© Simon Bourcier
Sur les chemins de la Bretagne intérieure Une échappée à vélo de Saint-Brieuc à Morlaix
Idée séjour

Sur les chemins de la Bretagne intérieure

Oubliez le quotidien et en selle, direction le poumon vert de la Bretagne ! Entre eau, vallons et forêts, venez prendre une grande bouffée d’oxygène : ressourcement garanti.

Suggestion à réaliser en
5 jours
Niveau intermédiaire
220 km
À partir de 87
PAR PERSONNE POUR 5J/ 4 N

En un coup d’oeil

De Saint-Brieuc à Morlaix, roulez sur les chemins de traverse de la campagne armoricaine pour découvrir une autre silhouette de la Bretagne, à l’intérieur des terres. Une Bretagne verte, boisée, à l’abri de grands lacs et de belles forêts. De villages en châteaux via les canaux, goûtez aux plaisirs simples de l’aventure nature en Argoat.

Un détour par Moncontour

Jour 1 – Saint-Brieuc > Lac de Bosméléac (45 km + 20 km si A/R à Moncontour)

Les jumelles dans votre sac à dos, partez de bon matin en longeant la réserve naturelle de la baie de Saint-Brieuc. Le site est un haut-lieu de l’observation des oiseaux en Bretagne. Puis filez jusqu’au bourg du Quessoy ou de Hénon pour acheter les provisions du déjeuner. Un détour balisé (20 km aller/retour) vous permettra de rejoindre Moncontour. Ceinte d’imposants remparts du 13e siècle, traversée de ruelles pavées, la cité médiévale perchée sur les hauteurs d’un rocher est l’un des plus charmants villages bretons.
De retour sur l’itinéraire principal, vous rejoindrez le lac de Bosméléac après une belle étape dans la campagne vallonnée. Etiré sur 4 km, le plan d’eau sinueux est un spot de pêche et de loisirs nautiques très apprécié. Profitez de la quiétude du site pour reprendre des forces au camping.

  • À Quessoy, l’association Air Nature Ballon fait décoller ses montgolfières dans le parc du château de Bogard.
  • Tous les deux ans au mois d’août, Moncontour se pare aux couleurs des Fêtes médiévales.

Au pays des toiles

Jour 2 – Lac de Bosméléac > Lac de Guerlédan (47 km)

Remontez en selle pour longer la rigole d’Hilvern qui vous conduira entre bois et pâturages jusqu’aux villages du Quillio puis de Saint-Thélo. Sous le règne du roi Soleil, la région était le centre commercial des manufactures des toiles de lin dont la qualité et la finesse étaient réputées dans le monde entier. Prenez le temps de déambuler dans les jolies ruelles pour apprécier l’architecture des riches demeures des marchands avant de poursuivre sur la rigole. Réhabilité en voie verte, l’ouvrage hydraulique alimentait en eau le canal de Nantes à Brest au 19e siècle. Bordé de grands hêtres et de châtaigniers, le parcours paisible serpente à flanc de coteau au-dessus de l’Oust.
Après la pause déjeuner, gagnez les berges du lac de Guerlédan. Ce magnifique plan d’eau, formé par la construction d’un barrage hydroélectrique, se niche dans le vaste massif forestier de Quénécan.

  • La Maison des toiles de Saint-Thélo fait revivre l’âge d’or du lin en Bretagne (expositions, animations, jeux…).
  • Un paradis pour les amateurs de tourisme vert. Profitez de ses plages et de ses bases nautiques pour explorer le lac en kayak, voilier, pédalo ou ski nautique.

Sur le canal de Nantes à Brest

Jour 3 – Lac de Guerlédan > Carhaix (57 km)

Avant de rejoindre le canal de Nantes à Brest, faites une halte à l’abbaye de Bon-Repos. Posée sur les bords du Blavet, l’abbaye cistercienne dresse sa fière silhouette dans un cadre forestier idyllique. Deux kilomètres plus loin, le village sidérurgique des Forges des Salles fait revivre le patrimoine industriel et la vie quotidienne autour d’un haut fourneau du 19e siècle. Faites la pause déjeuner à Gouarec, joli village aux maisons de schiste.
Toujours sur le chemin de halage, accordez-vous une pause à la double écluse de Coat Natous pour admirer la chapelle Notre-Dame-de-la-Pitié. Découvrez ensuite la « grande tranchée » de Glomel, creusée par des bagnards, puis les quinze écluses qui jalonnent un étonnant parcours de 4 km entre Saint-Péran et la Pie. Carhaix n’est plus très loin.

  • Des expositions mettent en valeur le patrimoine et la création plastique contemporaine à l’abbaye de Bon-Repos.
  • À Glomel, la réserve naturelle des landes de Lan Bern et les marais de Magoar-Penvern sont le refuge de nombreuses espèces végétales et animales dont la loutre.

Aux portes du chaos

Jour 4 – Carhaix > Huelgoat (23 km)

Accordez-vous une promenade dans Carhaix avant de reprendre la route. Connue pour son festival des Vieilles Charrues, la ville compte aussi un aqueduc gallo-romain et un centre d’interprétation archéologique de la ville antique, Vorgium. Reposez le casque de réalité virtuelle pour gagner Huelgoat. Située au bord d’un grand plan d’eau, la ville est entourée d’une forêt légendaire. Perdez-vous quelques heures dans ce lieu magique, peuplé de korrigans et de géants qui donnent vie à un surprenant chaos rocheux aux noms mystérieux : le Gouffre du diable, la Mare aux fées, la Roche tremblante…

  • L’École des Filles de Huelgoat organise chaque été des rencontres littéraires, artistiques et scientifiques.
  • En juillet, le festival des Vieilles Charrues accueille 280 000 festivaliers en quatre jours.

Le long de l’ancienne voie de chemin de fer

Jour 5 – Huelgoat > Morlaix (48 km)

Avant de quitter Huelgoat, préparez votre pique-nique en prévision de votre trajet vers Morlaix, sans point de ravitaillement. Roulez à votre rythme en pleine nature jusqu’au Cloître Saint-Thégonnec, à 3 km de la voie verte. Poussez les portes du musée du Loup, le seul du genre en France, puis remontez vers la mer. Morlaix sera votre terminus. Cette ville d’Art et d’Histoire abrite un musée et de jolies maisons à encorbellement dont la Maison à Pondalez. Traversée de venelles, Morlaix est aussi connue pour son viaduc ferroviaire à neuf arches qui permit de relier Brest à Paris. Et donc Saint-Brieuc en TER pour revenir à votre point de départ !

  • Un incontournable de la balade à Morlaix : le circuit des venelles, 4 km pour découvrir les merveilles du centre historique !
  • Faites le crochet par Plougonven et découvrez l’un des plus beaux exemples d’une spécificité locale : l’enclos paroissial. Attention, joyau d’architecture…

On aime !

  • La diversité des ambiances et des paysages entre cités médiévales, chaos granitiques et forêts légendaires.
  • La présence de l’eau sous toutes ses formes – lacs, rivières canal…

Télécharger le mémo de voyage

Toutes les informations du site et plus, dans un fichier PDF.

5 jours / 4 nuits
Idée séjour estimée (par personne adulte, sur une base quadruple) 87 €*

*Le tarif indicatif (à partir de) comprend : les 4 nuits (Camping de Bosméléac, Gîte de Caurel, Chambre d’hôtes L’Ardoisière, Hôtel du Lac) avec les petits déjeuners des J3 et J4.

Il s’agit d’un parcours type. Attention, ces prix peuvent évoluer en fonction de la saison.

Découvrez nos autres idées séjours

Site officiel du tourisme en Bretagne