Voir les photos (5)

À la découverte du patrimoine - Guingamp

à Guingamp
6.7 km
  • Aux portes du Trégor, à la croisée de voies romaines, Guingamp, Gwengamp en breton, est une ancienne ville comtale établie sur un escarpement rocheux dominant le fleuve le Trieux.
    La fondation de Guingamp remonte à l’époque féodale. C’est vers 1034 que fut édifiée, sur le site de l’actuel château, une première forteresse, « la motte du comte ».
    Au siècle suivant, cette construction en bois et terre fut remplacée par une enceinte maçonnée polygonale inspirée des châteaux anglo-normands.
    Du...
    Aux portes du Trégor, à la croisée de voies romaines, Guingamp, Gwengamp en breton, est une ancienne ville comtale établie sur un escarpement rocheux dominant le fleuve le Trieux.
    La fondation de Guingamp remonte à l’époque féodale. C’est vers 1034 que fut édifiée, sur le site de l’actuel château, une première forteresse, « la motte du comte ».
    Au siècle suivant, cette construction en bois et terre fut remplacée par une enceinte maçonnée polygonale inspirée des châteaux anglo-normands.
    Du XIe au XVe siècle, Guingamp fut un chef lieu de comté majeur avec une importante communauté de bourgeois.
    Lieu de résidence privilégié de Charles de Blois, Guingamp devint au XIVe siècle le centre névralgique du pays de Penthièvre, doté d’un procureur receveur des bourgeois et d’une communauté de ville dont la puissance politique et économique s’est affirmée au XVe siècle, au point de concurrencer le pouvoir ducal.
    Intégrée dans le domaine ducal en 1421 puis centre de l’apanage constitué pour Pierre, futur Duc de Bretagne, la ville fut dotée vers 1440 d’une importante forteresse adaptée aux progrès de l’artillerie.
    La fin du XVIe siècle fut marquée par les faits d’armes perpétrés à l’occasion des guerres de la Ligue. Le château de Guingamp fut rasé au niveau des remparts en 1626 sur ordre du roi suite à la conspiration de Chalais.
    Au cours du XVIIe siècle, Guingamp accueillit de nombreuses communautés qui firent construire d’imposants bâtiments, aujourd’hui précieux témoignages architecturaux de l’époque.
    Le XVIIIe siècle fut frappé du sceau du renouvellement urbain avec la mise en œuvre d’aménagements et objets ornementaux : places, hôtels particuliers, portes sculptées... Fin XIXe et début XXe, Guingamp connut un développement significatif avec l’arrivée du chemin de fer, l’implantation du 48e Régiment
    d’infanterie et la construction d’un nouvel hôpital.
    Bastion de l’identité bretonne et terre de football, Guingamp doit une grande partie de sa renommée à son équipe de football En Avant de Guingamp.

    Les Petites Cités de Caractère® valorisent le patrimoine, accueillent du public et proposent des animations locales. Tout au long de l’année, prenez le temps de pousser leurs portes, de les visiter et d’y apprécier un certain art de vivre. Découvrez-les sur https://www.tourismebretagne.com/pcc
Site officiel du tourisme en Bretagne