© Alexandre Lamoureux
La route des baies à bicyclette Au départ du Mont-Saint-Michel
Idée séjour

La route des baies à bicyclette

De la Merveille à Saint-Brieuc, pédalez au milieu des moutons, le long des plages et sur les ports. D’une baie à l’autre, suivez le trait de côte d’une douce excursion marine au vrai parfum d’huîtres, d’iode et de sable blond.

Suggestion à réaliser en
6 jours
Niveau intermédiaire
177 km
À partir de 287
PAR PERSONNE POUR 6J/ 5 N

En un coup d’oeil

Au pied du Mont-Saint-Michel, les polders sont le point de départ idyllique d’une délicieuse échappée côtière. Cap plein Ouest vers la baie de Saint-Brieuc. Six étapes pour goûter les huîtres, renaître à la Belle Epoque… Six jours de baignade couleur émeraude, d’escapade entre cité corsaire et petites stations balnéaires : Saint-Malo, Dinard, le cap Fréhel et les Sables d’Or sont sur le chemin. Prêt pour faire le plein d’images et de sensations ?

En visite au Mont-Saint-Michel

Jour 1 – Pontorson > Roz-sur-Couesnon (23 km)

Votre périple débute en gare de Pontorson, le pique-nique sur le porte-bagage. Descendez tranquillement le cours du Couesnon jusqu’à la Manche. Au loin se profile la silhouette mythique du Mont-Saint-Michel. Depuis les polders, appréciez la vue sur celui que l’on surnomme la Merveille, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
Déambulez dans les rues pavées de la cité perchée. À l’heure du déjeuner, prenez de la hauteur jusqu’à l’abbaye et son monastère pour embrasser la baie du regard.
Prêts à reprendre les vélos ? Longez la baie. Laissez l’archange Saint-Michel s’éloigner un peu plus à chaque coup de pédale. Faites une pause au milieu des moutons pour ancrer le tableau dans votre mémoire. Le Mont-Saint-Michel offre un spectacle majestueux dont on ne se lasse jamais.
Sur la route, accordez-vous une halte instructive à la Maison des polders. Le musée raconte l’histoire de leur formation et l’exploitation des salines.

  • Lors des grandes marées, le Mont-Saint-Michel redevient une île. Une vision magique !

La pause huîtres

Jour 2 – Roz-sur-Couesnon > Saint-Malo (46 km)

L’aventure se poursuit à travers les polders jusqu’à la Maison des produits du terroir et de la gastronomie. Laissez-vous tenter par la visite du centre d’interprétation. Les papilles en éveil, vous saurez tout des produits locaux et des moulins à vent de la baie. Si vous souhaitez une activité plus sportive, faites une halte au centre de Char à Voile « Char en baie » de Cherrueix pour profiter d’une petite évasion marine.
En suivant la côte, vous rejoindrez la Maison de la baie du Mont-Saint-Michel, au Vivier-sur-Mer, berceau de la mytiliculture AOP. Prolongez la découverte gastronomique en visitant les parcs à moules, à huîtres et les pêcheries traditionnelles. Une petite dégustation chez les ostréiculteurs de la baie, ça ne se refuse pas !
À hauteur de Saint-Coulomb, glissez un œil à la malouinière de la Ville-Bague, une ancienne propriété de négociant. Avant de rejoindre Saint-Malo, faites un crochet par le site des rochers sculptés de Rothéneuf. Un monument d’art brut sauvage, tout simplement étonnant !

  • Le long de la baie, les producteurs d’huîtres et de moules vendent leurs produits en direct.
  • Environ 300 personnages taillés dans le granit habillent les falaises de Rothéneuf (site payant).

Au cœur de la cité corsaire

Jour 3 – Saint-Malo

C’est encore à pied que l’on explore le mieux Saint-Malo, en se perdant le nez au vent dans ses rues étroites chargées d’histoire. Vaisseau de pierre sur l’embouchure de la Rance, la cité dresse fièrement ses remparts au-dessus de ses plages et de son port. Entamez votre visite par le musée d’histoire ou le château du haut duquel se dévoile un splendide panorama. Flânez sur le chemin de ronde pour faire le tour de la ville sans quitter la mer des yeux.
Une crêpe beurre sucre, une virée shopping… Saint-Malo se découvre à pas comptés, au fil de vos envies. On ne résiste pas longtemps au plaisir de la baignade dans les eaux turquoise de la grande plage du Sillon !

