© Yvon Boëlle
Virée nature en Bretagne, au cœur de l’hiver5 idées de week-end pour prendre un grand bol d’air

Virée nature en Bretagne, au cœur de l’hiver

L’hiver s’installe en Bretagne et avec lui le temps de balades privilégiées, sur la grève ou les sentiers. Prêts pour une escapade feel good ? Dans une nature intacte, on vous invite à prendre la tangente. A prendre l’air. Papilles et tous sens en éveil, à inspirer, à retrouver le sourire et l’humeur estivale en savourant des moments de bien-être. Embarquement immédiat pour une cure de nature armoricaine et place aux joies d’un week-end en Bretagne en hiver !

Empreinte de pasEmpreinte de pasEmpreinte de pas© Christian Hardy

A Paimpol, plaisirs de l’estran et mollusque star de l’hiver

C’est un petit plaisir qui donne un sentiment de luxe inouï. L’impression d’être un nabab avec trois pièces en poche. La recette ? Commencez par une balade sur la grève à marée basse, dans la lumière d’hiver franche et pâle. Ambiance coquillages et pêche à pied, pas forcément besoin de grandes marées – le bonheur n’est-il pas fait aussi de moments sans majuscules ? Optez ensuite pour une pause pleine de vie dans un petit bistrot chaleureux, puis direction le marché et l’étal du poissonnier. Pour une bouchée de pain, les noix de Saint-Jacques y sont au top de leur qualité. Retour au bercail avec le butin nacré, une noix de beurre grésille dans la poêle, une pincée de fleur de sel suffira… L’instant est fondant et unique, heureux comme Dieu en… Bretagne !

On dort où : Les Petites maison Arin à Paimpol

Nul besoin de la belle saison pour profiter des vertus apaisantes et vivifiantes de l’océan. Contempler l’eau, percevoir le bruit des vagues, une palpitation de vie omniprésente…

Ouessant, la possibilité d’une île (bretonne)

Votre mission, si vous l’acceptez : enfiler vos bottes et prendre le bateau pour Ouessant. Nul besoin de la belle saison pour profiter des vertus apaisantes et vivifiantes de l’océan ! Contempler l’eau, percevoir le bruit des vagues, une palpitation de vie omniprésente… Tout incite à lâcher prise sur l’île aux phares. Et en parlant de phare, avec sa tour radar du Stiff dessinée par Prouvé, sa salle de concerts/lieu associatif remis sur pied par Yann Tiersen, son collectif de créateurs fourmillant d’idées nouvelles, Ouessant c’est the place to be pour être dans le vent ! En fin de journée, passez à l’heure des thés et cocoonez bien au chaud : savourer la vue dans une déco intime et chaleureuse, plus encore par temps de houle hivernale, c’est la garantie de se sentir revigorés, fin prêts pour l’arrivée du printemps !

Chemin des créateurs à Ouessant

On dort où : Roc’h Ar Mor


Retour à la terre, toutes ! au pays de La Roche aux Fées

C’est un soleil qui rayonne chichement, mais qui réussit à vous donner des fourmis dans les jambes. Un bouton de camélia sous le givre, une mésange dans la mangeoire. Une marche sur l’un des sentiers de randonnée du territoire de La Roche aux Fées, aux abords du plus beau dolmen breton ou de la rivière Semnon. Avant un crochet, au retour, par la ferme voisine, pour un peu de lait tout juste trait… puis vite un plaid, de la lecture et un vrai chocolat chaud et crémeux, savouré au coin du feu ! Oui, c’est aussi cela se faire du bien, à l’heure où blanchit la Bretagne. Eprouver combien la nature n’isole pas du monde, mais au contraire vous reconnecte à l’essentiel. En prenant le temps, tout simplement.

On dort où : La clé des champs à Martigné-Ferchaud


Laissez entrer le soleil… au CapLan & Co

Prenez le Finistère-nord, un peu à l’est. Prenez un café. Ajoutez des livres, plein de livres, pour tous les âges et tous les goûts. Commandez l’assiette à la grecque. Entamez un baby-foot, laissez le « grain » passer, le temps s’arrêter et la magie opérer… Vous êtes chez CapLan & Co, café–librairie hors du temps et qui ne ressemble qu’à lui. Bon, on vous le dit franchement, il y a quand même un dilemme. Faut-il d’abord choisir son livre ? Boire en premier ? Commencer par flâner le nez au vent sur la plage de Poul-Rodou – ou bien entre bruyère et ajoncs, sur le circuit de Beg ar Fry, avec sa vue à couper le souffle et son petit dénivelé qui chatouille les mollets ? Demandez plutôt aux Highland Cattles, ces vaches écossaises à poils longs qui paissent tranquillement devant le Moulin de Trobodec. Comment ça, vous ne voulez plus partir ? Cela tombe bien, nous non plus !

Circuit de Beg an Fry        Café–librairie CapLan & Co

On dort où : Hôtel restaurant du port à Locquirec


Instant relâche au Domaine de Tréouzien : Je bulle donc je suis !

Dans les frimas, se lancer sur la véloroute Pointe du Raz-Pointe de Penmarc’h, c’est bien. A pied arpenter le GR®34 direction le Cap Sizun, c’est très bien aussi… Mais clore la journée sur un moment de détente sans pareille et appuyer sur pause en maillot et paréo, c’est encore mieux ! Au Domaine de Tréouzien, en plus d’une chambre cosy avec balnéo privée, vous pouvez faire trempette dans l’eau de la piscine intérieure chauffée à 30 degrés toute l’année. A vous également les joies d’un instant de relaxation totale dans l’espace bien-être avec spa et sauna – suivi d’un petit massage, peut-être ? Après cela, si vous tenez à repartir pour une balade jusqu’au petit port de Port Poulhan ou au site archéologique de Menez Dregan… on ne pourra que vous suivre !

On dort où : Domaine de Tréouzien à Plouhinec

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions