Le tour de côte - Le Croisic

Pédestre à Le Croisic

9.6 km
Pédestre
2h 30min
Facile
imgcarousel-name-misingCap Atlantique © Teddy LOCQUARD
imgcarousel-name-misingCap Atlantique © Grégory VOIVENEL
imgcarousel-name-misingCap Atlantique © Teddy LOCQUARD
imgcarousel-name-misingCap Atlantique © Teddy LOCQUARD
  • Importante cité maritime, Le Croisic est reconnue pour son port de pêche, où les chalutiers et autres caseyeurs entrent chargés du fameux "bouquet du Croisic" (crevettes). Derrière les quais alternant les chambres (bassins) et les jonchères (îlots), les façades remarquables des maisons d’armateurs et de négociants témoignent toujours de la prospérité de la ville au temps où le commerce du sel était florissant.
    Le long du littoral, parcourez l’ancien sentier des douaniers et respirez l’air iodé de la côte sauvage. Après une découverte de la "Petite Cité de Caractère" du Croisic, havre protégé à l’entrée du Traict, golfe maritime, ce circuit vous mène par le sentier littoral jusqu’à la Pointe du Croisic puis le long de la côte sauvage. Là, la nature reprend ses droits. Prises d’assaut par les vagues de l’océan atlantique, les falaises de granit sont un repère idéal pour les oiseaux marins qui s’en donnent à cœur joie.

    Ce circuit est balisé en jaune, bornes de jalon et poteaux directionnels sont là pour vous guider.

    Pour plus d'informations : http://www.labaule-guerande.com/randonnee.html et http://www.tourisme-lecroisic.fr/
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
Points d'intérêt
1 Départ
La gare SNCF est située à 50 mètres
2 Mont Esprit et son belvédère
Créée à l'emplacement d'anciennes zones marécageuses, cette butte artificielle, constituée par le lest des bateaux de commerce et qui culmine à 26 m de haut, fut aménagée en jardin public. Ces travaux furent exécutés de 1814 à 1816 afin de donner du travail à la population durement éprouvée par un hiver rigoureux (la pêche et la récolte du sel avaient été mauvaises).
L'élément le plus remarquable du site est son belvédère en colimaçon, récemment réhabilité, d'où l'on profite d'une vue remarquable sur le traict et la presqu'île de Guérande. Une découverte s'impose…
3 Les ports de plaisance et de pêche
Le Croisic, cité portuaire du XVIIème siècle est aujourd’hui le premier port de pêche pour la crevette rose appelée ici « le bouquet du Croisic ». La géographie du port a été façonnée par le commerce du sel. En effet, les bateaux chargés de lest laissaient sur place leurs cargaisons de pierres avant d’embarquer le précieux « or blanc ». Ainsi naquirent le « Mont Lénigo » et le « Mont Esprit » et les « chambres » du port. La cité du Croisic est bordée par le traict, porte d’entrée des chalutiers et autres caseyeurs…
4 Le Croisic, cité d'armateurs !
Les XVI et XVIIème siècles marquent une période de prospérité pour le port du Croisic. Profitant du commerce du sel, de la pêche à la morue et de la construction navale, les armateurs et négociants s'enrichissent. Le "Vieux Croisic", au détour des quais et ruelles, conserve de beaux monuments de cette époque.
Sur les quais, il présente l'image la plus effervescente et la plus emblématique avec, à la fois, le pittoresque de l'organisation du port (les chambres, les jonchères), la permanence des quais en pierre appareillée, l'architecture urbaine, dense et anoblie par quelques façades historiques "fortes". En chemin, ouvrez l’œil, levez la tête... des petits trésors d'architecture se trouvent sous votre regard !
5 Le mont Lénigo et la jetée du Tréhic
Cette butte artificielle, constituée de dépôts de pierres et de sable, emprunterait son nom à "Leni goz" qui signifie "petits étangs" en breton, en souvenir des zones marécageuses présentes à cet endroit avant la construction des quais. En haut du mont, un mât sémaphore a été installé au XIXème pour indiquer la hauteur de la marée. L'autre extrémité du mont accueillait un magasin d'artillerie donnant sur la place d'Armes garnie d'un petit rempart. Ces éléments défensifs furent démolis vers 1880 laissant place à un lieu de promenade très prisé des visiteurs puisque du belvédère, la vue sur l'entrée du port est imprenable. La promenade se prolonge sur l'estacade puis sur la jetée du Tréhic.
6 Le Fort de l’Océan
Sur la péninsule du Croisic, un trésor de l’histoire : depuis 4 siècles, ce fort de granit surplombe les humeurs de la mer. Ce monument est aujourd’hui une demeure de plaisance, qui, sous ses airs autoritaires, recèle des promesses de douceur, confort et raffinement.
Ancien fort inspiré de Vauban, les chambres vous offrent une vue imprenable sur la mer et son jardin.
7 Parc de Penn Avel
Ce vaste parc de 9 ha fut créé de toutes pièces sur d'anciennes landes et terres agricoles. Aménagé et planté à la fin XIXè, début XXè par la famille Levesque-Panneton, cette ancienne propriété de villégiature balnéaire abrite deux villas et de nombreuses dépendances. Acquis par le Conservatoire du Littoral depuis une trentaine d'années, ce parc boisé entouré de murs de pierre est constitué principalement d'arbres et arbustes d'origine méditerranéenne (chênes verts et chevelus, arbousiers, pins d'Alep...). Ouvert au public en 1979, c'est un lieu privilégié pour une belle promenade pédestre.
Depuis 2010, il accueille un laboratoire de l'école centrale de Nantes qui réalise des recherches sur la houlométrie.
Site officiel du tourisme en Bretagne