© Musée de Bretagne
Les expositions de l’hiver en Bretagne Osez la culture

Les expositions de l'hiver en Bretagne

Gaité et fantaisie chez Dufy, sens saisissant du tragique chez Velickovic, évocation d’une épopée pour le trophée Jules Verne et charme du quotidien sous l’objectif des frères Géniaux, incroyable modernité de Chaplin… C’est à l’exploration d’une palette d’émotions et de sensations toute en contraste que vous convient les musées de Bretagne. Alors, dynamisez votre hiver, osez la culture !

Raoul Dufy - La Fée électricité (détail) Raoul Dufy - La Fée électricité (détail) Raoul Dufy - La Fée électricité (détail)

Trophée Jules Verne, l’extraordinaire record

Brest, musée de la Marine, du 28 juin 2019 au 3 janvier 2021

Donnant corps à leur rêve d’enfant, des marins lancent, au début des années 90, le pari fou d’un tour du monde à la voile en moins de 80 jours, d’est en ouest, sans escale et sans assistance. Ce sera le trophée « Jules Verne » en hommage à son héros, Phileas Fogg. Alors que 2019 marque le 500e anniversaire de la première circumnavigation à la voile réalisée par Magellan, le musée de la Marine vous propose de partir sur les traces de ces navigateurs de l’extrême. Maquettes de bateaux, manuscrit d’origine, planisphère géant, dessins, tenues de marins, objets de la vie à bord… vous immergent dans les coulisses de cette incroyable aventure. Porté par la figure du héros, un parcours en 8 escales vous conduit du roman de Jules Verne, en passant par le rappel de 5 siècles de circumnavigation, à la genèse puis la réalisation de ce qui est un défi imaginé par des marins pour des marins. Vous saurez tout de la conception et la préparation de ces multicoques d’exception, appréhenderez la vie à bord, revivrez les 27 tentatives, les 9 victoires et les records… Une traversée haletante, exaltante, impressionnante aux côtés d’aventuriers de génie !

Musée de la Marine


Raoul Dufy, les années folles

Quimper, Musée des Beaux-arts, du 29 novembre 2019 au 5 mai 2020

Peintre, dessinateur, céramiste, créateur de tissus, décorateur… c’est à la découverte d’un Raoul Dufy à l’œuvre protéiforme que vous convie le musée des Beaux-arts de Quimper. Une opportunité de découvrir un artiste abolissant les frontières entre art majeur et art mineur, chantre de la fantaisie et du plaisir de vivre. Parmi les 300 œuvres présentées, issues d’une collection particulière, vous retrouverez bien sûr peintures et dessins exaltant la mer, les régates, la musique et les fêtes pavoisées. Mais vous partirez surtout à la découverte d’un Dufy plus inattendu, celui qui collabora une quinzaine d’années avec une grande maison de soieries lyonnaise et créa plus d’un millier de motifs originaux. Un bestiaire poétique mêlant oiseaux, papillons, éléphant mais aussi fleurs en bouquets, semis, jetés, mêlés de tons purs et d’arabesques qui habilla les créations des plus grands couturiers pour le bonheur des élégantes. Un rendez-vous tout de hardiesse et de fantaisie qui vous mettra le sourire aux lèvres !

Musée des Beaux-arts de Quimper


Velickovic

Landerneau, FHEL, du 15 décembre 2019 au 26 avril 2020

C’est l’un des représentants les plus en vue du mouvement de la Nouvelle Figuration qui occupe les cimaises des Capucins jusqu’au printemps 2020. Peintre, dessinateur, graveur et sculpteur de réputation internationale, Velickovic y déploie une œuvre puissante, marquée par la dimension tragique de la condition humaine. Une centaine de réalisations creusent les grands thèmes explorés par l’artiste. Peintre du paroxysme, du « grand style », il cherche à intégrer la représentation du temps, par un traitement du mouvement indiquant un sens, une direction. En quête d’harmonie, il creuse les rapports entre le noir, le blanc, les gris, utilisant la couleur avec parcimonie dans un souci d’éviter tout effet décoratif. Chez lui, le rythme est omniprésent, aucune figure n’est statique. En point d’orgue la série Grünewald, sonde la fascination de Velickovic pour le peintre de la renaissance et le thème de la Passion du Christ. Une œuvre d’une modernité fulgurante qui fait écho aux grandes interrogations de notre temps !

FHEL


Charlie Chaplin dans l’œil des avant-gardes

Nantes, musée des Beaux-arts, du 18 octobre 2019 au 3 février 2020

Misérable au grand cœur, immortelle vigie à la marche saccadée et au corps qui danse : ainsi s’avance Charlot, fil conducteur d’une vaste exposition – 1200 m2, 200 œuvres présentées – à travers les arts visuels de la première moitié du 20e siècle. Peintures, photographies, dessins, sculptures, extraits de film bien sûr : tout y passe. De Man Ray, à Calder, Miró ou Duchamp, les œuvres s’apostrophent, se répondent, dévoilant combien l’art de Chaplin, ses préoccupations tellement dans l’air du temps ont infusé dans l’inconscient et la création du siècle dernier – mouvement surréaliste en tête. En plein cœur de l’exposition une usine à rêves, espace-atelier étonnant, propose aux petits et aux grands des activités ludiques autour des notions de machine, de cirque, de cinéma. Un menu de choix pour manipuler, créer et rendre hommage sans y penser à l’inventeur d’un langage universel.

Musée des Beaux-arts de Nantes


Charles et Paul Géniaux. La photographie, un destin

Rennes, Musée de Bretagne du 18 octobre 2019 au 26 avril 2020

Témoignage sur la fin du 19e et le début du 20e siècles, les clichés des frères Géniaux font revivre architecture, paysages et scènes de la vie quotidienne. Nés à Rennes, issus d’une famille bourgeoise et cultivée, Charles et Paul Géniaux dont le père est médecin militaire, connaissent une enfance voyageuse qui aiguise leur curiosité et leur regard. Adultes, devenus photographe-reporter pour Paul et journaliste-écrivain pour Charles, ils se révèlent tous les deux précurseurs dans le domaine de la photographie de reportage. Aperçus des petits métiers de la rue, scènes de foire et de marché, instantanés de couturières ou d’ouvrières à la tâche dans des usines de tabac ou de bonbons, restituent une France laborieuse. De leurs vacances d’enfants dans le Morbihan, vous découvrirez des vues d’églises et de calvaires mais aussi un témoignage sur les fêtes et les coutumes de ce 19e siècle finissant. Dans les années 1910, tandis que Paul se consacre à la photographie de mode, filmant les élégantes sur les champs de course, Charles traque les détails de la vie locale lors de longs séjours en Tunisie et au Maroc. Des clichés en noir et blanc pour un voyage haut en couleurs !

Musée de Bretagne


Corneille, un COBRA dans le sillage de Gauguin

Pont-Aven, Musée de Pont-Aven, du 1er février au 24 mai 2020

Au travers des 70 peintures, dessins, sculptures et céramiques exposées, ce sont 50 années de création d’un artiste novateur et voyageur qui s’offrent à vous. Un parcours chronologique permet d’appréhender le cheminement de l’artiste depuis le scandale fondateur de Cobra dans les années 50 jusqu’au renouveau de la figuration en passant par le paysagisme abstrait. Influencée par Gauguin, Miro, Klee, la poésie surréaliste mais aussi par les dessins d’enfants ou les arts populaires, son œuvre se distingue par l’emploi de couleurs vives, pures et expressives. Son style spontané, sa ligne libre font naître des créatures fantastiques et tout un monde imaginaire empreint de poésie. Le désert et sa lumière éclatante lui inspireront une période tournée vers un « paysagisme abstrait » marqué par des jeux complexes de couleurs et de lignes en entrelacs où dominent les teintes ocres. Chantre de la figuration libre à partir des années 60, il célèbrera les femmes, les oiseaux, les serpents, les fleurs et le soleil. Un hymne à la joie de vivre et de peindre !

Musée de Pont-Aven

Vous aimerez aussi

Site officiel du tourisme en Bretagne
Nos suggestions