jaune, bornes de jalon et poteaux directionnels sont là pour vous guider.

    Retrouvez cet itinéraire dans le topo-guide réf. 10 "La Bretagne... à pied®". En vente en librairie, dans les offices de tourisme en Bretagne et sur www.ffrandonnee.fr/boutique/topo-guide.aspx?ref=RE10.


    Pour plus d'informations : www.labaule-guerande.com/randonnee.html
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
Points d'intérêt
1 Les rives de Vilaine
Les berges de la Vilaine offre aux randonneurs un spectacle dont on ne se lasse pas. La Vilaine maritime désigne le secteur géographique s’étendant de Redon à l’embouchure. En amont du barrage d’Arzal-Camoël, cette zone qui est désormais un vaste plan d’eau douce, vivait auparavant au rythme des marées. La construction du barrage en 1970 a considérablement transformé les paysages. De Redon à Nivillac, les bords de Vilaine autrefois marécageux sont aujourd’hui des prairies reconquises par les activités agricoles, tandis qu’à l’approche de La Roche-Bernard et jusqu’à Camoël, le fleuve se resserre entre les rives escarpées.
2 Une histoire de ponts
Autrefois, la traversée de la Vilaine se faisait par bac. Le passage le plus fréquenté était celui de Guédas, entre La Roche-Bernard et Marzan, sur l’ancienne route royale de Bordeaux à Brest. La traversée se révélait bien souvent périlleuse et contraignante en raison des marées et des vents violents, mais également de la négligence de certains passeurs. Cette situation incite les élus locaux à réclamer la construction d’un pont dès le début du 19 ème siècle.
En savoir plus : http://www.labaule-guerande.com/visite-une-histoire-de-ponts.html
3 La Roche-Bernard, Petite Cité de Caractère
A voir absolument : la Maison du Canon (XVIème siècle), la Chapelle Notre-Dame (XVIème siècle), l’Hôtel Odet de Châtillon – Coligny (XVIème siècle), le Château des Basses-Fosses (XVIème et XVIIème siècles), les Rues de la Saulnerie et de la Quenelle, la Place du Bouffay, la Promenade du Ruicard, les Quais de La Douane et Saint-Antoine, les Jardins des Garennes, le Site classé du Rocher… ». Le Circuit d’Interprétation du Patrimoine vous livrera les clés de la découverte grâce à 23 modules répartis dans la ville. Un dépliant disponible à l’Office du Tourisme sera le complément indispensable de votre visite.

Un peu d'histoire !
Vers l’an 1000, le seigneur Bernhart (Fort comme un ours) remonte la Vilaine. Il remarque un promontoire rocheux et décide de s’y installer en raison de sa position stratégique. Il fait fortifier la place afin d’asseoir son pouvoir. Ses successeurs prêteront allégeance au Duc de Bretagne qui, en échange, leur fera don de terres et leur accordera le titre de Baron de La Roche-Bernard.
En savoir plus : http://www.labaule-guerande.com/visite-la-roche-bernard-petite-cite-de-caractere.html et http://www.tourisme-arc-sud-bretagne.com/
Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions