© Noe C. photography
Voguez en mode « cabotage » au fil d’une Bretagne secrèteDe la Manche à l’Atlantique par les canaux

Voguez en mode « cabotage » au fil d’une Bretagne secrète

Enfilez votre casquette de capitaine et naviguez en père peinard de Saint-Malo à Belle-Ile-en Mer. Au fil de la Rance et de la Vilaine, la Bretagne dévoile mille et une autres facettes. Passage d’écluses, halte dans des petits ports fluviaux, traversée de vallées boisées… Laissez-vous porter !

1. Descendez la Vallée de la Rance

Saint-Malo-Dinan

Prêt à prendre la barre ? Au départ de la cité corsaire, vous naviguez d’abord dans une ambiance maritime jusqu’au barrage de la Rance. A tribord, jetez un œil aux jolies villas Belle Epoque de Dinard. Le feu est vert ? Franchissez l’écluse pour descendre l’estuaire de la Rance. Vous filez doux à travers une vallée sauvage, toute en pointes, baies et petits ports fluviaux. Halte obligée à Saint-Suliac, ancien repère de pêcheurs classé parmi les « plus beaux village de France » !  Besoin de vous dégourdir les jambes ? Plusieurs sentiers démarrent du port de Ploüer-sur-Rance. Le moulin du Prat, à marée, que vous apercevez juste avant la Vicomté-sur-Rance est unique sur la Rance. Au niveau de l’écluse du Châtelier, le bassin devient canal… Dinan n’est plus très loin !


2.  Naviguez sur le canal, au rythme des écluses

Dinan-Rennes

Du haut du viaduc de Dinan, la vue est superbe sur le port. Votre embarcation vous y attend. Cap sur la capitale bretonne : 90 km au rythme de 48 écluses ! Traversez la verdoyante Bretagne romantique, berceau de Châteaubriand. Une bonne idée ? Faites escale pour visiter le château de Combourg, qui l’a vu naître ! Puis, barrez jusqu’à Hédé-Bazouges et son échelle d’écluses : 11 ouvrages sur 2 km. La perspective sur le canal est imprenable ! Découvrez son histoire à la Maison du Canal. Louez un vélo à la maison éclusière « L’Ille Flottante » pour faire le tour du lac de Bazouges. Soyez discret pour observer l’aigrette garzette ! Sur le trajet, le paysage évolue, les cluses boisées cédant au bocage… A Rennes, amarrez-vous quai Saint-Cyr. Les tavernes conviviales du Mail François Mitterrand sont toutes proches !

3. Voguez sur les méandres de la Vilaine

Rennes-Redon

Collines de bocages, falaises schisteuses, plaines marécageuses … Variez les paysages au fil de la Vilaine, entre Rennes et Redon. Vous quittez la capitale bretonne, sous l’escorte des joggeurs sur le chemin de halage. A l’écluse de la Moulière, appréciez la vue sur l’un des plus beaux moulins de la rivière. Passez sous l’impressionnant viaduc des Corbinières, tout en grès rose. La Vilaine a creusé ici un petit canyon aux versants verts et boisés… Magique ! Redon, aux quais bordés de maisons d’amateurs, est en vue : vous êtes au confluent de la Vilaine et de l’Oust. Envie de prolonger le plaisir ? Filez sur l’Oust jusqu’à l’Île-aux-Pies et troquez votre bateau contre un canoë ou un paddle. Sinon poussez, sur l’Aff, jusqu’à La Gacilly. Vous avez vu ces oiseaux colorés et furtifs ? Des martins-pêcheurs !


4. Passez de l’Argoat à l’Armor !

Redon – Belle-Île-en-Mer

De la Vilaine à l’océan, découvrez deux Bretagne bien différentes. Première étape : Foleux, un petit port maritime… à la campagne ! Evoluez ensuite dans un vrai décor de fjord, aux abords de la Roche-Bernard et jusqu’au barrage d’Arzal. Il marque la frontière entre rivière et mer. En le visitant, découvrez le système qui permet de refouler les eaux salées. Observez aussi sa passe à poissons. Un conseil ? Faites escale sur la presqu’île de Pénerf, pour déguster une douzaine d’huitres. Le site vous séduira par son authenticité. Il est temps de prendre le large… Longez l’anse de Suscinio, avec vue sur le château, et mettez cap sur les îles d’Hoedic et Houat : deux bijoux de nature. La citadelle Vauban en impose, à l’arrivée au Palais à Belle-Ile-en-Mer. Vous pouvez aussi accoster au coloré port de Sauzon… autrefois abri de vikings !

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions