© Tiina Itkonen
Les expositions du moment en Bretagne Un grand shot de culture

Les expositions du moment en Bretagne

Musées, galeries, centres d’art… les expositions fleurissent aux quatre coins de la Bretagne. Une palette d’émotions et de sensations tout en contraste, un voyage dans l’imaginaire d’artistes inspirés. Un grand shot de culture pour s’extasier, s’étonner, s’amuser !

Plein Nord

La Gacilly, festival de photographie, du 1er juillet au 31 octobre 2021

Des images venues du froid, un festival complètement givré… cet été à La Gacilly, la boussole est rivée sur le nord. De quoi découvrir que la Scandinavie n’a pas que de fantastiques auteurs de polar mais aussi des photographes, talentueux et engagés. Palette de noir et blanc aux infinies nuances ou illusions d’optiques virtuoses, objectif braqué au plus près des visages ou compositions intrigantes, burlesques, poétiques… Chacun(e) a son style, sa patte, sa vision. Les images s’entrechoquent : contrées dévorées par les glaces, lutte quotidienne pour la survie, dégradation d’un environnement aux avant-postes du changement climatique. Mais aussi magie colorée de variations végétales, étrangeté d’un univers à la Tim Burton, tendresse et humanisme de reportages à la veine sociale et intimiste. Et toujours, une conscience écologique aiguë. Entre réalisme et poésie du regard, une ode à la beauté d’un autre monde !

Festival de la Gacilly

Où dormir : Cottage du manoir de Trégaray


Les balades photographiques de Daoulas

Daoulas, jardins de l’abbaye, du 1er avril au 5 décembre 2021

Dans le cadre enchanteur des jardins de l’abbaye de Daoulas, laissez-vous captiver par l’univers poétique et engagé de Babak Kazemi. Fonds sépia, raffinement des couleurs, subtilité de la composition et des associations d’images… entre allégorie, rêve et poésie, l’artiste puise dans le patrimoine littéraire et l’imaginaire de son pays pour raconter la réalité de l’Iran d’aujourd’hui. La fuite de Shirin et Farhad, l’un des plus grands textes de la littérature persane devient sous son objectif une métaphore des migrations forcées, quand l’exil devient la condition pour retrouver l’amour et la liberté. Approche onirique dans « Alice au Pays d’Iran », visages d’hommes et paysages à la limite de l’expressionnisme d’un « rapport pour d’Arcy », présence symbolique de la guerre dans « Le temps du passé continue »… Cinq séries de photographies, autant de récits entre mélancolie et espoir d’un artiste qui s’interroge sur l’avenir de son pays.

Les balades photographiques

Où dormir : Gîte chambre d’hôte Gouelet Ker


Vera Molnar – Pas froid aux yeux

Rennes, Musée des Beaux-arts, du 9 octobre 2021 au 2 janvier 2022

Curiosité, audace, créativité… à plus de 90 ans, l’artiste d’origine hongroise n’a rien perdu de ces qualités qui ont fait d’elle une pionnière des arts numériques. Rebelle dans l’âme, elle se détourne de la formation classique reçue à l’école royale de dessin de Budapest pour se consacrer à l’élaboration d’un langage artistique neuf, basé sur des procédés logiques. « Carrés concentriques », « Hommage à Monet » vous révèlent comment Vera Molnar conjugue séries et combinatoires. S’appuyant sur des règles simples, les motifs sériés se répètent, se décalent, s’altèrent. L’artiste joue sur les permutations, les formes, les couleurs, les supports, les textures… Dès les années 1960, elle utilise la puissance de calcul de l’ordinateur pour multiplier des essais séparés par d’infimes variations. Avant de choisir ceux qui lui procurent le plus de satisfaction et en faire des « événements plastiques ». Une rencontre rare avec une figure majeure de l’abstraction géométrique qui a tout sauf froid aux yeux !

Vera Molnar

Où dormir : Hôtel de Nemours

Jean Puy / Ambroise Vollard. Un fauve et son marchand

Pont-Aven, du 26 juin 2021 au 2 janvier 2022

60 ans après la mort de Jean Puy, le musée de Pont-Aven vous offre une passionnante rétrospective d’une des figures de proue du fauvisme. Roannais de naissance, breton de cœur, Jean Puy partage avec ses amis – Matisse, Manguin, Derain, Vlaminck… – une palette vive, des couleurs contrastées, des formes simplifiées. Passées par la galerie d’Ambroise Vollard, son découvreur, les œuvres présentées abordent tous ses thèmes de prédilection. Des nus, vous apprécierez l’intimité de la pose, les puissants aplats colorés ; des natures mortes, le goût pour l’expérimentation, le sens de la composition, du rythme, des couleurs. « Le hamac », « Madame Jean Puy au bouquet de fleurs »… racontent avec tendresse la vie au quotidien. Côté paysage, c’est le marin aguerri, amoureux de l’océan et des côtes du Finistère qui se révèle. Une plongée dans l’œuvre d’un artiste d’avant-garde prompt à saisir « les petits bonheurs de chaque jour ». Un tonique antidote à la morosité !

Jean Puy / Ambroise Vollard

Où dormir : Castel Braz


Madeleine de Sinéty – Un village

Rennes, Musée de Bretagne, du 22 octobre 2021 au 27 mars 2022

Lorsque, dans les années 1970, Madeleine de Sinéty débarque à Poiley à une soixantaine de kilomètres au nord de Rennes, elle tombe sous le charme de ce bourg enroulé autour de son clocher en granit et planté au sommet d’une colline basse. Elle s’y installe, se lie d’amitié avec des habitants et les photographie inlassablement. Avec elle, vous suivrez le rythme des saisons : charruage au printemps, foin et traite l’été, ramassage à l’automne des fagots qui flamberont dans les grandes cheminées en pierre. Vous entrerez chez le boucher, le boulanger, la couturière, au café. Au fil de clichés aux couleurs subtilement passées, vous suivrez ces événements qui ponctuent et soudent la vie d’un village, des baptêmes aux premières communions, des mariages aux enterrements. Des images tendres d’une vie simple, liée à la terre et à la nature, à la fois rude et joyeuse.

Madeleine de Sinéty

Où dormir : Hôtel de Nemours

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions