© Adagp, Paris 2021/Courtesy Gagosian - Photo Zarko Vijatovic
Les expositions du moment en Bretagne Osez la culture

Les expositions du moment en Bretagne

Musées, galeries, centres d’art… les expositions fleurissent aux quatre coins de la Bretagne. Une palette d’émotions et de sensations tout en contraste, un voyage dans l’imaginaire d’artistes inspirés. Un grand shot de culture pour s’extasier, s’étonner, s’amuser !

Figurez-vous… Adami, Erro, Guyomard, Klasen

Dinard, Palais des arts et du Festival, du 22 mai au 22 août 2021

Vous avez dit figuration narrative ? Si cela ne vous évoque rien, pas de panique ! Nul besoin d’être un expert pour apprécier les œuvres colorées, inventives et résolument ancrées dans leur époque, accrochées aux cimaises du Palais des arts. Unis par un même goût pour l’histoire de la peinture, l’art du dessin et un refus de l’abstraction, Adami l’italien, Erro l’Islandais, Guyomard le Français et Klasen l’allemand sont avant tout des esprits libres, indépendants, audacieux. Observateurs et critiques de leur temps, chacun creuse son sillon. Dessinateur exceptionnel, Adami vous séduira par ses aplats aux couleurs vives délimitées de contours noirs qui évoquent l’art du vitrail. D’Erro, vous retiendrez le sens aigu de la mise en scène et des associations détonantes. Avec Guyomard, vous regarderez le monde depuis sa fenêtre dans un joyeux méli-mélo de lignes, aplats, transparences. Jubilatoire ! Avant de plonger avec Klasen dans les folies d’une civilisation dominée par la technique. En 140 œuvres, une rétrospective qui fera date !

Figurez-vous…


Exporama : Le rendez-vous estival de l’art contemporain

Rennes, du 12 juin au 29 août

Désormais, à Rennes, l’été se vivra sous le signe de l’art contemporain. En 2021, c’est la couleur qui tient la vedette avec deux expositions phare. Au duo « Noir et blanc dans la collection Pinault » proposé au couvent des Jacobins répond « La couleur crue » déclinée au musée des Beaux-arts. De quoi vous faire passer par toutes les teintes de l’arc en ciel !

Au-delà de la couleur. Le noir et le blanc dans la collection Pinault

 Couvent des Jacobins

Alors qu’une partie de l’impressionnante collection d’art contemporain de François Pinault s’installe à la Bourse de commerce, leur nouveau lieu d’exposition permanente à Paris, une sélection d’une centaine d’œuvres joue à Rennes une partition en noir et blanc. Adel Abdesemed et son « Coup de tête » ou Damien Hirst et ses « Mouches noires » vous révèlent la force dramatique du noir, couleur du deuil et du drame en Occident. En contrepoint, le « Bourgeois Bust » de Jeff Koons célèbre le blanc, couleur de la pureté et de la réjouissance nuptiale. Sobre, élégant, puissant le noir et blanc se prête à toutes les variations. Vous le découvrirez remarquable de nuances en gravure, ludique au gré de jeux de lettres, minimaliste ou abstrait. En photo, il exalte l’horreur de la guerre comme l’intemporalité d’un vêtement. Une invitation à regarder le monde en noir et blanc à travers le prisme d’artistes d’envergure internationale comme de talents émergents.

Le noir et blanc dans la collection Pinault

La couleur crue

 Musée des Beaux-arts

Qu’est-ce que la couleur ? Existe t’elle à l’état naturel ? Comment se joue la relation entre matière et couleur ? A ces questions, 30 artistes vous offrent leur réponse. Les uns travaillent la couleur naturelle, en utilisant la matière brute qu’elle soit terre crue ou cuite, bois, laine, pierre…. Les autres jouent de la matière transformée par assemblage, tissage… Immatérielle, la couleur devient symbolique, abstraite, suggestive. Ici elle se dilue, devient arc-en-ciel dans une bulle de savon, là c’est la lumière qui colorée, irradie et remodèle l’espace, lui donnant une dimension sculpturale. Portée par des œuvres de toute nature, de la peinture au texte, de la sculpture au son, l’installation ou la vidéo, une invitation à un voyage sensible et sensoriel.

La couleur crue


Hypnose

Nantes, Musée des Beaux-arts, jusqu’au 22 août 2021

A la croisée de l’histoire des sciences et des arts, cette exposition vous invite à explorer le champ de l’hypnose, cet état modifié de la conscience entre veille et sommeil. Peintures, gravures, photographies, vidéos, extraits de films restituent l’interprétation qu’en donne les artistes. Les Romantiques se passionnent pour le somnambulisme. Egon Schiele, Rodin, Mucha reproduisent les contorsions des corps marqués par l’hystérie. Les surréalistes se livrent à des séances d’hypnose collective où les jeux d’écriture automatique dévoilent la vie convulsive et créative de l’inconscient. L’art cinétique joue sur une approche sensitive avec effets moirés, spirales, stroboscopes… Sans oublier l’installation immersive de Tony Oursler dans la chapelle de l’Oratoire. Une fascinante plongée dans les abysses de l’inconscient !

Musée des Beaux-arts de Nantes


Enki Bilal

Landerneau, FHEL, jusqu’au 29 août 2021

Bande dessinée, peinture, scénographie, mise en scène…c’est à la découverte de toutes les facettes de l’œuvre si personnelle et singulière d’Enki Bilal que vous convie le FHEL jusqu’à la fin de l’année. Identifiable entre toutes, la patte de l’artiste d’origine yougoslave c’est d’abord un dessin précis, fouillé et un sens aigu de la composition. En leitmotiv, la couleur bleue qui renforce l’étrangeté des scènes. Au fil des salles, vous retrouverez tous ses grands sujets de prédilection : l’humain, le cosmos, la machine, l’étrange, la métamorphose. L’animal qu’il soit chat, poisson, lézard, pingouin… joue un rôle métaphorique. La ville est omniprésente. Observateur pessimiste et engagé, il traque la violence, la guerre, les attentats et inscrit son récit dans un cadre géopolitique. Sa peinture sensuelle de l’intime offre un bref répit, une respiration dans un océan de drames. Une plongée fascinante dans un univers entre réalisme et fantastique, miroir des grandes questions de notre temps.

FHEL

Mathurin Méheut en toutes lettres

Lamballe, du 19 mai au 25 septembre 2021

50 ans, ce sera l’âge du musée Méheut en 2022. En avant-première de ce 50ème anniversaire, la pittoresque maison à pan de bois, dite du Bourreau, actuel siège des collections, expose un attachant florilège des œuvres de l’artiste. Sujets naturalistes, animaliers, exotiques, historiques, ethnographiques, religieux… se découvrent dans un parcours en forme d’abécédaire, au gré des 26 lettres de l’alphabet. De A comme Atelier à Z comme Zoo, vous retrouverez tout l’univers de cet infatigable curieux, son sens inné du dessin, son amour pour la céramique, sa maîtrise des grands ensembles décoratifs. Un rappel des moments clés de l’histoire du musée, une présentation du bâtiment futur cadre des collections et une évocation de la monumentale tapisserie de la Mer qui en sera le fleuron complètent cette passionnante rétrospective.

Musée Mathurin Méheut

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions