© Michael Bundy
Les expositions de l'été 2019 en Bretagne Osez la culture

Les expositions de l'été 2019 en Bretagne

Entre les toiles vibrantes de lumière des derniers Impressionnistes à Quimper ou à Pont-Aven, les scènes pleines de vie et de pittoresque restituant l’atmosphère du 19e siècle et du début du 20e au Faouët, à Lamballe ou à Vannes… les occasions de faire de votre été un moment d’exploration culturelle foisonnent en Bretagne. A saisir avec bonheur !

Hêtre, baies de sorbier - Nils Udo Hêtre, baies de sorbier - Nils Udo Hêtre, baies de sorbier - Nils Udo

Osez la culture

Des peintres entre terre et mer, du Faouët à Concarneau

Musée du Faouët, du 31 mars au 6 octobre 2019

Le Faouët, Pont-Aven, Quimperlé, Le Pouldu… En Finistère sud, à la fin du 19e siècle, avec l’arrivée du chemin de fer, les artistes en veine de romantisme ou de réalisme puisent dans une Bretagne pittoresque de quoi alimenter leur inspiration. Foule colorée des jours de marché ou de Pardon, filets bleus séchant aux mâts des chaloupes, marins débarquant le poisson… Un témoignage plein de couleurs, de bruit, d’odeurs qui vous raconte une vie maritime et rurale encore pétrie de traditions avant l’irruption de la modernité.

 

Musée du Faouët


En forêt

Musée Mathurin Méheut, Lamballe du 6 avril 2019 au 4 janvier 2020

Amoureux de nature ou féru de peinture, venez redécouvrir les merveilles de la forêt sous le pinceau du peintre Mathurin Méheut au musée de Lamballe. Tapis de feuilles mortes, chênes aux tons printaniers, rochers moussus tapis dans les sous-bois… Entre roux chauds, dégradés de verts ou exubérance d’un camaïeu de rose et de pourpre, Méheut capte avec sensibilité la métamorphose des arbres selon les saisons. Alliant rigueur scientifique et liberté décorative, il étudie toutes les strates du vivant végétal, analyse et restitue les espèces les plus modestes comme les plus délicates. Note inattendue : les réalisations de cinq artistes contemporains semées tout au long du parcours de l’exposition. Un dialogue inédit par-delà les années et les styles, invitation à regarder autrement l’œuvre de Méheut.

 

Musée de Lamballe


Les derniers impressionnistes, le temps de l’intimité 

Quimper, du 21 juin au 29 septembre 2019

C’est à une double exposition que vous invitent le musée départemental breton et le musée des Beaux-arts de Quimper, avec pour fil conducteur les artistes réunis à l’orée du 20e siècle en une confrérie la Société Nouvelle de Peintres et Sculpteurs. Ses membres firent l’unanimité de la critique et du public de la Belle Epoque à la fin de l’entre-deux-guerres. A mi-chemin entre classicisme et modernité, ils défendent un art très naturaliste, empreint de poésie.

Musée départemental breton

Aux cimaises du musée breton, vous retrouverez les peintres inspirés par la Bretagne et par la mer, ceux que l’on a appelé « la bande noire ». Vous reconnaitrez l’art âpre, profond, austère de Charles Cottet, amoureux de la Cornouaille et de son peuple de gens de mer, les horizons délicats des rives de l’Odet croqués par André Dauchez ou encore la peinture fluide, vibrante, chaleureuse de Lucien Simon célébrant la beauté des costumes dans les scènes de Pardons, de marché ou de fêtes foraines.

Musée breton

 

Musée des Beaux-Arts

Au musée des Beaux-arts, sous le patronage de Rodin, suivez les pas de ces peintres intimistes, « les derniers impressionnistes ». Vous y admirerez de merveilleux portraits, d’une remarquable justesse psychologique comme des « paysages de l’âme », grisaille d’un crépuscule ou douceur d’un clair de lune sous le pinceau d’Henri Le Sidaner et Henri Martin par exemple. L’œuvre graphique n’est pas oubliée marquée par un renouveau de l’estampe.

Les enfants seront à la fête avec deux livrets-jeux, des visites et des ateliers d’art plastique.

                Musée des Beaux-arts


L’impressionnisme d’après Pont-Aven

Musée de Pont-Aven, du 29 juin 2019 au 5 janvier 2020

Parallèlement aux recherches audacieuses et novatrices qui les mènent à l’invention du synthétisme, Gauguin et ses compagnons continuent de creuser le sillon de l’impressionnisme. Observez comment Pissaro, Gauguin, Schuffenecker… s’efforcent de rendre le réel perceptible à travers les vibrations de la lumière. A leur suite, quelques peintres approfondissent le travail en plein air d’après nature, transportant chevalets et tubes de couleurs le long des côtes et à l’intérieur des terres. Paysages, et scènes de la vie quotidienne ne sont que des prétextes pour capter cette lumière bretonne si particulière entre ciel, terre et mer. A la palette chromatique flamboyante et à la touche généreuse et virgulée d’Henry Moret, Maxime Maufra répond par l’usage de demi-tons plus subtils tandis que Ferdinand du Puigaudeau excelle à rendre le chatoiement des lampes perçant l’obscurité. Parcours « Familles », ateliers et animations vous accompagnent dans votre découverte.

 

Musée de Pont-Aven


Joseph-Félix Bouchor, Instants de vie

Musée de la Cohue, Vannes, du 19 avril au 30 septembre 2019

Première rétrospective d’un artiste prolifique, cette exposition vous entraîne sur les pas de Joseph-Félix Bouchor, grand voyageur, à la découverte de paysages de Bretagne, mais aussi de Normandie ou d’Orient. Une centaine de toiles révèlent un peintre sensible aux instants du quotidien pleins de saveur : « Petites Bigoudènes » relevant leurs jupes pour tremper un pied dans l’eau fraîche, scènes de criée et de marché aux cochons en Bretagne, ou plus exotique « Conteur à Bab Guissa » à l’ombre d’imposants remparts. Peintre officiel du musée de l’armée au cours de la première guerre mondiale, il exécute aussi des portraits des grands chefs de guerre ou des vues des champs de bataille. Une œuvre qui exalte la lumière et la couleur. A redécouvrir !

En complément : visites guidées, conférences pour les plus grands et activités pour les plus petits

 

Musée de la Cohue

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne