La Bretagne est à nouveau prête à vous accueillir pour les vacances !

Vigilants, les professionnels du tourisme sur place s’engagent durablement pour un séjour serein et sécurisé. Les structures qui vous accueillent ont l’obligation légale de suivre un protocole sanitaire. Quels sont les dispositifs et quelles pratiques adopter ? Qu’est-ce qui est possible et ne l’est pas ? Réponses (actualisées) à vos questions ici.

© Emmanuel Berthier

Les mesures sanitaires pour la saison 2020

Quelles sont les principales consignes à connaître ?
  • Quelles sont les règles de distanciation physique mises en place en France ?

    Partout en France, la distanciation sociale nous impose encore de limiter les contacts physiques. Pour se saluer, on ne se serre pas les mains – pas d’embrassade non plus, ni d’accolade. Une distance d’au moins 1 mètre (soit 4m² sans contact autour de soi) est à garder, partout : dans la rue, en promenade, dans tous les espaces publics.

  • Où dois-je porter un masque ?

    Jetable ou en tissu, le masque est obligatoire dans tous les transports en commun : train, RER, métro, bus, tramway, sans oublier le covoiturage. Dans les taxis et VTC, vous devrez vous en équiper si le véhicule ne dispose pas de vitre en plexiglas. Il est recommandé dans les commerces : le personnel y est masqué ; un commerçant peut imposer le port du masque dans son magasin.

Quelles sont les règles générales dans les différents étalissements touristiques
  • Les hébergements

    Outre les règles de distanciation, il est fortement conseillé de réserver en amont, afin de faciliter la gestion des capacités d’accueil maximales. Les chambres et autres pièces sont aérées avant et pendant le ménage (vous devrez ainsi ouvrir la fenêtre de votre chambre d’hôtel en la quittant), les surfaces désinfectées après nettoyage. Le linge de maison ainsi que la vaisselle sont lavés à température élevée. Les documents papier et accessoires non indispensables sont enlevés. Le service de portage de bagage est suspendu, les espaces d’attente réduits. Le paiement sans contact est à privilégier.
    Retrouvez ici les établissements qui s’engagent à respecter les consignes sanitaires.

  • L'hôtellerie de plein air

    Les sanitaires et les parties communes de tous les campings sont réorganisés, avec la mise en place d’un sens de circulation, un lavage préalable des mains et des procédures sécurisantes. Les soirées thématiques et autres animations sont repensées. Le nettoyage est renforcé et beaucoup plus fréquent, incluant un volet désinfection et une mise à disposition pour tous les usagers de gel hydroalcoolique. Les campeurs sont invités à nettoyer eux-mêmes leurs surfaces, ce avant chaque utilisation. Chlorées, les piscines couvertes et extérieures sont accessibles, mais leur fréquentation maximale instantanée ne doit pas dépasser 3 personnes pour 2 mètres de plan d’eau en plein air – et 1 personne par mètre de plan d’eau couvert. Le mobilier alentours, comme les transats, peut être réduit pour assurer la distanciation – un gage de vacances à la fois sûres et réussies !

  • Les cafés et restaurants

    Depuis le 15 juin, les restaurants et cafés ont réouvert partout en France. Une distance d’1 mètre entre chaque table est de rigueur et les clients ne peuvent pas être plus de 10 à table. Le port du masque est obligatoire pour l’ensemble du personnel, mais aussi pour les clients quand ils se déplacent en salle. Les éléments en libre-service sont supprimés. Les denrées présentées sous forme de buffet sont protégées. Dans les cafés et les bars, seules les personnes ayant une place assise peuvent être accueillies dans l’établissement.

  • Les offices de tourisme

    Un protocole sanitaire y est mis en place : Vous trouverez en entrant, à votre disposition, du gel hydroalcoolique. Le port du masque y est obligatoire, avec un cheminement dans l’espace accueil et un nombre limité de visiteurs. Distanciation et gestes barrière restent de rigueur.

  • Les établissements de loisirs, musées…

    Comme dans les autres établissements, le port du masque est obligatoire. Du gel hydroalcoolique y est à disposition, les expositions sont nettoyées en permanence et les informations sanitaires essentielles sont affichées. Souvent un parcours de visite est établi afin d’éviter tout croisement ou retour en arrière et un marquage au sol permet de respecter la distanciation. Le nombre de réservations est limité.
    Retrouvez ici les établissements qui s’engagent à respecter les consignes sanitaires.

  • Les activités nautiques

    Les activités nautiques se pratiquent en milieu ouvert et en pleine nature. Un milieu peu propice à la survie et à la transmission du virus. En complément, les structures nautiques ont mis en place un protocole sanitaire pour accueillir leurs clientèles dans les meilleures conditions : désinfection régulière des points de contacts avec les mains et des combinaisons / gilets de flottabilité entre chaque utilisateur ; nettoyage renforcé du matériel nautique et respect des gestes barrières et de la distanciation physique à terre et sur l’eau. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de pratiquer en famille ou entre amis sur des sessions avec un coach privé.

Quelles sont les règles générales dans les espaces publics
  • Les plages

    La Bretagne possède 2 700km de côtes et autant de criques, de plages et d’espace pour vous accueillir dans de bonnes conditions. A l’entrée de chaque plage se trouvent les consignes à respecter : sens de circulation pour entrer et sortir de la plage, règles de distanciation et activités autorisées.

  • Les commerces alimentaires

    Les règles sanitaires dépendent de chaque établissement ; vous êtes généralement invités à vous laver les mains avec du gel hydroalcoolique à l’entrée. Le masque est recommandé, mais pas obligatoire.

  • Les transports en commun / navettes maritimes…

    Le port du masque est obligatoire dans les navires, les cars et bus et les trains. Pour les achats à bord des cars, il faut veiller à faire l’appoint. Les transports sont nettoyés et désinfectés quotidiennement.
    Dans les bus, la montée ne s’effectue plus par la porte avant, mais par la porte arrière, comme pour les descentes.

    Concernant les navettes maritimes, le port du masque est obligatoire en gare et à bord (dès 11 ans). Il vous faut maintenir une distance d’1mètre entre vous dans les files d’attente et à bord, limiter les temps de rapprochement entre vous et le personnel lors des opérations d’achat et de contrôle et respecter l’ensemble des gestes barrières. Les réservations sont fortement recommandées.

Voyager en Bretagne depuis l'étranger
  • A-t-on le droit de venir depuis l’étranger en Bretagne ?

    Depuis le 15 juin, les frontières de la France avec les pays d’Europe ont rouvert. Si vous êtes en provenance d’un pays européen, vous pouvez de nouveau entrer en France et visiter la Bretagne sans attestation de déplacement ni devoir effectuer de quatorzaine (quarantaine de 14 jours). Exceptions : les personnes provenant de l’Espagne par avion (jusqu’au 21 juin) et les voyageurs venant du Royaume-Uni, qui restent soumis à quatorzaine. L’ouverture des frontières de la France avec le reste du monde se fera progressivement à partir du 1er juillet et de manière différenciée.

  • Comment faire lorsque l'on vient de l'étranger ?

    Le port du masque de protection est imposé à toute personne de 11 ans ou plus dans les gares, les aéroports et à l’intérieur des avions. L’offre de trafic TGV, trains régionaux et RER est normale.

    Pour en savoir plus, rendez-vous  sur le site de la commission européenne et accédez en temps réel, pays par pays, à des informations sur les frontières, les moyens de transport disponibles, les restrictions aux voyages, les mesures nationales de santé en vigueur ainsi que diverses informations pratiques pour les voyageurs.

    Re-open EU

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions