Des restos locavores au top !

5 adresses où manger bon et breton

Cuisine 100% locale à la carte de ces restos. Tous privilégient les circuits courts et subliment produits maraîchers, fermiers et retour de pêche côtière dans des plats aussi savoureux que responsables. Goûtez la Bretagne… vous en redemanderez !

En un coup d'œil

1. « Empreinte » carbone réduite et cuisine minutieuse à Vannes

Baptiste, chef de l’Empreinte à Vannes, fonctionne au coup de cœur. Ses préférences vont toujours aux « produits vivants » qu’il a lui-même sourcés – auprès de producteurs à 30 km à la ronde ou sur le marché vannetais, deux fois par semaine. Derrière ses fourneaux, Baptiste travaille viandes, poissons, légumes et autres herbes avec une vraie prévenance et un soupçon d’audace supplémentaire pour les menus du soir. Minimaliste, la carte change toutes les semaines. Et pour le vin… c’est Marine qui le choisit, plutôt en biodynamie !

L’Empreinte


2. Un bistro de curiosités marines à Rennes

Envie de poisson, sans chichi et à prix abordable, à Rennes ? Cap sur le Peska, dans la conviviale rue de Saint-Malo ! Rouget barbet de la criée d’Erquy, dorade grise de Quiberon, coques sauvages de Roscoff… Ce « Bistro de curiosités marines » fait la part belle à une pêche côtière et raisonnée. A la carte, qui change tous les jours selon les arrivages, un poisson entier, en filet ou un plat de coquillage. A déguster accompagné des petits légumes du terroir rennais et d’un vin bio et naturel. Bon à savoir : près du parc du Thabor, l’ambiance est tout aussi décontractée au Bercail. Une adresse bistronomique où les ressources locales, de terre et de mer, inspirent une cuisine créative et colorée.

Le Peska Le Bercail


3. Mission « Zéro déchet »  à Lorient

Objectif zéro déchet pour le nouveau café-resto, Code Ø, à Lorient. Dans une jolie déco « récup-chinée », l’adresse propose cafés de spécialité, jus de saison, pâtisseries maison et, à l’heure du déjeuner, une petite restauration « snack chic ». Bruschettas, salades, poissons ou gratins sont concoctés avec des produits du pays lorientais. Des épluchures de légumes aux serviettes en tissu, chez Code Ø, tout est réutilisable, ou presque. Vous êtes pressés ? Optez pour la formule à emporter… dans un bocal en verre consigné ! Autre chouette adresse lorientaise à tester, le Pesk. Son concept : des poissons marinés et viandes confites dans leur bolée, tendance « poke bowl » à la bretonne.

Code Ø Pesk

4. Terroir breton et zeste d’Orient à Saint-Malo

Maquereau au saké, sushi de betteraves rouges, joue de bœuf et crémeux de carottes au wasabi… Kevin Lépine, le chef du Texture à Saint-Malo, aime donner des accents asiatiques aux saveurs bretonnes, de la terre comme de la mer. Dans l’intra muros, le Texture est un « deux-en-un », à la fois restaurant et bar à vin. Régulièrement renouvelée, la carte compte sept assiettes à base de produits (ultra) locaux et de saison, à tester selon plusieurs formules. Côté bar, goûtez aux mises en bouche salées et sucrées qui accompagnent rouges et blancs naturels. Le plus ? Les bouteilles sont aussi à emporter, au tarif cave.

Texture


5. Bistronomie les pieds dans l’eau à Plouguerneau

C’est écrit sur la carte. David Royer, chef du Castel Ac’h, à Lilia-Plouguerneau, ne se contente pas de se fournir auprès des ostréiculteurs voisins, des pêcheurs d’Iroise ou de Manche, des maraîchers et éleveurs du Finistère… Il tient aussi à mettre leur nom en avant ! Bistronomique, sa cuisine fait autant la part belle aux poissons et crustacés qu’aux viandes du terroir. Les algues, ajoutées par petite touches, sont devenues une signature. Fleurs comestibles et herbes aromatiques ne sont pas en reste, provenant du potager aménagé derrière le restaurant. A savourer sur la terrasse, les pieds dans l’eau ou presque.

Le Castel Ac’h

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne