Découvrez les trésors de Port-Louis / Circuit n°2

Pédestre à Port-Louis

3.5 km
Pédestre
Facile
imgcarousel-name-misingLE GAL Yannick
  • La cité s’est développée à partir du village de pêcheurs bretons dénommé Blavet dont la chapelle Saint-Pierre était le centre.
    Elle prit le nom de Port-Louis en l’honneur du roi Louis XIII qui voulut, en faire une ville fortifiée de murailles pour protéger le royaume des ennemis. La citadelle date de l’occupation espagnole au temps d’Henri IV. Vous pouvez y découvrir aujourd’hui le musée de la Compagnie des Indes dont le siège était Port-Louis sous Louis XIV. On y trouve aussi des musées de la Marine et du Sauvetage. La pêche à la sardine, puis au thon, la construction des usines de conserves, ont permis à la ville de se développer.

    Aujourd'hui, les usines ont disparu et Port-Louis, ville historique se fait connaître pour ses monuments, ses vieilles maisons et son port de plaisance. Pour visiter la cité, nous vous proposons deux circuits. Vous découvrirez alors les trésors de Port-Louis, et découvrirez ce qui se cache sous les mystérieux noms de la Muse, des Récollets, du Papegaut ou encore de Marolles...

    Bonne promenade !
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
Points d'intérêt
1 La Grande Poudrière
Bâtie en 1750-1752. L’écusson du pignon sud qui portait les armes de la famille La Meilleraye duc de Mazarin a été martelé en 1790, Port-Louis servait de dépôt de munitions (poudres et artillerie), pour tous les forts de la côte alentour. De plus les vaisseaux du roi et les corsaires qui désarmaient à Lorient, déchargeaient leurs poudres et artillerie en arrivant, et les reprenaient lors de leur réarmement.
2 Le Lavoir des Récollets
Prenez le chemin des remparts et découvrez en face l’Île de Groix. Franchissez la porte et suivez la grande plage jusqu’à la Citadelle, vous découvrez en face Larmor-Plage.
Au XVIIe, c’était un abreuvoir pour les chevaux, aménagé en douët (lavoir) de 1839 à 1851
3 La Fontaine des Récollets
Pittoresque monument de granit datant du XVIIe, elle possède une réserve d’eau et alimente l’ancien abreuvoir devenu Lavoir des Recollets ou des Poullo (trous).
4 Le Parc à Boulets
Aménagé à l’époque de Louis- Philippe, il servait à stocker les boulets de canon.
Empruntez l’ouverture vers la mer et découvrez l’île aux souris, la petite mer de Gâvres et poursuivez sur le chemin.
5 Tourelle Saint-François
Demi-tour creuse surmontée d’un poste de guetteur au XIXe.
6 Le Papegaut
Les remparts autour de la ville ont été construits de 1649 à 1653 Ce bastion a pris le nom de Papegaut sous Louis XIVe, lorsque la confrérie des Chevaliers de l’Arquebuse, fondée en 1575 par Henri II, a quitté le «Vieil Papegay» du Driasker pour faire ses exercices de tir sur ce nouveau bastion.
7 La Petite Poudrière
Faufilez-vous dans le passage. Escaladez les marches jusqu’à la table d’orientation et découvrez le port de Gâvres. De retour au Papégaut, franchissez le passage et reprenez votre périple jusqu’au port de Locmalo.
8 Port de Locmalo
Embarquement pour Gâvres.
Dans le cadre de l’expansion de la pêche à la sardine et des conserveries entre 1847 et 1848, aménagement du port de Locmalo, 1876 prolongation du môle et inauguration de la criée en 1889.
9 Place du Lavoir de Locmalo
Descendez jusqu'au jardin public du Driasker et longez l’anse jusqu'à l’estacade, reprenez le circuit et franchissez la Porte rouge, en passant par la Petite rue, arrêtez-vous devant le n° 4, maison de 1616.
Site officiel du tourisme en Bretagne