  • Face aux remparts, le fort du Petit Bé et le fort national sont accessibles à pied, à marée basse.
  • La plage de Bon Secours, sa piscine d’eau de mer et son grand plongeoir est la plage préférée des adolescents et des familles.

Le long de la côte d’Emeraude

Jour 4 – Saint-Malo > Saint-Cast-le-Guildo (37 km)

Depuis Saint-Malo, la traversée vers Dinard se fait en bateau-bus, les vélos à bord. Dix minutes de voyage sur la Rance… Une vraie bouffée d’air pur…. Et une vue superbe sur les remparts puis les villas de Dinard.
Ces demeures d’exception font le charme de la coquette station balnéaire. Vous admirerez leurs ravissantes façades Belle époque sur la promenade du Clair de lune. L’office de tourisme organise des visites guidées thématiques pour en savoir plus sur la ville et son histoire.
Après la pause déjeuner, direction Saint-Cast-le-Guildo. Sur votre chemin, faites une halte au château du Guildo. Au cœur d’une nature paisible, ses ruines romantiques en font un endroit prisé des amoureux de patrimoine. Offrez-vous une pause balade ou méditation dans ce lieu hors du temps, au bord de l’eau. Repartez ensuite vers Matignon pour atteindre Saint-Cast-le-Guildo, ses belles plages familiales et son port animé.

Cap vers Fréhel

Jour 5 – Saint-Cast-le-Guildo > Sables-d’Or-les-Pins (30 km)

Depuis Saint-Cast-le-Guildo, remontez en selle pour partir à l’assaut du Fort La Latte. L’imprenable forteresse en pierre – majestueuse – domine la mer. Optez pour la visite libre ou guidée selon vos envies, et vos horaires. Puis trouvez la crique rocheuse qui abritera votre pause pique-nique en appréciant le concert des oiseaux marins.
Le sentier traverse la lande jusqu’au Cap Fréhel. Panorama grandiose sur les falaises battues par les vagues… Passé le cap, la route côtière file en pente douce vers les grandes plages de Sables-d’Or-les-Pins, une autre station balnéaire fidèle à la Belle époque.

  • Espace naturel protégé, le grand site cap d’Erquy – cap Fréhel s’étend sur 600 ha de landes entre falaises de grès rose et mer d’émeraude.
  • Les longues plages de sable fin des Sables-d’Or sont un formidable terrain de jeu pour le char à voile, le kite-surf et la planche à voile.

En baie de Saint-Brieuc

Jour 6 – Sables-d’Or-les-Pins > Saint-Brieuc (41 km)

Quittez les Sables-d’Or pour Pléneuf-Val-André. Décor breton plus vrai que nature, le petit port de Dahouët est l’endroit tout indiqué pour déjeuner au calme face à la mer.
Un peu plus loin, vous croiserez, le jardin Herbarius en chemin. Dans ce joli carré de nature, posé au milieu des champs, ouvert aux quatre vents, Florence a réuni ses collections de plantes potagères, médicinales, sauvages et aromatiques. Touchez, sentez, goûtez…
Après la visite botanique, vous emprunterez le magnifique viaduc courbe des Ponts-Neufs. Vous longerez ensuite les grèves de Langueux pour rejoindre le port du Légué. Saint-Brieuc ne manque pas de terrasses vivantes ni de savoureuses adresses où des chefs amoureux de leur région célèbrent les produits locaux. Ici, la coquille Saint-Jacques est chez elle, reine nacrée des coquillages.

  • La Maison de la baie dévoile à ses visiteurs les secrets de la réserve naturelle.
  • La baie de Saint-Brieuc est le principal gisement de coquilles Saint-Jacques en France. Sa pêche est limitée d’octobre à avril.

On aime !

  • Les plateaux de fruits de mer, en direct des producteurs
  • Les paysages sauvages XXL du cap Fréhel

Télécharger le mémo de voyage

Toutes les informations du site et plus, dans un fichier PDF.

6 jours / 5 nuits
Idée séjour estimée (par personne adulte, sur une base double) 287 €*

*Le tarif indicatif (à partir de) comprend : 5 nuits en hôtel 2,3,4* avec les petits déjeuners.

Attention, ce prix peut évoluer en fonction de la saison.

Découvrez nos autres idées séjours

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions