Coucher du soleil sur les hauteurs de la Roche-BernardCoucher du soleil sur les hauteurs de la Roche-Bernard
©Coucher du soleil sur les hauteurs de la Roche-Bernard

Une plongée dans le temps

Les pierres patinées par le temps, les ruelles pentues racontent l’histoire de cette Petite Cité de Caractère®. Accrochées sur la rive de la Vilaine, parfois bâties à flanc de rocher, des demeures anciennes descendent vers le vieux port. Un paysage urbain original !

Découvrir La Roche-Bernard

Vers l’an mil, un seigneur établit son château sur le promontoire rocheux qui domine la Vilaine. La Roche-Bernard est créée. Sa situation stratégique sur La Vilaine voit son activité portuaire se développer dès le Moyen Age, grâce entre autres au commerce des grains, du vin, du sel… pour connaitre son apogée à la fin du 19ème siècle. La Roche-Bernard possède déjà au Moyen Age des foires et des marchés actifs et, comme lieu de passage du fleuve sur les routes venant de Nantes et de Vannes ou de Redon, développe l’accueil et la protection des voyageurs. Après la construction du barrage d’Arzal, le port s’est reconverti pour accueillir les bateaux de plaisance.

Au fil des ruelles

La vieille ville, petite cité de caractère, est parcourue par de nombreuses promenades cheminant de venelles anciennes en belvédères offrant de belles vues. Particulièrement recommandé, le chemin du Ruicard se perd dans de pittoresques rues, parfois en escalier, bordées de maisons du 16e et 17e siècles. Le passage de la Quenelle mène à la belle place du Bouffay où se trouve la maison du Canon.

Une escale spectaculaire

Le port est à la fois un lieu de patrimoine, de traditions… et de pause en terrasse. Surplombant l’étier, des bâtisses redonnent vie au passé maritime de jadis. Pêche, construction navale et cabotage sont évoqués dans le Musée de la Vilaine maritime, situé dans la grande maison dite « le Château ». Les 5 niveaux de cet étonnant bâtiment s’implantent directement sur le rocher. Une figure de proue de la beauté architecturale de la ville !

Le port est à la fois un lieu de patrimoine, de traditions… et de pause en terrasse.

Le saviez-vous

Irez-vous aussi haut ?

Longtemps, le pont du Morbihan a constitué la porte sud de la Bretagne. Long de 376 m, son tablier repose sur un arc de 200m de portée sur lequel deux passerelles permettent aux plus courageux d’admirer le site.

Prenez de la hauteur !

Vos flâneries peuvent prendre une surprenante allure si vous empruntez la passerelle piétonne qui double le pont du Morbihan, à 40 m au-dessus de la Vilaine. Un point de vue unique pour de beaux clichés ! Au bord de l’eau et de vertes prairies, vous pouvez également descendre la rivière vers le barrage d’Arzal.

Les incontournables

  • Le château des Basses-Fosses (16e et 17e siècles), construit à même le rocher
  • La maison du canon (16e siècle)
  • L’hôtel de Châtillon-Coligny (16e siècle)
  • Les rues de la Saulnerie, de la Quenelle, la promenade du Ruicard
  • Les vestiges des piliers du premier pont à tablier en bois suspendu de France (1839)
  • La chapelle Notre-Dame édifiée en 1063
  • Les deux ports, quais de la Douane et Saint-Antoine, flotille de vieux gréements et les ponts
  • Les anciens entrepôts sur le port, atelier de conservation restauration du patrimoine
  • Le site classé du rocher et sa vue sur la Vilaine
  • Le Musée de la Vilaine maritime (château des Basses Fosses)
  • La vieille ville

Les dispositifs de visites guidées

  • Croisières sur la Vilaine
  • Visites guidées et visites insolites pour individuels (été)
  • Visite guidée pour groupe (sur réservation)
  • Circuit d’interprétation
  • Festival photo Ar’Images de juillet à octobre
Site officiel du tourisme en Bretagne