© Emmanuel Berthier

Pleins phares sur Brest et les Abers

Une odyssée iodée en terres océanes
Idée séjour

Pleins phares sur Brest et les Abers

Partez à la découverte de longues plages de sable fin, d’une côte sauvage d’exception avec Brest et l’île Vierge dans vos valises.

Suggestion à réaliser en
3 jours
A partir de 81
PAR PERSONNE POUR 3 J/2 N

En un coup d’oeil

Des vagues, du vent, du vélo… Bienvenue sur la côte nord du Finistère ! Là où la mer s’immisce dans les terres pour inonder l’air d’un tonique parfum maritime. Ambiance camping et randonnée pour ce séjour au grand air qui vous emmènera sur le sentier des douaniers et les plages de sable blanc du pays des abers. Cap vers le phare de l’île Vierge avant de retrouver l’ambiance animée de Brest, la ville du premier funiculaire urbain de France.

A vélo jusqu’au phare

Depuis la gare TGV de Brest, c’est en car que vous rejoindrez Plouguerneau. Là-haut sur la côte vous attend votre camping, les pieds dans l’eau. Votre hébergement ? Une romantique tente en bois façon canadienne – comme les tipis de votre enfance. Les souvenirs remontent et l’aventure commence ! En selle sur votre vélo, réservé à l’avance, vous remonterez la longue plage de la Grève Blanche, un œil sur les surfeurs en pleine glisse, puis la plage de Porz Guen jusqu’au village de Kelerdut. Deux heures de randonnée tranquille aller-retour vous permettront d’apercevoir le clou de la visite, le phare de l’île Vierge, le plus haut phare d’Europe construit en pierre de taille (82m). Entouré de récifs, l’île n’est accessible qu’en bateau ou à pied, uniquement lors des grandes marées. Un décor de rêve, le voyage continue…

  • À Kelerdut, offrez-vous un sac de plage en voile de bateau recyclée
  • La Grève Blanche est un spot idéal pour prendre un cours de surf, de bodyboard ou de stand-up paddle

Dans les pas des douaniers

Jour 2

Le lendemain, poursuivez votre excursion littorale sur le sentier des douaniers vers la presqu’île de Pen-Enez. Le long du GR 34, les îlots et les plages de sable blanc se succèdent jusqu’au « bout de l’île ». Au siècle dernier, on y ramassait le goémon à la pelle pour les besoins de l’agriculture et de l’industrie. Ne manquez pas la maison du garde du fort de Koréjou. Ouvrez l’œil pour repérer ces silhouettes en granit poétiques, perdues sur la lande. Elles sont l’œuvre du sculpteur François Breton.

L’après-midi, laissez vos vélos à l’embarcadère pour partir à la découverte du phare de l’île Vierge. L’escalier en colimaçon de l’édifice ne compte que… 365 marches. Courage… Le panorama sublime sur la côte et l’horizon en vaut la chandelle.

  • Le centre nautique Koréjou plongée fait découvrir la richesse des fonds sous-marins de l’île Vierge
  • Le phare de l’île Vierge se visite d’avril aux vacances de la Toussaint

Dans la cité du Ponant

Retour à la case départ pour prolonger votre séjour… et surtout le plaisir. Après le petit-déjeuner, empruntez la ligne de car n° 20 qui vous déposera à « Brest même ».

En quelques années, la ville s’est métamorphosée pour devenir une métropole animée et créative. Profitez d’un déjeuner à la marina du château pour admirer la superbe vue sur la rade.

Le bon plan ? C’est le tramway. Pratique pour découvrir les principaux centres d’intérêt de la ville : son château-fort, son musée national de la Marine, son parc maritime de loisirs Océanopolis… Sans oublier les magnifiques serres et jardins du Conservatoire botanique national, un grand bol de chlorophylle végétale au bord de la mer ! Le petit plus ? C’est le téléphérique des Capucins, à cheval sur les deux rives de la Penfeld. Tout simplement le premier téléphérique urbain de France.

  • Le grand aquarium Océanopolis est le site touristique le plus visité de Bretagne
  • Grimpez dans le téléphérique des Capucins pour le prix d’un ticket de bus

On aime !

  • La nuit insolite en « cabadienne », mi-tente, mi-cabane
  • La sortie au phare de l’île Vierge, accessible uniquement en bateau

Votre hébergement

Camping de la Grève Blanche **

Dans un cadre très agréable, face à la mer, la plage est à quelques minutes à pied, avec les nombreuses activités nautiques du Finistère Nord. Un grand bol d’air frais !
Dormir dans une cabane en bois, en harmonie avec l’environnement naturel de la côte bretonne. Idéal pour un court séjour, le temps d’un retour en enfance :
Un petit grenier lumineux tourné à la fois sur le paysage et le ciel, un endroit propice au rêve et au farniente…
« Comme nos cabanes d’autrefois ! »

Rejoindre votre établissement sans voiture

A votre arrivée en gare de Brest :

  • Empruntez la ligne 20 du réseau Penn-ar-Bed en direction de Plouguerneau.
  • Descendez à l’arrêt « Camping Grève Blanche ». Comptez 1h.
  • Le camping de la grève blanche se situe face à l’arrêt.

Pour consulter les horaires et réserver vos titres de transport, rendez-vous sur voyages-sncf.com, fr.ouibus.com/fr et sur www.viaoo29.fr.

Consultez tous les horaires de la ligne 20 Brest – Plouguerneau.

Déplacez-vous en toute tranquillité en Bretagne avec BreizhGo. C’est un outil vous permettant de calculer votre itinéraire et de détailler l’accessibilité de chaque mode de transport : breizhgo.com

Télécharger le mémo de voyage

Toutes les informations du site et plus, dans un fichier PDF.

3 jours / 2 nuits Du 23/03 au 22/06 et
du 15/09 au 08/10/2019
Du 23/06 au 30/06 et du 03/09 au 15/09/2019
Du 01/07 au 02/09/2019
Idée séjour estimée

(par personne adulte, sur une base double)

81 €* 83 €* 89 €*
Nuit supplémentaire 13 € 14 € 16 €

*Le tarif indicatif (à partir de) comprend : 2 nuits, en cabadienne  au camping de la Grève Blanche avec les petits déjeuners, le transport en bus A/R Brest – Plouguerneau, la mise à disposition de vélos sur 2 jours, la traversée en bateau vers l’île Vierge, la visite du phare de l’île Vierge, Pass bus 1 jour sur Brest.

Les hébergeurs  « En Bretagne sans ma voiture » sont tous engagés dans une démarche de Développement Durable.

Concrètement, les professionnels s’engagent à :

  • Contribuer activement à l’économie locale
  • Pratiquer une politique d’achat responsable
  • Former leur personnel aux questions relatives au développement durable
  • Gérer leurs déchets de manière responsable
  • Réduire leur consommation d’énergie et d’eau
  • Accompagner leurs visiteurs sur les questions d’écomobilité

Découvrez nos autres idées séjours

Site officiel du tourisme en Bretagne