Châtelaudren

Une cité de caractère, très à la mode

Photo 1 Châtelaudren Photo 2 Châtelaudren Photo 3 Châtelaudren Photo 4 Châtelaudren Photo 5 Châtelaudren Photo 6 Châtelaudren Photo 7 Châtelaudren Photo 8 Châtelaudren

Entre le pays de la mer et celui de la terre, Châtelaudren occupe la vallée du Leff.  Avec ses variations autour du granit, de l’eau et du métal, la petite cité de caractère est à la fois une ville historique, un lieu de détente autour de l’eau et un site doté d’un étonnant patrimoine industriel. 

La capitale du Goëlo, entre Armor et Argoat

Entre Guingamp et Saint-Brieuc, Châtelaudren étage ses maisons sur les bords du Leff. Si la petite cité de caractère a perdu sa citadelle, elle préserve de beaux témoignages de son histoire marchande et de sa vocation de ville-carrefour. Sur la butte, la chapelle Notre Dame du Tertre abrite d’étonnants lambris peints. L’esplanade du château, accessible par un massif escalier de granit, permet de plonger le regard sur les toits d’ardoise. Les maisons du 17e et 18e siècle sont nombreuses. Elles s’ornent de lucarnes remarquables taillées dans la pierre. Autour de l’église Saint-Magloire, les rues et les maisons se font plus étroites. Les placettes s’entourent de demeures aux toits pointus et galbés.

De l’eau dans tous ses états

En contrebas, la rivière est omniprésente. Au fil des siècles, le cours du Leff a été aménagé et doté de systèmes hydrauliques, pour protéger la cité, faire tourner les roues des moulins, alimenter lavoirs et turbines. Il prend successivement l’allure d’un tranquille ruisseau, d’une vive cascade ou d’un paisible étang. En pleine ville, le plan d’eau offre une fraîche parenthèse aux amateurs de plein air. Promeneurs, marcheurs et marins d’eau douce s’y retrouvent. Voiles et embarcations animent la surface. Les pêcheurs attirent carpes, tanches et brochets au bout de leur ligne.

Le petit Echo de la Mode fait grande impression

C’est aussi l’étang qui a fait de Châtelaudren la seconde capitale de la mode française de 1920 à 1983 ! Profitant de l’énergie hydroélectrique de la rivière, le magazine Le Petit Echo de la Mode installe son imprimerie dans la ville bretonne. A son apogée, jusqu’à 250 personnes travaillent sur différentes parutions. Les grandes feuilles de patrons-modèles sont également éditées ici. Aujourd’hui, cette architecture industrielle est un fleuron du patrimoine du 20e s. Le métal riveté, les machines de fonte, les briques composent un formidable décor pour ce qui est devenu un lieu d’art vivant et de tourisme.

Le saviez-vous ?

Un quartier latin… et breton

De passage dans la cité, un parisien a apprécié l’effervescence et les 60 commerces des ruelles proches de l’église Saint-Magloire. Il a donné à cet endroit le surnom de “quartier latin” ; appellation toujours usitée.

Liens utiles

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter