© Pierre Torset
Echappée iodée à vélo De Morlaix à Saint-Brieuc par la côte
Idée séjour

Echappée iodée à vélo

Un parcours vélo au parfum iodé où les villes d’histoire, les ports de pêche, les criques sauvages et les hautes falaises donnent du relief aux émotions.

Suggestion à réaliser en
6 jours
Niveau intermédiaire
202 km
À partir de 140
PAR PERSONNE POUR 6J/ 5 N

En un coup d’oeil

D’une baie à l’autre, Morlaix et Saint-Brieuc sont les deux ports d’attache chaleureux de ce parcours marin qui zigzague au bord de l’eau. Tantôt urbain, tantôt rural mais toujours au cœur d’une Bretagne de caractère, fidèle à son histoire ancienne, bercée par l’aventure en haute mer et apaisée par des paysages naturels uniques. Sur votre chemin, vous croiserez des mégalithes, des vestiges romains, des rochers roses en cascade et des stations balnéaires souriantes.

Au bord de la baie

Jour 1 – Morlaix > Locquirec (42 km)

Profitez d’un moment privilégié pour flâner dans la Grand’Rue de Morlaix. La ville d’Art et d’Histoire abrite un musée, de jolies maisons à encorbellement et de belles demeures du 15siècle parées de statuettes de saints. Ne manquez pas la Maison à Pondalez, émouvant témoignage des habitations bretonnes de l’époque. Traversée de venelles, Morlaix est aussi connue pour son viaduc ferroviaire qui permit de relier Brest à Paris. Levez les yeux… Sous l’ouvrage à neuf arches, long de 300 mètres, vous trouverez forcément votre bonheur dans les nombreux restaurants de la ville.
En selle, longez ensuite la magnifique baie de Morlaix qui déroule sous vos roues un spectacle naturel de toute beauté. Vous arriverez à Plouezoc’h pour visiter le cairn de Barnenez, le plus grand mausolée mégalithique d’Europe. Remontez en direction de Locquirec en suivant le trait de côte. Prenez le temps d’apprécier les pointes rocheuses qui plongent dans la baie, le château du Taureau, l’île Louët et les nombreux îlots de la réserve ornithologique.

  • En baie de Morlaix, le phare de l’île Noire aurait inspiré Hergé pour les aventures de Tintin dans l’album du même nom.
  • A la fois cave, épicerie et librairie, le café Caplan & Co est le meilleur endroit pour faire une pause et des rencontres.

Sur le chemin des thermes

Jour 2 – Locquirec > Lannion (28 km)

Pique-nique glissé dans les sacoches, quittez à présent le ravissant port de Locquirec en direction des vestiges des thermes gallo-romains de Hogolo, exhumés du sable en 1892. Dans la grande baie de Plestin-les-Grèves, la côte bretonne réserve bien des points de vue pour déjeuner au grand air face à la mer.
En rejoignant Lannion, la route s’écarte du littoral. Elle débouche sur une ville historique, surplombée par la célèbre église de Brélévenez, accessible par un escalier de 140 marches en granit. La vue sur Lannion et ses alentours en vaut la peine. Le quartier historique avec ses hôtels particuliers, ses maisons à échauguettes, ses fresques et ses retables séduiront les amateurs d’histoire et d’architecture.

  • À marée basse, les cerfs-volants ou les chars à voile prennent possession de l’immense plage de Saint-Efflam.
  • À Lannion, la chapelle du couvent des Ursulines a été transformée en galerie d’art.

Rose comme le granit

Jour 3 – Lannion > Ploumanac’h (30 km)

Vous aimez le vélo et la science ? En chemin vers la côte, faites une halte près de Pleumeur-Bodou. L’étrange bulle blanche posée au milieu des champs signale de loin le parc du Radôme qui réunit trois univers sur un seul site – la Cité des télécoms, le planétarium de Bretagne et le Village gaulois.
Après cette pause ludique, partez à la conquête du littoral, découpé en criques sauvages. Sortez des sentiers battus pour explorer la côte de granit rose où les rochers prennent des formes étranges et spectaculaires. Vous atteindrez Ploumanac’h. Elu village préféré des français en 2015, cet ancien hameau de pêcheurs en impose par sa beauté rose fondue dans l’océan. Dépaysement garanti sur le sentier des douaniers.

  • La sphère du Radôme – 50 m de haut, 200 m de circonférence – est classée monument historique depuis 2000.
  • Face à Ploumanac’h, la réserve naturelle ornithologique des Sept-Îles est accessible en vedette ou en vieux-gréement.

Chez les Terre-Neuvas

Jour 4 – Perros-Guirec > Paimpol (46 km)

Vous avez un peu de temps ? Accordez-vous un jour supplémentaire pour vous écarter de l’itinéraire principal et explorer plus longuement le littoral. L’archipel d’îlots de Port-Blanc, le moulin à marée de Buguélès et la fameuse maison de Plougrescant, coincée entre deux rochers, sont les curiosités incontournables du secteur.
De retour sur l’itinéraire principal, vous rejoindrez Tréguier. La cité épiscopale, capitale du Trégor, possède l’une des plus belles cathédrales de Bretagne. Vous traverserez ensuite la vallée du Trieux et Lézardrieux pour rejoindre Paimpol, haut lieu de la pêche à la morue à l’époque des Terre-Neuvas.

  • Découvrez la vie et l’œuvre d’Ernest Renan dans sa maison natale, à Tréguier.
  • Paimpol accueille tous les deux ans le festival du Chant de marin, en août.

Le silence de l’abbaye

Jour 5 – Paimpol > Saint-Quay-Portrieux (32 km)

Paimpol, son musée de la mer et son port vivant méritent une matinée de visite, à pas comptés.
À vélo, la route côtière vous conduira à bon port jusqu’à la magnifique abbaye de Beauport. Prenez le temps d’une promenade dans le domaine pour découvrir la lande, les vergers conservatoires, le jardin clos et le cloître. Poursuivez en longeant les falaises de Plouha, les plus hautes de Bretagne à 104 m au-dessus de la mer.
En fin de journée, vous arrivez à Saint-Quay-Portrieux, une station balnéaire attachante où Joséphine Baker aimait séjourner. Le village est aussi un important port de pêche à la coquille Saint-Jacques. Régalez-vous !

  • En mai, le festival Beauport en voix met à l’honneur les musiques du monde dans l’enceinte de l’abbaye.
  • Accordez-vous une journée supplémentaire pour une escapade sur l’île de Bréhat.

Atmosphère balnéaire

Jour 6 – Saint-Quay-Portrieux > Saint-Brieuc (24 km)

Quittez Saint-Quay-Portrieux en direction de Saint-Brieuc. Sur votre route, vous passerez par Etables-sur-Mer où les villas Belle Epoque rappellent les premières heures du tourisme balnéaire. De belles falaises, percées de petite criques, donnent au paysage son caractère sauvage.
Après Etables-sur-Mer, traversez le port de Binic, ancien port des Terre-Neuvas lui-aussi. Vous passerez par Pordic et le viaduc du Parfond du Gouët avant d’entamer une belle descente vers le port du Légué. Encore un effort… La gare de Saint-Brieuc se situe un peu plus haut. Le TER vous ramènera à votre point de départ.

  • À marée basse, jouez les Robinson Crusoé sur l’île de la Comtesse à Saint-Quay-Portrieux.
  • Convivial port de plaisance et charmante station balnéaire, Binic est un lieu de promenade agréable en toute saison.

On aime !

  • Les mille et un visages de la côte, découpée en plages, criques et falaises
  • L’authenticité des ports à la tradition maritime ancienne

Télécharger le mémo de voyage

Toutes les informations du site et plus, dans un fichier PDF.

6 jours / 5 nuits
Idée séjour estimée (par personne adulte, sur une base double) 140 €*

*Le tarif indicatif (à partir de) comprend : 5 nuits (Camping du Fond de la baie, Résidence « Cerise », Hôtel des Rochers, Appart-hôtel La Maison Saint-Michel, Hôtel Ker Moor Préférence) avec les petits déjeuners des J4 et J6.

Il s’agit d’un parcours type. Attention, ces prix peuvent évoluer en fonction de la saison.

 

Découvrez nos autres idées séjours

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions