Sables-d’Or-les-pins

Un village balnéaire aux multiples facettes et à l’histoire unique

Photo 1 Sables-d’Or-les-pins Photo 2 Sables-d’Or-les-pins Photo 3 Sables-d’Or-les-pins Photo 4 Sables-d’Or-les-pins Photo 5 Sables-d’Or-les-pins

Le nom de la station évoque la plage, la douceur du climat, un cadre unique, un chic éternel… La beauté de cette riviera bretonne est signée par la nature et l’esprit humain. Leur œuvre commune permet de savourer un patrimoine balnéaire historique et des activités de plein air sur un littoral authentique. Au-delà des premières découvertes, des surprises vous attendent.

Balades dans la Belle Époque

De 1922 à 1924, sur la grève de Minieu, deux promoteurs en quête d’harmonie ont sublimé les dunes, la mer et les bois. Surgis du sable dans les années 1920, deux styles architecturaux s’intègrent toujours au paysage côtier. Se promener au gré des avenues permet de comparer les charmes des villas anglo-normandes et ceux des propriétés Art Déco. Entre pins et murets, des corniches, des mosaïques, des bow-windows séduisent le regard. Le théâtre de verdure vibre encore d’une illustre fréquentation estivale. Hôtels, villégiatures et jardins abritaient les vacances des vedettes d’alors, face à la mer parsemée d’îlots.

La plage, la plus belle pépite de votre escale

La plus grande star reste sans conteste cette immense plage de sable fin, l’une des plus belles de Bretagne. Lieu de contemplation et d’animation, elle est née d’un vaste ensemble dunaire sculpté par les vents, la houle et les rêves de l’homme. Son étendue, ses courbes domptant les vagues, en font un superbe terrain de jeux pour le char à voile, le kitesurf et la planche à voile. Autant d’activités à admirer ou à pratiquer auprès ou sur des eaux bleues teintées d’émeraude. La plage se prolonge par une flèche sablonneuse et rocheuse qui relie l’îlot Saint-Michel et sa chapelle au continent. Une destination à rejoindre à pied à marée basse.

Tous sur le pont, de la lagune !

Les randonnées révèlent d’autres joyaux sur la côte et derrière les rangées de conifères. Les itinéraires s’écartent de la mer pour fureter entre les champs et les landes. Empruntant l’ancienne voie ferrée « Erquy Matignon », la voie verte V4 mène dans les secrets d’un endroit insolite. A quelques pas des rues bien agencées, le marais lagune bruisse au rythme des marées. Semblable à un lac maritime bouclé par des bancs de sable, cet étonnant coin de nature s’orne d’une végétation endémique. Sur le chemin, le pont du Marais offre un point de vue unique sur la vie de la lagune.

Jusqu’aux caps !

A pied sur le GR 34, à vélo (éventuellement électrique !) en alternant voie verte et petites routes, d’autres circuits déroulent des paysages hauts en couleurs. Villages, roches veinées de rose, horizons azur, dunes blanchies par le soleil, se succèdent. Au niveau des caps d’ Erguy et de Fréhel, le littoral prend une nouvelle dimension. De hautes falaises plongent dans la mer, vous invitant à partager le spectaculaire panorama avec les oiseaux.

Le saviez-vous ?

Un hymne aux vacances

Quand Etienne Daho fredonnait « A Sables d’Or près des dunes » en 1985, il s’agissait bien de la plage de la station costarmoricaine qu’évoquait le chanteur rennais. Ces paroles montrent à quel point le site reflète l’ambiance des vacances, avec un aspect chic et romantique.

Lien utile

Dinan Cap Fréhel Tourisme

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter