© Simon Bourcier
Réalisez vos palets bretons à la Maison Guella A Cancale, au cœur d’une biscuiterie artisanale
Expérience bretonne

Réalisez vos palets bretons à la Maison Guella

Dans la gastronomie bretonne, les biscuits au beurre salé tiennent une place importante. Depuis toujours, ce sont les friandises que les grands-mères donnent à leurs petits-enfants. Jennifer et Vincent, confiseurs à Cancale, vous apprendront à les fabriquer. Une recette très simple que vous pourrez personnaliser selon votre gourmandise. À refaire chez soi sans modération.

Un plaisir d’enfance

D’emblée je l’avoue : de tous les biscuits bretons, les palets ont toujours été mes préférés. La raison en est simple : ce sont les plus gros. J’aime aussi leur goût de beurre salé et leur texture de sablé qui s’effrite quand on les croque. Apprendre à les préparer ? Je trouve l’idée géniale. D’autant plus si ce sont les artisans de la maison Guella, biscuiterie et confiserie renommée sur la côte d’Émeraude, qui me montrent leur recette, leur coup de patte et leurs secrets de fabrication.

Mettons la main à la pâte

Jennifer et Vincent Guella nous accueillent dans leur biscuiterie artisanale à Cancale, un véritable palais de la gourmandise. Caramels au beurre salé en bonbons, en crème à tartiner « Gwelladou », sucette « la Chiquette », berlingot « le Guénaot » … et la dernière création en date, la confiture de caramel aux fruits, une gamme de 11 parfums dont celle à la pomme, aux douces saveurs de tarte tatin. Au fond se trouve l’atelier de Vincent, où une table a été préparée spécialement pour notre groupe, chacun enfile son tablier et se met à son poste pour préparer les ingrédients. Jennifer nous donne déjà une astuce : « Pour ramollir le beurre, enveloppez-le de papier cuisson et frappez-le avec un rouleau à pâtisserie ». Faire des gâteaux, ça défoule !

 

Une recette traditionnelle et simple

Sous l’œil avisé de Vincent, la joviale Jennifer nous guide pas à pas. On mélange d’abord la farine, le sucre et la levure. Puis on ajoute le beurre salé. D’ailleurs, savez-vous pourquoi les Bretons aiment tant le beurre salé ? Jennifer vous racontera cette histoire qui date du Moyen-Âge… Ensuite, il faut ajouter les jaunes d’œuf et mélanger avec les mains. On malaxe, on pétrit, on écrase… C’est très agréable même si les muscles commencent un peu à chauffer. « Les palets sont un peu caloriques, mais on perd beaucoup de calories en les faisant », affirme Jennifer en riant.

 

Des palets sur mesure

Ça y est nos boules de pâte sont prêtes. « Si vous voulez, vous pouvez y ajouter des pépites de chocolat, des smarties® ou des éclats de caramel. » Avec enthousiasme, chacun crée sa propre recette. Puis nous roulons la pâte en boudin, et la coupons en morceaux que nous disposons dans des moules. Julien, venu à Cancale pour les vacances, a ajouté une touche de confitures sur les siens. Quant à moi, je tente les palets aux pépites de chocolat couverts d’une pincée de fleur de sel. Au four !

La gourmandise : une histoire de famille

Pendant que nos palets chauffent, Jennifer nous offre un verre de jus de pomme. Elle nous raconte l’histoire de la famille Guella en nous faisant visiter l’atelier. « Vincent suit les recettes de son grand-père qui a commencé la confiserie en 1920. Depuis, nous utilisons toujours la machine en cuivre avec laquelle il préparait le caramel. » Les palets sont prêts ! Pour ramener chez nous notre trentaine de gâteaux, Jennifer nous donne des boîtes étiquetées à notre nom. Ce soir, je vais épater mes enfants ! D’autant que mes palets chocolat et fleur de sel sont (en toute modestie) parfaitement délicieux.

 

à partir de

25€

par personne

Cette expérience comprend

  • Un atelier de 2 heures pour réaliser vos propres palets bretons
  • Une boite de vos fabrications à ramener chez vous
  • La fiche recette

Informations complémentaires

Découvrez nos autres expériences bretonnes

Site officiel du tourisme en Bretagne