© Yvon Boelle
Prolongez l'été sur les îles bretonnes 5 escapades au goût d'embruns

Prolongez l'été sur les îles bretonnes

Dans la douceur de septembre ou sous le soleil de l’été indien, y a-t-il meilleure saison pour jouer les Robinson ? Nautique, musical, botanique ou gastronomique, ces moments dérobés au quotidien prennent, sur l’une des îles semées le long des côtes bretonnes, une saveur irrésistible.

5 escapades au goût d'embruns

Échappée à Belle-Ile à la faveur de l’été indien

La plus grande des îles bretonnes a plus d’un tour dans son filet ! Calme et sereine côté Nord-Est, sauvage et découpée à l’Ouest, elle surprend par la variété de ses paysages. Du 1erau 18 octobre 2019, optez pour un séjour concocté par l’office du tourisme : trois jours et deux nuits, à partir de 96 € par personne. Ce forfait comprend les traversées maritimes piéton aller-retour et l’hébergement pour 2 nuits en hôtel 2 étoiles avec petit-déjeuner. A vous les randonnées le long des sentiers côtiers, l’exploration de la Citadelle Vauban, les émotions théâtrales sur les pas de Sarah Bernhardt ou les vertiges contrôlés au sommet du grand phare… Et pour clore la journée en douceur sur les ports de Sauzon ou Le Palais, dégustez poissons, fruits de mer ou galettes, face à l’océan !

Office de tourisme de Belle-Île


Randonnée et voile à Bréhat

Les dix minutes en vedette qui séparent Bréhat du continent sont bien courtes tant le dépaysement est grand. Ici pas de voiture, on ne circule qu’à vélo ou à pied. Un rythme idéal pour profiter pleinement de l’île aux fleurs et aux rochers roses en arpentant l’un ou l’autre des cinq sentiers de randonnée. Mais peut-être choisirez-vous de suivre l’unique guide de l’île, Jean-Michel. A la fois conteur et musicien il vous mènera à la rencontre de l’histoire, des mythes et du quotidien de ce petit bout de terre magique et pourra même vous concocter une balade « à la carte » (à partir de deux personnes). Marin dans l’âme ou débutant, vous explorerez les mille détours de l’archipel en louant un kayak au centre nautique ou en embarquant à bord de l’Eulalie, une réplique d’un modèle de sardinier du début du 20e siècle.


Ouessant, ses phares et son festival Ilophone

On ne présente plus Ouessant, dernière escale avant l’Amérique ! Pour découvrir ce site incroyable, jalousement gardé par une ceinture de récifs redoutables, vous pourrez tout au long du mois de septembre suivre l’une des sorties ou animations proposées dans le cadre de la programmation « Les phares complètement à l’ouest ». Depuis Le Conquet ou Penmarc’h, vous partirez ainsi à la découverte des « Phares de la mer d’Iroise » en semi-rigide ou visiterez le musée des Phares et balises à Ouessant pour tout connaître de la signalisation maritime. Avant de rejoindre l’hôtel Le Roc’h Ar Mor, havre de paix écoresponsable, allez faire un tour du côté de Lampaul. Du 6 au 8 septembre 2019, vous y vibrerez pendant trois jours au rythme de l‘Ilophone.

 

Route des phares


A Groix, une plage convexe et … mouvante et des trésors géologiques

Une fois le pied posé sur l’île, rendez-vous à la plage des Grands Sables ; d’une rare forme convexe, elle avance en pointe dans la mer et se déplace de plusieurs dizaines de mètres chaque année sous l’influence des vents et des courants marins. Autre curiosité : les roches. Plus de soixante minéraux vieux de 400 millions d’années dont certains très rares, justifient la présence à Groix de l’une des premières réserves naturelles géologiques de France. Vous pourrez visiter dans le bourg la muséographie qui lui est consacrée. Après avoir testé votre agilité dans le parc aventure Le Parcabout, restez-y pour une nuit insolite dans un nid de toile accroché dans les arbres à dix mètres au-dessus du sol ! Et si vous êtes intrigué par les limaces de mer ou par les vestiges de sous-marin, testez un safari sous l’eau avec le club Subagrec !


A Batz, curiosités botaniques et découverte de la baie de Morlaix en bateau

Pourquoi ne pas commencer par un tour de l’île ou une exploration de la Baie de Morlaix en vedette avec escale au château du Taureau ? Débarqués sur Batz, cap sur le jardin Georges Delaselle. Ce charmant concentré d’exotisme vous fera voyager de Californie en Australie, du Chili en Afrique australe… au travers d’un ensemble de 2 000 espèces patiemment réunies dès la fin du 19e siècle par un homme d’affaires passionné de botanique. Ragoûts de homard, tourteau, kig ha farz, galettes de blé noir et légumes bio vous attendent à la Cassonade. Et pour séjourner, vous pourrez opter pour la convivialité de l‘auberge de jeunesse marine ou le confort de l’hôtel des Herbes folles, installé dans une grande maison bourgeoise à deux pas du débarcadère.

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions