De Bénodet à l’Ile‑Tudy, via Sainte‑Marine

Plein la vue entre deux fleuves

Bienvenue sur ce bout de littoral niché au sud de la pointe Finistère ! Entre Pays fouesnantais et Pays bigouden, c’est là que l’Odet et la Rivière de Pont-l’Abbé ont choisi de venir embrasser l’Atlantique. Entre les deux, un écrin de choix pour trois stations balnéaires au charme fou : Bénodet, Sainte-Marine et l’Ile-Tudy. Balades et douceur de vivre au rendez-vous.

Découvrir de Bénodet à l’Ile-Tudy, via Sainte-Marine

2 phares, 4 plages de sable fin, une lagune aux eaux transparentes, des paysages uniques mêlant fleuve côtier, océan et vues magiques : Bénodet, c’est vraiment la pépite du Finistère sud. Celle qui vous embarque en balade sur son front de mer, avec passage obligé chez l’artisan glacier. Vers la blanche villa de l’Alhambra à l’architecture sans pareille, en thalasso, ou encore en croisière direction « la plus belle rivière de France » et les Glénan, tout proches. Depuis le pont de Cornouaille jusqu’à la dune de Mousterlin, comme on y est bien !

 

Sainte-Marine : c’est une maison rose…

Passez-le, ce majestueux pont de Cornouaille, ou sautez dans le P’tit Bac qui toutes les demi-heures, en saison, embarque piétons et cyclistes pour traverser l’Odet : en 5 mn vous voilà sur l’autre rive, à Sainte-Marine. Entre criques rocheuses et bouquets de pins, on voudrait garder pour soi ce coin de paradis ! Comme nous, vous allez fondre pour sa petite chapelle, son Abri du Marin vêtu de rose et pour l’ambiance dolce vita qui flotte dans l’air iodé. Après la pause en terrasse au bord de l’eau, cap sur la rue du Phare et la pointe de Combrit, qui déploie ses panoramas sur le large.

Ce séduisant petit port de pêche et de plaisance se love entre mer et estuaire.

Le saviez-vous

Des coiffes de plus de 30 centimètres !

La coiffe bigoudène… Un symbole de la Bretagne à elle toute seule. Mais saviez-vous que la pose de cette coiffe amidonnée nécessitait plus d’une demi-heure ? De 1880 aux années 50, date de sa disparition, cette coiffe n’a cessé de grandir, atteignant jusqu’à 32 centimètres. Elle est aujourd’hui portée lors des fêtes folkloriques.

Tudy : une île, entre le ciel et l’eau

Un peu plus à l’ouest pointe l’Ile-Tudy. La presqu’île plutôt, depuis qu’une digue la protège des assauts de l’océan ! De son passé de pêche à la sardine, elle a gardé des conserveries transformées en centre de vacances, en centre nautique, ainsi qu’une cale animée qui coule des jours heureux. Se promener dans ses ruelles aux maisons basses, avec vue fugace sur la mer et le phare de la Perdrix, est un petit bonheur. De la rivière à l’océan, de recoins en plages immenses, on y respire l’insouciance. Entre farniente et joies nautiques, vous en tomberez amoureux… et c’est tant mieux !

Site officiel du tourisme en Bretagne