Circuit des rouëts - Mohon

Pédestre à Mohon

14.0 km
Pédestre
4h
Moyen
imgcarousel-name-misingM.Jamoneau
imgcarousel-name-misingM.Jamoneau
  • Facilement repérable à la lisière de la forêt, le camp des Rouëts intrigue autant qu’il séduit.

    La balade autour de ce site est agréable : la lumière joue dans les feuillages, les chemins suivent de douces courbes. Dans ce cadre paisible, difficile d’imaginer que l’on se trouve sur une motte castrale, c’est à dire l’ancêtre du château-fort. Ici, une tour, la résidence du seigneur, s’élevait sur le monticule de terre. Des fossés et des talus protégeaient la construction. Encerclée par d’impressionnantes douves, une basse-cour réunissait les artisans indispensables à un quotidien en quasi-autarcie. A proximité, un manoir témoigne toujours de la présence d’un ancien prieuré.

    Suivez le balisage jaune mis en place tout au long du circuit (voir photo).

    Rendez-vous sur le site internet de la Destination Brocéliande pour donner votre avis sur ce circuit et découvrir les autres balades et randonnées du territoire : www.broceliande-vacances.com
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
Points d'intérêt
1 Départ : église de Mohon
Départ : église de Mohon
2 La maison du sénéchal
Face à l’église, cette maison est aujourd’hui la bibliothèque communale. Elle fut construite en 1653 par Julien Gaudin, notaire de la Marquise de Sévigné. A la révolution, Pierre Gaudin, chef de bataillon de la chouannerie locale,
transforme son manoir en centre de recrutement. Les pierres encadrant la porte proviennent du château de Bodegat, situé à 1km du bourg, qui appartenait à Madame de Sévigné, et qui fut rasé en 1753.
3 La forêt de Lanouée
D’une superficie de 4000 hectares, cette forêt faisait partie à l’origine de la mythique forêt de Brocéliande, autrement nommée forêt de Paimpont (7000
hectares). Pendant la révolution, cette forêt était la cachette favorite des Chouans.
4 La motte féodale du « Camp des Rouëts »
Les vestiges de terre dateraient des XII – XIVè siècles, soit du Moyen âge central. Sur la motte, se trouvait la tour résidence du Seigneur de Bodieu : les éléments en bois ont malheureusement disparu. Tout près, se trouvent l’imposante basse cour, cernée de douves très profondes, ainsi que le manoir
prieuré qui était tenu par des moines. Un ancien moulin à eau faisait également partie de cet ensemble.

A noter : véritables baguettes des temps modernes, des tablettes numériques sont gratuitement mises à disposition pour redonner vie au camp. La virtualité augmentée permet d’entrer dans l’univers féodal. Ce qui n’était que tranquilles talus et mini-collines prend un autre sens. Sous vos yeux, donjons, palissades, ateliers se redressent sur les fortifications de terre. L’escapade bucolique se transforme en immersion historique ! La 3D vous entraîne aux origines des villages du Moyen-âge. Renseignements auprès de l'office de tourisme du Porhoët au 02 97 93 94 34.

Suivez le balisage jaune mis en place tout au long du circuit (voir photo).

Rendez-vous sur le site internet de la Destination Brocéliande pour donner votre avis sur ce circuit et découvrir les autres balades et randonnées du territoire : www.broceliande-vacances.com

Site officiel du tourisme en Bretagne