© Alexandre Lamoureux
Remontez la route du sel, de Redon au Croisic Entre terre et marais, au fil de la Vilaine
Idée séjour

Remontez la route du sel, de Redon au Croisic

Des greniers à sel de Redon aux œillets des marais de Guérande, en passant par La Roche-Bernard, ancien lieu de négoce, suivez la piste de l’« or blanc » breton.

Suggestion à réaliser en
3 jours
A partir de 123
PAR PERSONNE POUR 3 J/2 N

En un coup d’oeil

Voici un séjour qui ne manque pas… de sel ! Celui récolté dans les œillets des marais salants de Guérande, en l’occurrence. Ce précieux « or blanc » était autrefois transporté du port du Croisic jusqu’aux greniers à sel de Redon. Faites le même voyage, à rebours, en suivant le cours tranquille de la Vilaine. En chemin, arrêtez-vous dans la cité pittoresque de La Roche-Bernard, ancien port de négoce d’un commerce à l’époque florissant. Et n’oubliez pas de goûter ce sel de Guérande : le meilleur !

Flânez à Redon à la découverte du vieux port et ses greniers à sels

Commencez la journée… là où tout a commencé : à l’abbaye bénédictine Saint-Sauveur de Redon. L’édifice, autour duquel la ville-port s’est développée, a joué un rôle majeur dans l’essor des marais salants de Guérande. Une grande partie des salines de Guérande ont en effet, un temps, appartenu à ses moines bénédictins. Remarquez la tour romane de l’abbaye, avec ses petites voûtes et colonnes de grès rouge et de granit. Magnifique !
Descendez ensuite vers la Vilaine et prenez le temps de flâner sur le vieux port. C’est ici qu’accostaient autrefois les bateaux qui remontaient l’estuaire, chargés du sel produit à Guérande. Découvrez, le long du quai Duguay-Trouin les belles demeures d’armateurs qui témoignent de cet important trafic. Tout comme les anciens greniers à sel. N’hésitez pas à pousser leurs portes !

  • Optez pour une balade insolite dans les entrailles de Redon : accessible l’été en visite guidée, le souterrain de l’abbaye Saint-Sauveur débouche au pied des remparts, quai Saint-Jacques.
  • Et si vous releviez les « Défis de l’Oust  » ? Au départ de Redon, enfourchez un vélo et longez, dans le cadre d’une rando-raid familiale, le canal de Nantes à Brest jusqu’à l’île aux Pies (de mai à septembre).

Un transit par La Roche-Bernard, puis cap sur Guérande

Après un bon petit-déjeuner, rejoignez La Roche-Bernard. Bâtie sur un éperon granitique, cette « Petite cité de caractère » domine la Vilaine. Un fleuve et une ville qui ont vu transiter de nombreux navires de marchandises !
Parcourez les vieux quartiers pour vous imprégner de ce passé commercial. Passez notamment dans la rue de la Saulnerie, bordée d’anciens greniers et entrepôts où le baron de La Roche-Bernard stockait le sel qu’il percevait grâce aux impôts. Doucement, vous arriverez sur le vieux port, où sont amarrés quelques exemples de vieux gréements. Une bien belle flottille !
Dans l’après-midi, partez à la découverte de Guérande, la cité du sel par excellence. Prenez le temps de flâner dans les ruelles de l’intra-muros, de visiter la collégiale… Un bon conseil ? Faites le tour de la cité par l’extérieur pour mieux apprécier la beauté de ses remparts.

  • Potier, perlière d’art, vitrailliste, fileur de verre… Une dizaine d’artisans d’art exercent leur talent dans les vieux quartiers de La Roche-Bernard. Observez-les à l’œuvre, dans leurs ateliers.
  • D’avril à octobre, profitez d’une visite guidée de Guérande. Plusieurs thématiques au choix : l’histoire de la ville, son patrimoine caché, le clocher de la collégiale… Les enfants, eux, sont invités à chasser trésor et dragon !

Dans les marais salants, à la source de « l’or blanc »

Ce matin, remontez à la source de « l’or blanc » : direction les marais salants ! Arrêtez-vous d’abord à la Maison des paludiers : exposition, visite de saline et rencontre avec des professionnels vous aident à percer les secrets d’un savoir-faire millénaire. Reliez ensuite les villages paludiers à Batz-sur-Mer : Kervalet, Trégaté, Kermoisan et Roffiat. Ne manquez pas le Musée des marais salants !
Puis, cap sur Le Croisic. Après l’envasement du traict privant Guérande de toute activité de transport, c’est d’ici que le sel breton entreprenait son grand voyage vers la Grande-Bretagne et l’Europe du Nord.
Baladez-vous sur les quais du port et dans les ruelles pavées de cette Petite cité de caractère, quasi-insulaire. Nombre de maisons à pans de bois, d’hôtels particuliers de granit lui donnent un décor de film… d’époque !

  • Face à la pointe de Pen Bron, le port du Croisic marque l’entrée du Grand Traict, porte d’entrée de la mer vers les œillets des marais salants de Guérande.
  • Pour ceux qui ont le pied marin, de mai à septembre, Le Galipétant assure la traversée entre la pointe de Pen Bron et Le Croisic et des balades en bateau dans le traict !

On aime !

  • S’émerveiller devant la mosaïque de formes et de couleurs des marais salants de Guérande et rencontrer les paludiers, héritiers et gardiens de ce patrimoine fragile et sensible.
  • Suivre les rives boisées de la Vilaine, de Redon au Croisic. Profiter, depuis le site du rocher de La Roche-Bernard, d’un point de vue imprenable sur le fleuve. Encore plus beau au coucher du soleil !

Télécharger le mémo de voyage

Toutes les informations du site et plus, dans un fichier PDF.

3 jours / 2 nuits D’avril à septembre
Idée séjour estimée (par personne adulte, sur une base double) 123 €

Le tarif indicatif (à partir de) comprendles nuits à l’hôtel Chandouineau (Redon) et à l’hôtel des Quatres Saisons (Guérande) avec les petits déjeuners, la visite guidée de Guérande, la visite à la Maison des Paludiers.

 Attention, ce prix peut évoluer en fonction de la saison et des hébergements que vous choisissez.

Découvrez nos autres idées séjours

Site officiel du tourisme en Bretagne