© Yvon Boëlle
Les landes de Lanvaux Mélange de terres sauvages et de sites mégalithiques

Les landes de Lanvaux

Traversant le Morbihan d’est en ouest, les landes de Lanvaux offrent un panorama de terres sauvages sillonnées par des chemins de randonnées et des îlots de forêts. Un milieu naturel riche d’une flore et faune diversifiées et de sites mégalithiques exceptionnels. Prolongez la visite ! A deux pas, la cité médiévale de Malestroit vaut le détour.

Mélange de terres sauvages et de sites mégalithiques

Admirez ce paysage sauvage ! Ici, la crête de granit s’étale sur plusieurs dizaines de kilomètres de Camors (à l’ouest) à Redon (à l’est) et la lande culmine à 175 mètres d’altitude. Un panorama surprenant rehaussé de bruyères et genêts qui colorent le sol de leurs teintes chatoyantes. Fans de flore et de nature, vous serez comblés. Dans la lande se nichent de nombreuses espèces protégées telles l’osmonde royale ou la narthécie aux jolies fleurs jaunes.

Un paysage frontière, entre ambiance océanique et Bretagne intérieure

Les landes de Lanvaux sont un des paysages caractéristiques du Morbihan. Les villages s’accrochent souvent aux rebords des crêtes. L’eau omniprésente, mais quasi invisible car cachée dans une végétation dense, se signale de manière discrète par des fossés, des talus ou des ruisseaux en fond de pâture. Au détour des chemins, on découvre chapelles et monuments mégalithiques comme la Quenouille de Gargantua à Plaudren ou le Cairn de Larcuste en Colpo.

Au détour des chemins, on découvre chapelles et monuments mégalithiques.

Le saviez-vous ?

Des hôtes de qualité

Ouvrez l’œil, la lande accueille aussi quelques espèces animales en voie de disparition comme le pic noir ou l’escargot de Quimper.

Site officiel du tourisme en Bretagne