Ouverture des Appartements privés de James de Kerjégu

Exposition ,  Culturelle à Saint-Goazec

appartements-kerjegu© CDP29
  • En 1903, le propriétaire du Domaine de Trévarez, James de Kerjégu, passe commande d’une chambre à coucher et d’un cabinet de toilette au magasin parisien « L’Art nouveau » de Siegfried Bing. Redécouvert dans les années 2000, cet ensemble décoratif exceptionnel, restitué dans son état d’origine, est pour la première fois présenté au public.

    L’introduction de « L’Art nouveau » à Trévarez est une curiosité au regard des dispositifs mobiliers et décoratifs de l’ensemble du château, qui restent dans la tradition de l’éclectisme et de l’historicisme chers au 19e siècle. Pourtant, il n’est pas si étonnant que James de Kerjégu, friand de modernité et véritable amateur d’art, ait fait ce choix. Le style de Georges de Feure, artiste recruté par la maison Bing en 1899, sans être exubérant, propose un mobilier et une décoration sobre et élégante adaptée à la fonction de l’espace qui devait plaire au commanditaire.

    Trévarez est l’unique château où il est possible d’admirer un ensemble décoratif complet de George de Feure dans son lieu d’origine.

    La chambre, dont il manque encore quelques pièces de mobilier, retrouve son atmosphère feutrée tandis que la décoration du cabinet de toilette plonge le visiteur dans une ambiance plus éclatante grâce à la subtile décoration des murs composée de boiseries en frêne, carreaux de faïence et tissu couleur réséda. Le bureau et l’antichambre attenante, dont le mobilier a disparu comme celui du cabinet de toilette, sont restaurés et aménagés pour recevoir une exposition sur les usages de ces pièces à la Belle Époque et des informations sur la galerie Bing.
Horaires
Horaires
  • Du 1 avril 2019 au 1 décembre 2020
Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions