© Yannick Le Gal
Léhon Une abbaye royale dans la Vallée de la Rance

Léhon

La légende raconte : « lorsque la barque des moines, chargée des reliques de saint Magloire, aborda les rives de la Rance à Léhon, le lieu devint riant et fleuri comme paradis. Dès lors, les pèlerins accoururent de toute la Gaule occidentale pour y voir pareille merveille ». Aujourd’hui, le miracle se reproduit : maisons, rues et ruelles, cloître et jardin du monastère, déploient une palette dont les charmes vous envoûteront.

Une abbaye royale dans la Vallée de la Rance

Un site romantique pour une altière abbaye

La petite cité de caractère de Léhon, toute proche de Dinan, est avant tout façonnée par la main des moines qui établirent leur monastère dans un méandre de la Rance. Le roi Nominoë, fondateur de l’abbaye bénédictine en 850, et les seigneurs successifs dotent richement l’établissement monastique. Les reliques de saint Magloire assurent le rayonnement spirituel du centre religieux jusqu’à sa fermeture à la Révolution. En cheminant le long de la Rance, vous pourrez admirer toute enchâssée de verdure, la noble silhouette de cette édifice.

Un bourg à l’abri d’une forteresse

Au 12e siècle, les seigneurs de Dinan érigent leur forteresse sur l’éperon rocheux pour protéger les biens conventuels et le passage sur la Rance. Les courtines du château, démantelé au 17e siècle, ont été récemment restaurées. La Rance et le chemin de Dinan à Rennes favorisent alors le commerce et les échanges. Les métiers de l’artisanat prospèrent : tissage de toile à voile, tanneries, commerces. Les maisons marquent une certaine aisance : corniches moulurées et linteaux sculptés. Elles séduisent toujours les visiteurs qui affluent ici depuis le 19e siècle.

Un cadre de vie remarquable

Le viaduc détournant la circulation de Dinan à Rennes entraîne le déclin du bourg marchand. Aujourd’hui, Léhon a su allier avec grâce, architecture ancienne et modernité, garder aussi la mémoire de son passé tout en s’ouvrant sur l’actualité. Des cheminements verdoyants parcourent la cité qui figure au top des villes fleuries.

Le saviez-vous ?

Dans les jardins de l’abbatiale, des fouilles ont mis à jour un canal couvert reliant les bâtiments à la Rance qui coule plus bas.

Les incontournables

  • L’abbatiale au porche roman, gisants du 14e siècle et belle cuve baptismale du 13e siècle
  • Les bâtiments conventuels (17e siècle), l’ancien réfectoire des moines (13e siècle), le cloître
  • La forteresse rebâtie au 13e siècle, comprenant une enceinte flanquée de sept tours rondes à demi ruinées
  • Le calvaire du Saint-Esprit (14e siècle)

Les dispositifs de visites guidées

  • Visite guidée pour individuels
  • Visite guidée pour groupe

Infos & réservation

Office de Tourisme Dinan – Vallée de la Rance


Site officiel du tourisme en Bretagne