Parc de Boutiguéry

Au royaume des fleurs
à Gouesnach

Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
Domaine de Boutiguéry©
  • Tel un balcon fleuri sur l’Odet, le domaine de Boutiguery renaît chaque printemps à la floraison de ses 40 000 plants d’azalées et de rhododendrons. Un spectacle nature haut en couleurs.

    De mars à juin, le parc est noyé de fleurs.
    Il faut courir à cette fugace mais fabuleuse exposition et s'y laisser éblouir de couleurs, de nuances, de textures et de parfums. on ne se promène pas dans ce parc, on y voyage.

    Les allées s'incurvent autour des massifs où moutonnent les rhododendrons et les azalées, ombragés de séquoias, chênes, hêtres, pins du Mexique, arbres de Judée et autres magnolias… Le vert brillant des feuilles fait chanter les roses, les jaunes, les blancs, les rouges, quand, au détour d'un massif, l'Odet nous fait un clin d'œil.
    Aux 20 hectares déjà plantés viennent s'ajouter chaque année quelques 1500 nouveaux rhododendrons et azalées, qui formeront d'autres parterres gagnés sur les bois dévastés par l'ouragan de 1987. Chaque nouvelle création trouve ainsi sa place dans le parc. Car cet homme orchestre ne va pas, comme tout un chacun, faire son choix chez un pépiniériste ou dans une jardinerie : ses plants, il les invente ! Il a commencé par marcotter les espèces qui existaient déjà dans le parc, mais c'était un travail aussi long que limité. Alors il a récolté des graines et les a semées, puis, grâce aux conseils avisés des membres de la SBR, il s'est mis à l'hybridation afin d'obtenir, à partir de parents connus, souvent eux-mêmes hybrides, des couleurs plus variées, des fleurs plus grosses, une floraison plus étalée dans le temps… Les graines sont semées et élevées en serre la première année. A deux ans, les jeunes plants sont mis en terre dans les massifs où leur « papa » attendra, parfois fort longtemps, leur floraison pour découvrir ce qu'il a créé. Ainsi, parmi les nombreuses plantes qui composent le parc, le promeneur pourra découvrir les espèces déjà homologuées, en vue d'être commercialisées, comme « Monseigneur du Parc », « petit hasard », etc...C'est un parc au bord de « la plus jolie rivière de France », c'est une éblouissante galerie d'art entre le ciel et l'eau, c'est un minutieux atelier de création dont le patron à l'œil juvénile et malicieux de celui qui se prépare encore à vous étonner !
    Quarante ans de passion pour la botanique et la peinture… et voilà le résultat. Au printemps refleurit dans une explosion de couleurs l’incroyable domaine de Boutiguery. Christian, le papa artiste, lui a donné vie. Virginie, sa fille paysagiste pépiniériste, a pris la relève. On ne se promène pas dans ce parc bucolique de 20 ha, suspendu par enchantement à un coude de l’Odet. On y voyage. En évolution perpétuelle, le domaine s’illumine chaque année de 1 000 plants hybrides supplémentaires de rhododendrons et d’azalées. De mars à juin, le paysage s’embrase de mille feux au milieu des chênes, des séquoias et des pins du Mexique. Un spectacle naturaliste et poétique de toute beauté.
  • Environnement
    • A la campagne
  • Langues parlées
    • Français
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Groupes
Tarifs
Moyens de paiement
  • Chèques bancaires et postaux
  • Espèces
  • Tarifs 2019
  • Tarif de base - Adulte Plein tarif
  • Tarif enfant
  • Tarif groupe
Site officiel du tourisme en Bretagne