© Simon Bourcier
Naviguez auprès des dauphins, des phares et des oiseaux Avec Didier, abordez les trésors de la mer d’Iroise
Expérience bretonne

Naviguez auprès des dauphins, des phares et des oiseaux

A Saint-Guénolé, Didier, guide marin et pilote professionnel, vous attend pour une excursion au grand air, avec escale à l’île de Sein. Larguez les amarres à la rencontre des dauphins et des oiseaux. En naviguant au pied des phares d’Ar Men et de la Vieille, la découverte de la faune et du patrimoine réserve de belles émotions !

Cap sur la mer d’Iroise !

Phare d’Eckmülh à babord, rochers de Saint-Guénolé à tribord, le bateau quitte tranquillement le port. Pilote à l’allure de flibustier du 21e siècle, Didier avertit que la mer peut changer. « En mer d’Iroise, le jeu des courants est très fort. On va s’aider des marées pour vivre et voir de belles choses, dans de bonnes conditions. » Son franc sourire rassure les passagers, sagement assis sur les sièges du semi-rigide.

Oiseaux en vue !

Après La Torche, nous prenons notre allure de croisière, à 20-22 nœuds. L’œil aiguisé, Didier et Camille repèrent des guillemots. D’un frénétique battement d’ailes, ces petits pingouins rasent les flots. Puis c’est au tour des Fous de Bassan d’entrer en scène. John sort ses jumelles. Bonne idée pour assister à la chasse de ces grands oiseaux ! A 100 km/h, ils font jaillir des gerbes d’écume en plongeant à pic dans la mer. A leurs côtés, des océanites tempête papillonnent à la surface. Après cette parade d’oiseaux, nous reprenons la route.

 

Sensations près du phare de la Vieille

Au pied des falaises de la pointe du Raz, nous approchons du phare de la Vieille et du mythique raz de Sein. C’est l’endroit “où il y a le plus de phares et de balisages”. Indispensables quand on voit l’impétuosité de la mer à l’horizon ! Tout en expliquant l’histoire de la Vieille, Didier vient flirter avec les déferlantes. Un peu d’excitation nous gagne quand l’arrière du bateau est poussé par une vague. L’adresse du pilote et sa connaissance des courants permettent d’éprouver de fraîches sensations, en toute sécurité !

 

Au plus près des dauphins

Laissant la zone agitée du raz de Sein à tribord, nous rejoignons l’île du même nom. Un peu de slalom entre les roches nous révèle une belle surprise ! 2 puis 3, 4, 5 dauphins viennent jouer sous l’étrave. Pour mieux les voir, on s’agenouille contre les boudins du semi-rigide. Les sourires illuminent tous les visages. “C’est super” s’exclame Fabienne. “Trop cool” confirment les plus jeunes, caméra en mains. On ne se lasse pas de ce ballet aquatique. Mais d’autres moments d’exception sont encore au programme !

Escale à l’île de Sein

Accostage en douceur. Des maisons colorées, serrées l’une contre l’autre, nous accueillent sur les quais. Sous le soleil, la quiétude règne sur ce bout de terre et de landes posé sur l’océan. En petits groupes, on s’éparpille vers une crêperie, une terrasse ou une petite cale pour pique-niquer. La balade digestive se fait sur le cordon de galets et au phare, qui révèle un panorama unique. Il fait chaud au moment de remettre les vestes pour remonter à bord. “Mais il fera plus frais en mer” prévient Didier.

Les dauphins, acte II

A quelques encablures de l’île,« ça brasse ». On a la chance de retrouver de grands dauphins qui surfent dans les vagues ! Même Didier reconnaît que « c’est assez incroyable ». Grâce à son adroit pilotage, tout le monde est à l’aise pour admirer les dauphins piquer des pointes de vitesse. Nos exclamations saluent leurs saltos au-dessus de l’eau. « Ce sont vraiment d’exceptionnels moments » lâche Dominique. On resterait encore longtemps à suivre leur aileron mais Ar Men nous attend !

Au pied du légendaire Ar Men

Dominé par les 37 mètres de ce monument maritime, Henri s’avoue « ému ». Didier, la main sur la barre, nous en révèle les secrets. Un incroyable chantier, des portes blindées, une longue histoire rendent ce phare très « impressionnant ». Planté au milieu de la chaussée de Sein, à 20 km des côtes, il a été surnommé « l’Enfer des Enfers » par ses gardiens. Sur le chemin du retour, le phare de Tévennec, malgré sa réputation de phare maudit, et sa maison accrochée au rocher semblent presque bucoliques à côté ! La lumière s’adoucit pour cette dernière chevauchée dans la Baie d’Audierne. Cheveux au vent, tout le monde se laisser aller à ses rêveries, pleines d’incroyables images. Sur le quai, tout le monde remercie chaleureusement Didier pour cette merveilleuse journée. On repart quand ?

 

à partir de

85€

par personne

Cette expérience comprend

  • Une journée découverte autour des phares et de l’île de Sein, en compagnie de Didier, guide qualifié expérimenté
  • Une escale sur l’île de Sein

Informations complémentaires

  • Rendez-vous à 9h15 pour un embarquement à 9h30 – Départ du port de Saint-Guénolé
    Retour prévu vers 18h/18h30
  • Sorties programmées et confirmées en fonction des conditions météo
  • Le nombre de places étant limité, il est préférable de réserver à l’avance
  • Observation de mammifères marins
  • Escale libre de 3h sur l’île de Sein
  • Prévoir pull, polaire, coupe vent, foulard ou tour de cou, crème solaire et lunettes de soleil
  • Le repas n’est pas inclus (possibilité de restauration sur l’île)
  • Tarif adulte : 85 €
  • Tarif enfant jusqu’à 12 ans : 60 €
  • D’autres formules de découverte sont également disponibles. Informations sur le site.

Découvrez nos autres expériences bretonnes

Site officiel du tourisme en Bretagne