© Yannick Le Gal
Quimperlé Une ville historique au confluent de trois rivières, porte d’entrée sur le Finistère Sud
Voir la vidéo

Quimperlé

Les rivières Isole et Ellé s’épousent sous des arches de pierres pour donner naissance à la Laïta, que la marée remonte deux fois par jour. A partir des quais, la ville s’est pacifiquement épanouie en gagnant les hauteurs. Aux monuments religieux de son origine, elle a associé des ruelles médiévales et des témoignages de la vie portuaire et commerciale. Une histoire à parcourir du pont-fleuri à la chapelle des Ursulines !

Une ville historique, porte d’entrée sur le Finistère Sud

Une presqu’île aux trésors

Les trois rivières enlacent le berceau de la cité. Sur cette presqu’île, les Bénédictins fondèrent l’abbaye de Sainte-Croix au 11e siècle. L’église, un joyau de l’art roman, est remarquable par son plan circulaire, similaire à celui de l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Autour, se pressent les témoins de l’histoire religieuse et civile, les maisons en pans de bois (du 15e au 17e), le pont fleuri médiéval avec son tablier en dos d’âne, les riches hôtels du quartier des notables. Sur les quais, de belles demeures de pierre attestent que l’activité portuaire fut florissante. Les halles, édifiées en 1887, animent et colorent le cœur historique.

Le Mont-Saint-Michel de la Terre

La cité ayant besoin d’espace, elle s’est élancée sur les collines qui la veillent, générant une ville haute couronnée par l’église Notre-Dame, « le Mont Saint-Michel de la Terre ». À l’ombre du clocher gothique, les édifices d’exception sont nombreux : Notre-Dame-de-l’Assomption (13e et 15e siècles), le couvent et la chapelle des Ursulines (16e siècle) avec son magnifique plafond doré à la feuille d’or, la chapelle Saint-Eutrope attenant à l’hôpital médiéval.

Une douceur de vivre communicative

Pour tous ceux qui s’y sont attardés, de Brizeux à Flaubert, Quimperlé reflète la douceur de vivre. Aux portes de la Cornouaille, ce haut lieu de la culture bretonne a eu comme enfants Matilin an Dall, le sonneur de bombarde le plus illustre de tous les temps, Dom Morice, historien, père de la littérature bretonne, et Théodore Hersart de la Villemarqué, poète auteur du « Barzaz Breiz », œuvre qui a révélé la qualité et la puissance de la littérature orale de Bretagne.

Aux portes de la Cornouaille, Quimperlé reflète la douceur de vivre

Le saviez-vous ?

Dans la très belle crypte de l’église de Sainte-Croix, le gisant de saint Gurloës comporte d’étranges percées. Y glisser le dos ou la tête guérirait de nombreux maux !

Les incontournables

  • L’église abbatiale de Sainte-Croix (11e et 19e siècle) (classée MH)
  • Le Présidial et les hôtels particuliers du 16e et 19e siècles
  • Les ruines de l’ancienne église Saint-Colomban (10e – 16e siècles)
  • L’église gothique Notre-Dame de l’Assomption (13e – 15e siècles) (classée MH)
  • Le Pont Fleuri de l’époque médiévale
  • Les maisons en pans de bois (15e – 17e siècles)
  • La chapelle des Ursulines (17e siècle)
  • L’ancien hôpital Frémeur et la chapelle Saint-Eutrope (16e siècle) (classée MH)
  • Le portail de l’ancienne abbaye des Dominicains (15e siècle)

 

Les dispositifs de visites guidées

  • Visites en canoë-kayak
  • Visite guidée pour individuels (été)
  • Visite guidée pour groupe
  • Circuit d’interprétation
  • Baladodiffusion

Infos & réservation

Office de Tourisme
Quimperlé Terre Océane


Contactez-nous

Voir le site Internet

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions