Sur les traces des légendes bretonnes

Photo 1 Sur les traces des légendes bretonnes Photo 2 Sur les traces des légendes bretonnes Photo 3 Sur les traces des légendes bretonnes

La Bretagne est une terre de légendes reconnue où korrigans, fées, sirènes et dragons ont élu domicile depuis la nuit des temps. Au gré de vos escapades et de vos balades, venez découvrir ou redécouvrir les secrets qui enchantent ses forêts, ses îles et ses vallées.

Les korrigans de la lande de Monteneuf

Les korrigans, ces lutins facétieux ne sont jamais loin dans la campagne bretonne. L’un d’entre eux, Ozégan, vous invite à le suivre au cœur de la lande de Monteneuf. Sur le sentier qui porte son nom, venez découvrir en famille ses étonnantes créations et résoudre les énigmes qu’il vous a réservées. Après une telle rencontre vous parviendrez peut-être à percer les secrets du site des Pierres Droites, tout proche, qui compte plus de 400 menhirs.
En savoir plus : Le sentier d’Ozégan

Dans les Monts d’Arrée, méfiez-vous de L’Ankou !

Dans le Parc Naturel Régional d’Armorique, les tourbières du marais de Yeun Elez ne sont pas qu’un simple lieu de promenade où il fait bon profiter du spectacle de la nature. Réserve naturelle et paradis des oiseaux, le lieu renferme également une légende : à cet endroit se situeraient les portes de l’enfer ! Lorsque la brume inonde ce paysage irréel, prenez garde si vous apercevez une silhouette drapée d’une cape et munie d'une faux, l’Ankou rôde…
En savoir plus : Les Monts d’Arrée et l'expérience bretonne « A l’aube sur les sommets des Monts d’Arrée »

La colère de Gargantua s’abat sur Huelgoat

Au cœur des Monts d'Arrée, Huelgoat recèle une impressionnante collection de roches monumentales. La légende dit que Gargantua fit halte dans la forêt et demanda de quoi se restaurer aux habitants qui ne lui proposèrent qu’une bouillie de blé noir. Furieux, il lança tous les cailloux qu’il trouva sur son chemin formant un chaos rocheux au cœur de la forêt. Si vous avez la force de Gargantua et avec un peu d’habileté, faites revivre la légende en tentant, à votre tour, de faire bouger la bien nommée « Roche tremblante ».
En savoir plus :  Huelgoat

La Cité d’Ys, engloutie au large de Douarnenez

Dans la baie de Douarnenez, venez tendre l’oreille pour percevoir le chant d’une sirène au clair de lune. Au 4e siècle, le roi de Cornouaille, Gradlon, fit construire pour sa fille Dahut la merveilleuse Cité d’Ys encerclée par la mer. Seul Gradlon possédait la clé de l’écluse qui fermait la ville. Sa fille entraînait la cité dans la débauche et donnait la mort chaque soir à un nouvel amant. Un jour, le Diable prit la forme d’un de ses courtisans et la convainc de voler, pour lui, la clé de la cité. C’est ainsi qu’Ys fut engloutie et Dahut métamorphosée en sirène.
En savoir plus : La légende de la ville d'Ys

La magie toujours intacte de Brocéliande

Pays des fées, des elfes et de la célèbre légende arthurienne, Brocéliande reste incontestablement le haut lieu des légendes bretonnes. A l’ombre des arbres centenaires de la forêt, Merlin l’Enchanteur, la fée Viviane et le chevalier Lancelot vous invitent à revivre leur histoire. Pour initier ce voyage au cœur de la magie, venez pousser la Porte des Secrets, à la scénographie poétique, qui constitue une bonne mise en bouche avant de savourer l’imaginaire qui envoûte les lieux.
En savoir plus : sites légendaires de Brocéliande

Des soldats pétrifiés à Carnac

Les 4000 menhirs de  Carnac répartis en colonnes sur plus de 4 km donnent l’illusion d’une armée en ordre de marche. On raconte qu’au 3e siècle, le Pape saint Cornély, pourchassé par les Romains, attendit ses ennemis à Carnac, se cacha dans l’oreille d’un bœuf et, d’un signe de croix, transforma les soldats romains en menhirs pour leur échapper.

Perros-Guirec : la légende de l’oratoire et la vallée des Traouïero

Cette station illuminée par le granit rose est aussi le berceau de légendes bien vivantes. Ainsi, les jeunes filles désirant se marier se muniront d’une aiguille pour piquer le nez de la statue de l’oratoire Saint-Guirec sur la plage du même nom. Les plus téméraires, emprunteront les chemins de la vallée des Traouïero sur les traces du « Scorfel ». Ce petit dragon nichant sous le « Rocher des cendres » s’abreuverait du lait des vaches qui pâturent dans la vallée.
En savoir plus :  http://www.tourismebretagne.com/s-inspirer/vivez-une-experience-bretonne/aventurez-vous-de-nuit-dans-la-vallee-des-traouiero

La Roche aux Fées et la légende des amoureux

Le site mégalithique de  la Roche-aux-Fées est l'un des plus beaux de Bretagne où de nombreux amoureux viennent découvrir leur avenir conjugal. Les partenaires comptent, chacun de leur côté, le nombre de pierres de l'allée couverte que l’on dit changer au gré de l'humeur de la fée Carabosse. Si les tourtereaux parviennent au même résultat, c'est le bonheur assuré !

Le Mont-Dol, lieu de bataille entre l’archange et le diable

On raconte que le diable construisit sur un immense palais en pierre, le Mont-Saint-Michel, dont la beauté surpris l’archange. Pour le défier, Saint Michel construisit à son tour en une nuit, au sommet du Mont Dol, un magnifique château de glace semblable à du cristal. Saint Michel proposa au diable d’échanger leurs constructions pour laisser la plus belle à Satan. Il accepta sans hésitation mais découvrit que le palais convoité commençait à fondre au soleil pour ne devenir qu’un étang au lever du soleil. En souvenir, subsiste un étang au sommet du tertre.

Le dragon de l’île de Batz

Au large de Roscoff, embarquez pour l'île de Batz et rejoignez la pointe nord de l’île. Sur l’un des rochers subsiste la trace de la griffe du dragon qui terrorisait l’île jadis. En l’an 525, la bête fut conduite par le moine Paul Aurélien qui, armé d’une étole et d’un bâton (batz en breton), précipita le monstre dans la mer. Cet endroit a gardé le nom de « Trou du Serpent ».
En savoir plus :  Le Trou du Serpent

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter