Saint‑Nazaire

La figure de proue de l'estuaire
Voir la vidéo

Saint‑Nazaire

Même de loin, Saint-Nazaire séduit. La courbe de son pont à haubans, avec ses poteaux rouge et blanc, adoucit l’horizon. D’immenses grues et portiques se dressent aux côtés d’une coque qui dépasse les immeubles. Heureusement, avec ces charmes hors normes, la ville reste chaleureusement humaine !

La figure de proue de l'estuaire

Une histoire qui fait des vagues !

Saint-Nazaire est la clef d’entrée de l’estuaire de la Loire. Elle débute son aventure maritime en devenant l’avant-port de Nantes au milieu du 19e siècle. Le premier chantier naval s’implante puis la ville est promue tête de ligne pour les Antilles et le Mexique. La vie est belle, les navires grandioses et les quais exotiques. L’histoire chavire. En 1942 et 1943, les bombardements alliés, ciblant la base sous-marine allemande, rasent la ville. Reconstruite, elle poursuit son épopée industrielle.

Le 4e port français

Saint-Nazaire n’est qu’une partie du port autonome Atlantique qui accueille 3 000 navires par an. Chargement et déchargement animent les installations. A l’entrée des bassins, la base sous-marine a trouvé de nouvelles missions. Du toit de la forteresse, la vue se déploie sur tout le port. Une terrasse idéale au coucher du soleil ! A l’étage inférieur, dans l’écluse fortifiée, le sous-marin Espadon vous plonge dans le monde des abysses. Le goût du large vous tente ? Embarquez à Escal’Atlantic. Visitez cabines, salle des machines, timonerie… Une surprise conclut votre traversée.

La nuit, le site portuaire s’illumine sous les feux bleu, vert, et rouge conçus par Yann Kersalé.

Le berceau des géants de la mer

Les Chantiers de l’Atlantique ont construit des centaines de navires. Des paquebots de légende y sont nés comme le Normandie, le France… La visite, passionnante, permet d’apprécier la démesure du site. Accompagné d’un guide, en car, vous suivez sur 110 h la gestation d’un bâtiment, de la découpe des plaques aux activités de finition dans le bassin d’armement.

Sous l’acier, les plages

Le patrimoine industriel vous a donné envie de prendre l’air ? Saint-Nazaire compte 20 plages dont beaucoup longent le sentier des douaniers. Une d’entre elles vous semble familière ? Normal, Tati a tourné les Vacances de M. Hulot à Saint-Marc.

Le saviez-vous ?

Où est le professeur Tournesol ?

Dans les Sept Boules de cristal, Tintin et le Capitaine Haddock cherchent Tournesol sur les docks de St-Nazaire. Des vignettes géantes de 4x3m sont distillées dans la ville.

Comment s'y rendre / s'y déplacer

Comment venir à Saint-Nazaire ?

L’aéroport de Nantes-Atlantique, situé à une soixantaine de kilomètres de Saint-Nazaire, est accessible en TER ou en bus. En train, 13 liaisons TGV sont assurées par jour depuis Paris-Montparnasse et relient les deux villes en 2h34. En voiture, comptez 412 km depuis Bordeaux et 441 km depuis Paris.

Se déplacer dans Saint-Nazaire et sa région

Il est agréable de flâner à pied dans Saint-Nazaire et de profiter du front de mer pour voir sortir les bateaux et paquebots du port. La ville de Saint-Nazaire est également bien desservie par le réseau de bus Stran. Pour se déplacer, des vélos classiques ou à assistance électrique sont disponibles à la demi-journée avec Vélycéo. Grâce au réseau de cars Lila et aux TER, vous pouvez aussi parcourir la destination Loire Océan et la Bretagne en toute tranquillité.

Site officiel du tourisme en Bretagne