© Emmanuel Berthier
Embarquer sur les canaux de Bretagne Tout pour préparer votre échappée belle

Embarquer sur les canaux de Bretagne

Vous le sentez, ce petit souffle de liberté qui vous grise subitement à l’idée de larguer les amarres ? Avant de vous laisser porter et de profiter des paysages du canal, en immersion totale dans le paradis vert de la Bretagne, petits conseils pour une navigation sereine !

Quand partir ?

Vous pouvez naviguer sur les voies d’eau bretonnes de début avril aux derniers jours d’octobre. Avant de vous lancer, la météo étant parfois joueuse, n’oubliez pas de consulter les avis à la batellerie – d’une manière générale, le site dédié aux Voies navigables de Bretagne est une mine d’informations.

Bonne nouvelle : naviguer sur les canaux bretons, c’est gratuit ! pas besoin de vignette. En revanche, interdiction de naviguer la nuit.

Avec quelle embarcation ?

Vous possédez un bateau et avez besoin de vous assurer qu’il est bien adapté à nos canaux ? Toutes les données techniques sont à retrouver sur le site des voies navigables de Bretagne. Petits bateaux électriques, mini yachts, pédalos, péniches, barques, canoés … on croise de tout sur l’eau, et les voiliers aussi sont les bienvenus ! Les ports de Redon ou Dinan offrent en effet la possibilité de démâter.

Je loue mon bateau

Bateau habitable pour aventure fluviale en tribu sur plusieurs jours, petit bateau électrique tout simples à manœuvrer pour une échappée de quelques heures, les loueurs sont là pour vous dénicher l’embarcation qu’il vous faut, du top standing aux plus accessibles. Pas besoin de permis ! Ils prennent le temps de vous former avant le départ. Et vous proposent, pour certains, des croisières en aller simple – vous démarrez dans le Morbihan, vous rendez les clés en Ille-et-Vilaine : l’itinérance, la vraie. Allez, c’est parti…

Croisières fluviales

Nos astuces

En plus de la protection solaire et des casquettes, n’hésitez pas à embarquer des vélos à bord : bien pratique à l’heure des croissants, pour une petite incursion dans les terres, ou tout simplement pour le plaisir d’une balade sur le halage…

Et les écluses, ça se passe comment ?

L’éclusage est gratuit et les éclusiers sont là pour vous aider. Prévenez-les quand vous êtes à l’approche ! Ils sont aux petits soins pour vous faire vivre un vrai moment de convivialité lors de votre passage – aide à la manœuvre et bons tuyaux compris…

Bon à savoir : le service n’est pas assuré entre 12h30 et 13h30 ; présentez-vous toujours au moins 15 mn avant la fermeture. Les horaires précis de navigation aux écluses sont à retrouver ici.

Les maisons éclusières

Présences paisibles et pleines de charme le long des canaux, plusieurs d’entre elles ont entamé une deuxième vie pour se convertir en gîtes, chambres d’hôte, restaurants ou ateliers d’artistes. La plupart proposent des services et des animations autour de la pêche, la randonnée, la navigation, le bien-être… Venez pousser leurs portes !

Charte des bonnes pratiques

Vous parcourez des milieux naturels à préserver, pensez donc à adopter tout de suite les bons gestes et les bons usages : par des comportements inadaptés, vous pourriez en effet nuire à la vie ou la reproduction de certaines espèces locales – ou a contrario en faire proliférer d’autres.

  • Ramassez et bannissez les sacs plastique
  • Ne pêchez rien en-dessous des tailles autorisées (dérogation accordée pour les savates !)
  • Utilisez à bord de l’eau sans détergent. Savon noir ou… dispense de corvée de vaisselle jusqu’au prochain arrêt
  • Evacuez vos ordures et vidangez vos eaux usées uniquement dans les emplacements prévus à cet effet.

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions