Saint-Quay-Portrieux

Une escale entre ports et plages

Photo 1 Saint-Quay-Portrieux Photo 2 Saint-Quay-Portrieux Photo 3 Saint-Quay-Portrieux

Comme l’indique son nom, Saint-Quay-Portrieux vit au rythme de la mer et des bateaux. Ses ports et son activité coquillière le confirment. Dès le 19e siècle son littoral ponctué de plages et d’îles en fait également une agréable station balnéaire, adossée aux flancs rocheux de la Baie de Saint-Brieuc.

Deux ports et des centaines de bateaux

Au 18e siècle, les goélettes des Terre-neuvas confortent la vocation portuaire de la ville. Le port d’échouage, baptisé Portrieux ou Vieux Port, et les venelles où se serrent les maisons affichent les charmes typiques d’un havre breton. Pour ne pas attendre la marée, les bateaux de pêche et de plaisance accèdent 24h/24 à Saint Quay Port d’Armor, 1er port en eau profonde de Bretagne-nord. Les digues permettent de flâner dans le tintement des drisses. Des pontons, vous pourrez embarquer sur un voilier traditionnel pour une excursion vers Bréhat ou les hautes falaises de Plouha.

Une capitale de la coquille Saint-Jacques

Sur les quais, une vive animation règne lors du débarquement des crustacés, maquereaux, bars… Elle devient intense de novembre à avril, durant la pêche de la coquille Saint-Jacques. Le mollusquepecten maximusest bien la star de la criée… et des tables locales. De la mer à l’assiette, marins et cuisiniers vous font découvrir ce trésor de la Baie. Ils organisent même une fête en son honneur en avril, avec sorties en mer, dégustations, concerts… A apprécier sans modération !

Des plages aux multiples couleurs

Cité portuaire, Saint-Quay est aussi une station balnéaire avec de belles plages et de tranquilles grèves. La plage du Casino mise sur sa réputation avec son radeau-plongeoir et sa piscine d’eau de mer. La plage du Châtelet s’abrite derrière une pointe rocheuse. Du sable ou de ses cabines, la plage de la Comtesse offre un point de vue imprenable sur les bateaux et voiliers ralliant le port. La couleur de son sable évolue selon les marées et l’éclat du soleil, une étonnante particularité due à la présence de cristaux d’ilménite noire.

Des terres à conquérir à pieds ou à la pagaie

Face à la plage de la Comtesse, s’ancre l’île du même nom. Elle est couverte par la verdure et les vestiges d’un manoir. Accessible à pied à marée basse, elle promet une poétique échappée. Sur le continent, le GR 34 s’élève sur la pointe du sémaphore, dégageant un vivifiant panorama sur la Baie. Le chemin se poursuit d’un côté vers Portrieux, de l’autre vers les plages puis la grève Saint-Marc. Des îles ponctuent les flots bleu azur, à accoster en kayak ou en bateau. L’île Harbour est couronnée par une maison-phare. Aux grandes marées, les îles Saint-Quay réjouissent les fans de pêche à pied. A aborder pour l’ambiance, la faune et la flore !

Le saviez-vous ?

Une pêche au top !

Pour préserver le gisement de coquilles Saint-Jacques, la pêche n’est autorisée que d’octobre à avril, 2 fois par semaine, et durant 45 minutes seulement ! Les coquilles doivent avoir une taille minimum de 10,2 cm.

Lien utile

Office de tourisme de Saint-Quay-Portrieux

Trip Advistor Avec les avis des voyageurs tripadvisor

fans de Bretagne

Amoureux de la Bretagne, venez partager vos plus belles expériences bretonnes.

www.fansdebretagne.com

Newsletter

Restez connecté à la Bretagne en vous abonnant à la newsletter