© Guillaume Prié
Pont‑Croix Une cité accrochée à des rives escarpées
Voir la vidéo

Pont‑Croix

Un pont sur le Goyen, flanqué d’un moulin à marée, d’où partent des ruelles pavées à l’assaut d’un promontoire sommé de remarquables édifices religieux et d’un champ de foire, telle apparaît aujourd’hui la capitale du Cap Sizun. Les rues qui s’étagent des rives vers les hauteurs sont toujours aussi inspirantes. Artistes et artisans d’art illustrent la persistance et la vitalité de la création de cette petite cité de caractère.

Une cité accrochée à des rives escarpées

Une église remarquable dont l’architecture a fait école

Pont-Croix naît d’une motte féodale, puis d’un château implanté sur un site privilégié. Mais aujourd’hui, c’est la flèche dressée de l’église Notre-Dame-de-Roscudon que l’on aperçoit d’abord, dominant les maisons qui se regroupent joliment autour d’elle. Ce joyau de l’architecture médiévale et sa dentelle de pierre, symbole de la richesse de la cité, fondé au 13e siècle par les seigneurs du lieu, aurait donné lieu au développement d’une « école » architecturale en Cornouaille.

Des maisons en amphithéâtre

Le rayonnement spirituel de Pont-Croix se poursuit au milieu du 17e siècle par la construction du couvent des Ursulines, où s’installe au 19e le petit séminaire. Le centre ancien conserve de belles demeures du 15e au 19e siècles, celle du Marquisat notamment, ancienne maison noble devenue Musée du Patrimoine. La rue des Courtils et ses gloriettes, puis les rues Chères et leurs impressionnants escaliers aux marches en pavés, vous conduiront vers le pont doté d’un des plus anciens moulins à marée de Bretagne. C’est aussi le site du vieux port abrité, autrefois accessible aux navires de haute mer et clé du commerce local entre le 14e et le 19e siècles. Sur l’autre rive, Kéridreuff fut aussi un centre économique avec une fabrique de tapisseries et une conserverie.

Un authentique art de vivre

Dès la seconde moitié du 19e siècle, la charmante cité séduit plasticiens et hommes de lettres. Un « foyer artistique » se crée autour de l’hôtel des voyageurs. Paul de Lassence, Lionel Floch, Gaston Bouillon, Da Silva, Max Jacob, Emile Simon, Henri Matisse… et autant de peintres de renom y ont séjourné. Aujourd’hui encore les ateliers d’artisans d’art (ébéniste, sculpteur sur bois, potier, maître verrier…) ou d’artistes peintres animent les ruelles du centre ancien.

Le saviez-vous ?

La flèche de Notre-Dame-de-Roscudon, haute de soixante-sept mètres, est tellement belle qu’elle a servi de modèle pour édifier celles de la cathédrale de Quimper.

Les incontournables

  • L’église Notre-Dame-de-Roscudon, joyau initiateur d’une école architecturale en Cornouaille
  • Le Marquisat, Musée du Patrimoine, et la « Maison Commune », centre d’interprétation du patrimoine et lieu d’exposition
  • Les rues Chères, flanquées de demeures anciennes (16e – 19e siècles)
  • Lavoirs, fontaines, croix et calvaires
  • L’ancien petit séminaire Saint-Vincent et sa chapelle (17e- 20e siècles)

Les dispositifs de visites guidées

  • Visite guidée pour individuels
  • Visite guidée pour groupe
  • Circuit d’interprétation
  • Centre d’interprétation du patrimoine
  • Visite spécial enfant

Infos & réservation

Office Municipal de Tourisme de Pont-Croix


Contactez-nous

Voir le site Internet

Site officiel du tourisme en Bretagne