© Martin Viezzer
La Bretagne de mon enfance Doux souvenirs à revivre

La Bretagne de mon enfance

On a tous des souvenirs de vacances en Bretagne. Un prénom sur un bol, des goûters sur la plage, des parties de pêche à pied miraculeuses et des virées vivifiantes sur l’eau… Quelques idées pour une douce nostalgie.

L'indispensable bol breton

A son évocation, l’odeur du lait chaud titille les narines. Avec ses oreilles et ses personnages en costumes traditionnels, le bol prénom est l’objet symbolique des petits-déjeuners bretons. Né dans les ateliers de la faïencerie Henriot, à Quimper, il y est toujours fabriqué et peint entièrement à la main. Comment le reconnaître ? Il est signé. Des bols sont aussi fabriqués à la faïencerie de Pornic où l’émaillage et le tracé du prénom sont réalisés au pinceau et à main levée.


Plaisirs délicieusement régressifs

Proust avait sa madeleine, la Bretagne a ses Traou Mad. Ces palets pur beurre font toujours saliver à l’heure du goûter. Que l’on soit à la Baule ou à Quiberon, de retour de la Grande Plage, on fond pour une Niniche. Sucette molle ou dure selon son origine, le plus dur est de choisir un parfum. Le Fondant Baulois, lui, est forcément au chocolat et… irrésistible. Côté salé, pas de pique-nique breton qui ne vaille sans son pâté Hénaff. Des saveurs régressives qui réveillent les papilles.


Pull marin et marinière : une nouvelle jeunesse pour ces intemporels

« Essentiels » de tout vestiaire breton, la marinière et le pull marin s’inventent une nouvelle jeunesse sous l’inspiration de jeunes créateurs bretons. Tout est dans le détail. Coudières en marinières, coutures apparentes et cinq rayures en référence au drapeau breton, pour le pull « Gwalarn » du designer finistérien Owen Poho. Un petit cœur sur la marinière, aux proportions révisées, de Balancines, la maison de tricot fondée en 2017 par Aurélie Le Cléac’h. Au-delà des tendances, cette créatrice morbihannaise, à la fibre écolo, s’attache à concevoir des vêtements durables.


La pêche à pied et aux souvenirs de famille

La pêche à pied rappelle forcément des souvenirs d’enfance avec ses parents ou grands-parents, bottes au pied, panier et griffe en main, à débusquer coques, palourdes ou couteaux. Le plaisir se prolonge jusqu’à pas d’âge, notamment lors des grandes marées qui donnent les meilleures pêches. On prend date pour les prochaines : du 20 au 24 mars, du 5 au 7 avril et du 27 au 29 septembre 2019.

Génération Optimist

Sur toutes les plages de Bretagne, on voit des enfants qui font du bateau. De l’Optimist, en l’occurrence, un dériveur simple et léger, sur lequel tout régatier a débuté. On en trouve dans toutes les écoles de voiles de Bretagne, destination nautique par excellence. La plupart des sports sont accessibles à tous et à tous âges. Ici, on navigue, on glisse, on plonge… Quelques heures de pratiques suffisent pour (re)goûter aux plaisir de l’océan.

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne