© Alexandre Lamoureux
Tréguier Suivez la flèche !
Voir la vidéo

Tréguier

Enlacé par le Jaudy et le Guindy, Tréguier étage de séduisantes venelles et placettes, s’élançant du port jusqu’en haut de la colline. Sous la protection de la délicate flèche de la cathédrale, des maisons à pans de bois témoignent de l’intense rayonnement intellectuel et artistique de la ville.

Suivez la flèche !

Il était une foi…

Au 6e siècle, le moine gallois Tugdual mouille l’ancre dans le Val Trécor. Il fonde un monastère qui donne naissance à Tréguier, ville à la fois terrienne, maritime et religieuse. Consacré évêque, Tugdual devient un des sept saints fondateurs de la Bretagne. Ce qui fait de Tréguier une des 7 étapes du « Tro Breiz », pélerinage breton. Dès le 14e siècle, artisans et métiers d’art attirés par la cité en exaltent la beauté. L’imprimerie se développe, aux côtés du commerce maritime. Une histoire écrite dans la pierre !

Un art de vivre inspirant

Lové dans un estuaire visité par les marées, Tréguier s’aborde avec une admirative curiosité. Les demeures à colombages de cette « cité de caractère » vous replongent dans l’atmosphère prospère du 15e et 16e siècles. Sur la place du Martray, dans la rue Renan ou la ruelle Saint-Yves, les pans de bois, les encorbellements invitent à lever les yeux vers les façades préservées. La maison Renan retient particulièrement l’attention : c’est celle de l’écrivain et philosophe Ernest Renan, dont le cabinet de travail a été reconstitué.

Un joyau habillé de dentelles de pierre

Au-dessus des toits, s’élance la flèche ajourée de la cathédrale, haute de 63 m. Edifiée au début du 12e siècle en style gothique, la cathédrale Saint-Tugdual est une des plus belles de Bretagne. Après la finesse de ses porches d’entrées, vous pouvez admirer une chaire entièrement ornée de motifs floraux, le surprenant bestiaire gravée dans les stalles du chœur et le tombeau de saint Yves.

De l’évêque à l’avocat

La célébrité spirituelle de Tréguier doit autant à Tugdual qu’à saint Yves. Né en 1253 à Minihy-Tréguier, le juge Yves Helory est devenu le patron des Bretons et des avocats après avoir démontré son esprit de justice et de droiture en défendant les pauvres et les humbles. Le troisième dimanche de mai, le grand pardon de Saint-Yves rassemble de nombreux fidèles.

De style gothique, la cathédrale Saint-Tugdual est l’une des plus belles de Bretagne.

Le saviez-vous ?

Une flèche payée par « cartes »

Si la flèche de la cathédrale est ciselée par des motifs de cartes, c’est parce que sa construction a été financée par de l’argent pris sur les loteries de Paris.

Les incontournables

  • Les maisons à colombages (15e et 16e siècles), les hôtels particuliers en granit (17e et 18e siècles), les halles, les rues Renan, Saint-Yves et Colvestre
  • La cathédrale Saint-Tugdual, chef-d’œuvre de l’architecture religieuse bretonne et son magnifique cloître de 48 arcades
  • La maison natale d’Ernest Renan
  • L’ancien palais épiscopal
  • L’ancien monastère des Augustines (17e siècle)
  • La maison Saint-Pierre (maison à Pondalez)
  • Les galeries d’art, brocantes et librairies

Les dispositifs de visites guidées

  • Visite guidée pour individuels (été)
  • Visite guidée pour groupe (sur réservation)

Infos & réservation

Office de tourisme de la Côte de Granit rose


Contactez-nous

Voir le site Internet

Site officiel du tourisme en Bretagne