Tour de France 2021Grand départ Bretagne - du 26 au 29 juin 2021

Tour de France 2021

C’est l’évènement cycliste de l’année : le Tour de France, défi sportif autant que légende sur roues, fait souffler au début de l’été un grand vent de liesse populaire. En juin prochain, la Bretagne en donne le coup d’envoi : 4 étapes sur 4 jours pour fêter une grande histoire d’amour, la Bretagne et le Tour !

La Bretagne en tête

La Grande Boucle ? Elle fait naître des sourires au bord des routes, des rêves d’en être chez tous les coureurs, des étoiles dans les yeux des fans – et pas seulement. C’est toute la Bretagne, terre de vélo mythique et festive, qui pour 4 journées se met dans sa roue et sa lumière ! Impossible de bouder son plaisir, d’avance on se réjouit de ce qui va nous réunir : la crème du cyclisme mondial, le vent, la passion, le soleil. Les étapes à couper le souffle, les bravos, les paysages sans pareil. Le littoral et le poumon vert, l’asphalte et la nature, les lignes droites et les montées, des terrains de jeux variés… Une aventure humaine. Un vrai tour de fête, dans le plaisir retrouvé de vibrer et partager les émotions, à l’unisson !

Etape 1 – Brest-Landerneau (29) – L’étape de « carte postale »

Samedi 26 juin – 187 km

L’heureuse élue pour lancer l’édition 2021, c’est Brest ! La Ville d’art et d’histoire serait presque une habituée, accueillant cette année son 4e grand départ – un record après Paris ! L’étape finistérienne met le cap au sud par Daoulas, sans s’éloigner du littoral ; elle traverse Locronan, minérale et rayonnante petite cité de caractère, puis Quimper la capitale d’art et de légendes. Remontée par Pleyben et son enclos paroissial magistral… et ça y’est, les monts d’Arrée se profilent. Panorama sublime à la clé sur le Parc naturel régional, les sommets ventés du massif armoricain jouent avec les mollets des grimpeurs et vos pupilles… Au sommet d’une bosse de 3 km, l’arrivée attend les puncheurs à Landerneau, place forte de l’art contemporain aux ruelles chargées d’histoire.

A voir sur l’étape 1

Etape 2 – Perros-Guirec – Mûr de Bretagne Guerlédan (22) – Du punch, encore et toujours !

Dimanche 27 juin – 182 km

25 ans que Perros n’avait pas été ville-départ… et voilà que le Tour revient faire halte sur la Côte de Granit Rose pour cette seconde étape 100% costarmoricaine ! Images d’exception garanties, de Ploumanac’h à Trébeurden et au-delà. Pas plus que les coureurs, vous ne quitterez longtemps la mer des yeux sur la première moitié du parcours. Longez, vous aussi, la côte vers l’est, puis cap plein sud, jusqu’à Saint-Brieuc via Paimpol, l’abbaye de Beauport et les falaises de Plouha. Flirtez (à peine) avec les monts du Mené, avant de revenir vers le cœur de Bretagne. A Mûr (toujours), arrivée théâtrale ! La montée mythique de 2km est un passage obligé qui allume des étoiles dans la tête de tous les coureurs, et des rêves de maillot jaune chez les petits Bretons… Pour la peine, comme en 2018, elle sera gravie 2 fois !

A voir sur l’étape 2

Etape 3 – Lorient-Pontivy (56) – Un sprint impérial

Lundi 28 juin – 182 km

Voir passer les coureurs, ce serait presque une formalité pour Lorient, ville-étape du Tour pour la 13e fois de son histoire… Joyeux et populaire, son ADN se marie à celui de la course – et l’enthousiasme monte à la perspective de fêter en même temps les 50 ans du Festival Interceltique ! Du sud au nord, l’étape morbihannaise fait route vers la baie de Quiberon, qui n’est pas baptisée « Sublime » pour rien… La ria d’Etel, Carnac et ses alignements et hop, à La Trinité/Mer, remontée dans les terres, en plein cœur du territoire breton. En point de mire, Pontivy la cité napoléonienne, qui est avec Landerneau la « petite nouvelle de l’étape », prête à accueillir une Boucle… Une grande première, très attendue ! L’arrivée au sprint au pied du château des Rohan promet d’être belle, belle, belle.

A voir sur l’étape 3

Etape 4 – Redon-Fougères (35) – La vie de château

Mardi 29 juin – 152 km

Pour la 4e et dernière étape bretonne, la plus courte et sans difficultés particulières, tous les projecteurs sont braqués sur l’Ille-et-Vilaine, traversée dans sa diagonale de part en part, de Redon au sud vers Fougères au nord. Entre terre et eau, Redon accueille son premier départ. La caravane et les coureurs s’élancent ensuite plein nord en Bretagne intérieure, entre vent et verdure, vers Bain-de-Bretagne. Puis le peloton prendra la direction des « marches » du territoire et des châteaux-forts qui défendaient autrefois la région. Passage prévu à Vitré, la cité médiévale aux mille ans d’histoire, avant de terminer au sprint près du château de Fougères, la ville forteresse toute de granit. Demain en Mayenne sera un autre jour… Ainsi s’en va le Tour !

 

En savoir plus          A voir sur l’étape 4

Un Tour éco-responsable

Comme toute manifestation, le Tour de France a un impact sur l’environnement. Si l’organisation de la course travaille à le réduire, la Bretagne, très engagée dans la transition environnementale, porte sur le sujet une exigence toute particulière. Accueillir la course est une fête… Elle sera encore plus réussie en laissant derrière elle l’empreinte écologique la plus légère possible ! Adopter une démarche environnementale, c’est d’abord quelques efforts consentis par tous.
Retrouvez les engagements du Tour

Pour la sécurité de tous, garder les bons gestes

Entre les coureurs, le staff de course, la caravane et le public, bien sûr… Ça en fait du monde dans les villes, les villages et les grimpettes ! Impératif de base : restez bien sur les bas-côtés et ne traversez pas la chaussée. N’utilisez pas de fumigènes au bord de la route. Ne laissez jamais vos enfants sans surveillance ni vos animaux en liberté. Ne courez pas à côté des coureurs et veillez à bien respecter 2 mètres de distance. Pour garder une protection face au COVID-19, privilégiez toujours le port du masque et pensez à utiliser régulièrement une solution hydroalcoolique.

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions